Fonds SFK Pâte communique ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice terminés le 31 décembre 2007



    
    FAITS SAILLANTS
    ---------------

    - Les résultats de 2007 reflètent 12 mois d'exploitation des usines de
      Fairmont et de Menominee tandis que les résultats de 2006 n'incluent
      que deux mois d'exploitation depuis l'acquisition de ces usines le
      31 octobre 2006

    - Quatrième trimestre :
      -  Ventes totalisant 124,4 millions de dollars avec un volume des
         ventes de 178 669 tonnes
      -  BAIIA(1) de 8,9 millions de dollars comparativement à 14,4 millions
         de dollars pour le quatrième trimestre de 2006
      -  Perte nette de 0,4 million de dollars comparativement à une perte
         nette de 0,1 million de dollars pour le trimestre correspondant de
         2006

    - Exercice 2007 :
      - Ventes totalisant 510,1 millions de dollars, en hausse
        comparativement à 312,4 millions de dollars en 2006
      - BAIIA(1) de 61,5 millions de dollars, soit 18,5 millions de dollars
        de plus qu'en 2006
    -   Distributions aux porteurs de parts totalisant 39,8 millions de
        dollars ou 0,44 $ par part en 2007
    -   Bénéfice avant impôts de 3,8 millions de dollars, soit 2,7 millions
        de dollars de plus qu'en 2006
    -   Perte nette de 9,4 millions de dollars, compte tenu d'une charge
        d'impôts futurs hors trésorerie de 12,6 millions de dollars,
        comparativement à un bénéfice net de 1,3 million de dollars en 2006


    TSX : SFK.UN
    
    LONGUEUIL, QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Pour le quatrième trimestre
terminé le 31 décembre 2007, SFK Pâte a enregistré des ventes de
124,4 millions de dollars. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
(BAIIA)(1) s'est établi à 8,9 millions de dollars et une perte nette de
0,4 million de dollars a été subie. En comparaison, les ventes se sont
établies à 110,5 millions de dollars, le BAIIA, à 14,4 millions de dollars et
la perte nette, à 0,1 million de dollars pour la période correspondante de
l'exercice précédent.
    Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, SFK Pâte a comptabilisé des
ventes de 510,1 millions de dollars, un BAIIA de 61,5 millions de dollars et
une perte nette de 9,4 millions de dollars, compte tenu d'une charge d'impôts
futurs hors trésorerie de 12,6 millions de dollars. Pour l'exercice terminé le
31 décembre 2006, SFK Pâte avait comptabilisé des ventes de 312,4 millions de
dollars, un BAIIA de 43,0 millions de dollars et un bénéfice net de
1,3 million de dollars.
    "Nos résultats de la fin de l'exercice 2007 reflètent pleinement
l'incidence de l'acquisition, en 2006, de deux usines de pâte RBK, qui font de
SFK Pâte une entreprise plus solide et plus stable dans un contexte commercial
qui évolue rapidement. En dépit de quelques importants bris mécaniques à
l'usine de Saint-Félicien, qui ont eu une incidence défavorable sur notre
rendement d'exploitation, du fait que nos clients de pâte NBSK ont interrompu
leurs activités en raison de facteurs liés aux marchés et de l'appréciation
rapide du dollar canadien qui a annulé tous les gains réalisés sur le prix de
la pâte NBSK, nous avons bénéficié de la contribution de nos actifs liés à la
pâte RBK et terminé l'exercice avec un BAIIA de 62 millions de dollars et des
distributions déclarées aux porteurs de parts de 40 millions de dollars", a
déclaré André Bernier, président et chef de la direction de SFK Pâte.

