Forum international des transports: Pourquoi utiliser le biocarburant alors qu'il existe des mesures beaucoup plus économiques pour protéger le climat?



    PARIS, le 13 déc. /CNW/ - Jeudi, Jack Short, secrétaire général du Forum
international des transports, à la Conférence des Nations Unies sur les
changements climatiques tenue à Bali, a souligné avec force : "Il nous faut
nous concentrer sur les mesures les plus économiques pour réduire les
émissions de CO(2) dans le domaine des transports". Il arrive trop souvent que
l'on choisisse des mesures coûteuses avec peu d'impact, a-t-il critiqué. La
réduction des émissions de CO(2) étant un immense défi pour le secteur des
transports, ni les pays industrialisés ni les pays en développement ne peuvent
faire fausse route quant aux priorités. "En réussissant à réduire les
émissions au niveau requis et au plus bas coût de revient, il est possible de
protéger le climat avec peu d'impact sur le bien-être et la croissance
économique."
    Selon la perspective alarmante de M. Short, l'augmentation substantielle
du trafic prévue au cours des prochaines décennies, pour tous les modes de
transport, si l'on se fonde sur les conditions actuelles, doublerait
probablement les émissions provenant du secteur des transports d'ici 2030. Par
conséquent, "il faut adopter une série de vastes mesures intégrées" pour
réduire les émissions provenant du secteur des transports. D'après M. Short,
ces mesures sont notamment d'importantes percées technologiques dans le
domaine des véhicules et des composants de véhicules, appuyées par un éventail
de mesures politiques visant à hausser du rendement du carburant. Il faut
aussi répondre à la demande, "il ne s'agit pas de restreindre la mobilité,
mais bien de la gérer."
    Selon le Forum international des transports "parmi les mesures efficaces
et abordables, on retrouve des incitatifs fiscaux et réglementaires pour les
composants de véhicules améliorés, notamment les pneus, les lubrifiants, les
conditionneurs d'air et les feux qui ne sont pas couverts par les tests
standard qui accordent aux véhicules une notation du rendement de carburant.
En outre, la formation, l'information et l'appui pour une "conduite
écologique" sont très économiques et immédiats quant à la réduction des
émissions. Ce sont les pratiques les "plus rentables" a fait remarquer M.
Short, "mais, pour le moment, nous n'en tirons pas profit. Nous misons trop
sur des options coûteuses comme les biocarburants qui ne sont pas rentables ni
nécessairement bons pour l'environnement".

    Le Forum international des transports, membre de la famille de l'OCDE,
constitue une tribune mondiale et un lieu de rencontre des plus hautes
instances pour le secteur des transports, la logistique et la mobilité. Les
acteurs clés des secteurs suivants : gouvernement, politique, entreprises et
industrie, recherche et société civile, se rencontreront lors de la conférence
annuelle tenue à Leipzig, laquelle a l'ambition de devenir "Le Sommet du
secteur des transports de l'année". Le premier forum se tiendra en mai 2008 et
aura pour thème "Transport et énergie : le défi des changements climatiques".
La participation de plus de 50 ministres des Transports assure un accès direct
et donne une pertinence importante à la prise de décisions tant sur le plan
national qu'international.




Renseignements :

Renseignements: Michael Zirpel, directeur des communications, Forum
international des transports, Tél.: +33(0)1-45-24-95-96, télec.:
+33(0)1-45-24-13-22, michael.zirpel@oecd.org

Profil de l'entreprise

INTERNATIONAL TRANSPORT FORUM

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.