    QUATRIEME TRIMESTRE DE 2007
    ---------------------------

    Pour le quatrième trimestre de 2007, les ventes ont totalisé
124,4 millions de dollars comparativement à 110,5 millions de dollars pour la
même période du dernier exercice. Cette augmentation de 13,9 millions de
dollars est attribuable aux ventes de pâte RBK aux usines de Fairmont et de
Menominee pour une tranche de 25,6 millions de dollars tandis que les ventes
de pâte NBSK à l'usine de Saint-Félicien ont diminué de 11,7 millions de
dollars comparativement à 2006 en raison d'une baisse du volume des ventes,
qui a été annulée partiellement seulement par des prix de vente supérieurs.
    Le volume total des ventes s'est élevé à 178 669 tonnes au quatrième
trimestre de 2007 comparativement à 151 313 tonnes au cours de la période
correspondante de 2006. Le volume des ventes de pâte RBK a totalisé
99 030 tonnes au quatrième trimestre de 2007 comparativement à 59 255 tonnes
au cours de la période de deux mois terminée le 31 décembre 2006. Les ventes
de pâte NBSK ont atteint 79 639 tonnes au quatrième trimestre de 2007, soit
12 419 tonnes de moins qu'à la période correspondante de 2006. Cette
diminution du volume des ventes est principalement attribuable à une
interruption des activités de nos clients en raison de facteurs liés au
marché.
    La production aux usines au cours du trimestre terminé le
31 décembre 2007 a totalisé 179 946 tonnes, comparativement à 150 759 tonnes
pour le quatrième trimestre de 2006. Cette variation du niveau de la
production est attribuable à la production de 100 537 tonnes de pâte RBK au
quatrième trimestre de 2007 comparativement à 63 684 tonnes au cours de la
période de deux mois terminée le 31 décembre 2006. La production à l'usine de
Saint-Félicien a baissé principalement en raison de deux importants bris
d'équipement, le premier étant lié au bris d'un stator du turbogénérateur
principal et le deuxième, à une rupture du tube de rétention de la pâte. Ce
deuxième incident a nécessité le prolongement de l'arrêt semestriel d'automne
d'environ six (6) jours au total (ce qui représente une perte approximative de
6 000 tonnes).
    Le coût des produits vendus à l'usine de Saint-Félicien, qui a été de
681 $ CA la tonne au quatrième trimestre de 2007, a augmenté de 50 $ CA la
tonne comparativement à la période correspondante de 2006. Cette hausse est
attribuable à la hausse des coûts de l'énergie par suite du bris du stator du
turbogénérateur qui a été en panne jusqu'à la fin de novembre 2007, à
l'incidence de la prolongation de l'arrêt semestriel d'automne, ainsi qu'à des
coûts en fibre et en carburant supérieurs. La réduction du volume des ventes
au quatrième trimestre de 2007 a également contribué à la hausse du coût des
produits vendus par tonne.
    Le coût des produits vendus pour les usines de Fairmont et de Menominee
s'est établi à 575 $ CA (586 $ US) la tonne pour le quatrième trimestre de
2007 comparativement à 559 $ CA (490 $ US) pour la période de deux mois
terminée le 31 décembre 2006. Cette hausse de 16 $ CA (96 $ US) s'explique
principalement par une hausse des coûts en vieux papiers.

    Encaisse distribuable ajustée(2)

    Avec des dépenses en immobilisations totales de 7,0 millions de dollars,
SFK Pâte a comptabilisé une encaisse distribuable ajustée négative de
2,7 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2007. Compte tenu de la
réserve de 20,3 millions de dollars à la fin du troisième trimestre de 2007,
le total de l'encaisse distribuable ajustée se chiffrait à 13,9 millions de
dollars à la fin du quatrième trimestre. De l'encaisse distribuable ajustée
disponible, SFK Pâte a déclaré des distributions de 3,6 millions de dollars
(0,04 $ par part) et a mis de côté 13,9 millions de dollars à titre de
réserve, dont 1,2 million de dollars pour l'arrêt semi-annuel à l'usine de
Saint-Félicien qui sera effectué à la mi-avril 2008, laissant une réserve de
12,7 millions de dollars.
    Au quatrième trimestre de 2006, SFK Pâte avait réalisé une encaisse
distribuable ajustée de 6,9 millions de dollars. Compte tenu de la réserve de
23,1 millions de dollars à la fin du troisième trimestre de 2006, le total de
l'encaisse distribuable disponible s'était chiffré à 30,0 millions de dollars.
De l'encaisse distribuable disponible, SFK Pâte avait déclaré des
distributions de 5,8 millions de dollars (0,08 $ par part) et mis de côté
24,2  millions de dollars à titre de réserve, dont 1,2 million de dollars pour
l'arrêt semi-annuel de l'usine de Saint-Félicien effectué à la mi-avril 2007,
laissant une réserve de 23,0 millions de dollars.

    Distributions aux porteurs de parts

    Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2007, SFK Pâte a déclaré des
distributions totales de 3,6 millions de dollars (0,04 $ par part)
comparativement à 5,8 millions de dollars (0,08 $ par part) pour la période
correspondante de 2006.

    EXERCICE 2007
    -------------

    En 2007, les ventes ont totalisé 510,1 millions de dollars, ce qui
représente une hausse de 197,7 millions de dollars comparativement aux ventes
totales de 312,4 millions de dollars en 2006. Cette augmentation est
attribuable aux ventes de pâte RBK aux usines de Fairmont et de Menominee pour
une part de 215,0 millions de dollars tandis que les ventes de pâte NBSK à
l'usine de Saint-Félicien ont diminué de 17,3 millions de dollars
principalement en raison de la baisse des livraisons de pâte NBSK.
    Le volume des ventes de pâte NBSK en 2007 s'est établi à 323 845 tonnes.
Cela représente une baisse de 53 548 tonnes comparativement au volume des
ventes record atteint en 2006, soit 377 393 tonnes. Une tranche d'environ
37 000 tonnes de cette baisse est liée à une interruption des activités de nos
clients de pâte NBSK en raison de facteurs liés au marché en 2007.
    En 2007, le volume des ventes de pâte RBK a atteint 378 895 tonnes
comparativement à 59 255 tonnes pour la période de deux mois terminée le
31 décembre 2006.
    La productivité moyenne à l'usine de Saint-Félicien était de 987 tonnes
par jour en 2007 comparativement à 1 036 tonnes par jour en 2006. En 2007, la
productivité à l'usine de Saint-Félicien a été surtout touchée par les deux
importants bris d'équipement dont il est question ci-dessus dans la
description des résultats du quatrième trimestre de 2007. La productivité
moyenne aux usines de Fairmont et de Menominee a atteint 1 124 tonnes par jour
en 2007 comparativement à 1 074 tonnes par jour au cours de la période de deux
mois terminée le 31 décembre 2006.
    Le coût des produits vendus à l'usine de Saint-Félicien, qui était de
   599 $ CA par tonne pour l'exercice terminé le 31 décembre 2006, s'est élevé
à  623 $ CA par tonne pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007. Cette
hausse de 24 $ CA par tonne s'explique principalement par les pannes
d'équipement susmentionnées, qui ont entraîné des arrêts de production et une
hausse des coûts en fibre, en énergie (électricité et carburant) et en
réparations.
    Le coût des produits vendus aux usines de Fairmont et Menominee a
totalisé 589 $ CA (552 $ US) par tonne ou 223,1 millions de dollars en 2007
comparativement à 559 $ CA (479 $ US) par tonne ou 33,1 millions de dollars
pour la période de deux mois terminée le 31 décembre 2006. Cette augmentation
est surtout attribuable à la hausse des coûts en vieux papiers en 2007 par
rapport à 2006.

    Impôts sur les bénéfices futurs

    Le 12 juin 2007, le Parlement fédéral a adopté en troisième lecture un
projet de loi visant à imposer les distributions versées par les fiducies de
revenu cotées en bourse au Canada à compter de 2011. Par suite de cette
nouvelle loi, les PCGR du Canada exigent que les fiducies de revenu cotées en
bourse reflètent les impôts sur les bénéfices futurs dans leurs états
financiers à compter du trimestre terminé le 30 juin 2007. Par conséquent, le
Fonds a imputé au bénéfice net une charge d'impôts futurs hors trésorerie de
12,6 millions de dollars pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007.
Parallèlement à la comptabilisation de cette charge d'impôts futurs, le Fonds
a inscrit une perte nette de 9,4 millions de dollars. La charge d'impôts
futurs est un poste hors trésorerie qui n'a, à l'heure actuelle, aucune
incidence sur les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation.

    Encaisse distribuable ajustée(2)

    Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, SFK Pâte a réalisé une
encaisse distribuable ajustée de 29,5 millions de dollars. Le total de
l'encaisse distribuable ajustée disponible, y compris la réserve à la fin de
2006, s'est élevé à 53,7 millions de dollars pour l'exercice 2007. SFK Pâte a
déclaré des distributions de 39,8 millions de dollars (0,44 $ par part) et a
mis de côté 13,9 millions de dollars à titre de réserve. De cette réserve de
13,9 millions de dollars, 1,2 million de dollars seront utilisés pour l'arrêt
semi-annuel de l'usine de Saint-Félicien qui sera effectué à la mi-avril 2008,
ce qui laisse une réserve de 12,7 millions de dollars. Etant donné que le
niveau de la réserve était inférieur à celui qui a été établi aux termes de la
politique en matière de distributions, le conseil d'administration a réduit le
niveau des distributions, qui est passé de 0,05 $ par part à 0,02 $ par part
pour les mois de septembre 2007 et d'octobre 2007 et à 0,01 $ par part depuis
novembre 2007, dans le but de renflouer la réserve au niveau établi aux termes
de la politique en matière de distributions.

    Distributions aux porteurs de parts

    Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, SFK Pâte a déclaré des
distributions totales de 39,8 millions de dollars (0,44 $ par part)
comparativement à des distributions de 10,2 millions de dollars (0,15 $ par
part) pour 2006.

    PERSPECTIVES
    ------------

    "Les marchés de la pâte NBSK demeurent équilibrés et la demande est
stable sur l'ensemble de ceux-ci. Les stocks mondiaux sont encore bas
comparativement aux niveaux historiques et les producteurs de papier
s'efforcent de consolider leur capacité de production et de satisfaire à la
demande de papier en vue d'améliorer le prix de leurs produits.
    Les marchés de la pâte RBK sont vigoureux puisque la demande provenant
des utilisateurs finaux de fibre à contenu recyclé va en s'accroissant. Cela
confirme la tendance à faire en sorte que le prix de la pâte RBK ne soit plus
lié au prix de la pâte NBHK (la pâte kraft blanchie de feuillus du Nord),
comme c'était le cas par le passé. Toutefois, la demande accrue pour des
produits recyclés se reflète également sur le marché des vieux papiers, où il
est de plus en plus difficile de satisfaire à la demande et où les prix sont
plus élevés.
    Sur le plan de l'exploitation, notre usine de Saint-Félicien a repris ses
activités habituelles et a produit un rendement à la hauteur de nos attentes
depuis le début de 2008. En dépit des difficultés qu'a connues l'industrie du
bois de sciage au Canada, notre approvisionnement en copeaux de bois est
garanti pour 2008. Toutefois, les prix demeurent les plus élevés en Amérique
du Nord.
    Nous maintiendrons sans relâche nos efforts pour réduire nos coûts dans
tous les aspects de nos activités en mettant particulièrement l'accent sur
notre approvisionnement en copeaux de bois et en vieux papiers et la réduction
des coûts de ces matières. A cet égard, nous investirons plus de 19,4 millions
de dollars dans nos installations cette année, principalement dans des projets
de réduction des coûts et des stratégies d'amélioration du rendement de la
fibre.
    Nous avons également l'intention de participer activement au processus de
consultation initié par le gouvernement du Québec afin de moderniser la
législation provinciale sur les forêts qui ne s'applique plus au contexte
commercial actuel", a déclaré André Bernier, président et chef de la direction
de SFK Pâte.

    A PROPOS DE SFK PATE
    --------------------

    SFK Pâte exploite, par l'intermédiaire de ses filiales, l'usine de
Saint-Félicien, l'usine de Fairmont et l'usine de Menominee et emploie environ
550 personnes. L'usine de Saint-Félicien (située à Saint-Félicien, au Québec,
à environ 450 kilomètres au nord de Montréal) a une capacité de production
annuelle de 375 000 tonnes métriques de pâte NBSK et elle fournit de la pâte
NBSK à divers secteurs de l'industrie du papier au Canada, aux Etats-Unis et
en Europe, pour utilisation dans des produits spécialisés. L'usine de Fairmont
(située à Fairmont, en Virginie-Occidentale) et l'usine de Menominee (située à
Menominee, au Michigan), d'une capacité de production annuelle combinée de
360 000 tonnes métriques, fabriquent toutes deux de la pâte kraft blanchie
recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et fournissent principalement de la
pâte RBK à des fabricants de papier fin non couché, de papier destiné aux
marchés commercial et industriel et de papier couché aux Etats-Unis.

    ENONCES PROSPECTIFS
    -------------------

    Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse et dans le
rapport de gestion annuel de SFK Pâte, notamment les énoncés portant sur les
dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons de
fibre, les coûts estimés de la fibre, la capacité prévue d'effectuer des
distributions mensuelles, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour
financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses en
immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la
recouvrabilité des immobilisations corporelles et d'autres énoncés ne portant
pas sur des faits passés, constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent
les intentions, plans, attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la
"direction") au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du
rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte.
Dans certains cas, ces énoncés exigent que la direction établisse des
hypothèses et il y a un risque important que ces hypothèses ne soient pas
exactes. Les termes "pourra", "devrait", "entend" "planifie", "prévoit",
"croit", "estime" et autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à
l'égard de SFK Pâte ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés
prospectifs. Ces énoncés reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont
fondés sur l'information dont dispose la direction actuellement. Les énoncés
prospectifs comportent des risques connus et inconnus et des incertitudes et
sont assujettis à d'autres facteurs indépendants de la volonté de la
direction. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les
résultats réels de SFK Pâte diffèrent sensiblement des résultats dont il est
question dans les énoncés prospectifs, notamment les risques associés au prix
de la pâte, à la fluctuation des taux de change, à l'approvisionnement et aux
coûts en fibre ou en vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et
aux coûts en matières premières, à la concurrence, à la dépendance envers des
clients clés, à la capacité de production accrue sur le marché, à un bris
d'équipement, à des interruptions de la production, aux besoins en capitaux, à
l'absence de garantie de distributions en espèces, ainsi qu'à d'autres
facteurs mentionnés dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour l'exercice
terminé le 31 décembre 2007 et le dossier d'information de SFK Pâte, auxquels
on peut accéder par Internet sur le site du Système électronique de données,
d'analyse et de recherche (SEDAR), à www.sedar.com. Bien que les énoncés
prospectifs qui figurent aux présentes soient fondés sur ce que la direction
estime être des hypothèses raisonnables, la direction ne peut garantir aux
investisseurs que les résultats réels seront conformes aux résultats prévus
dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le
présent communiqué de presse reposent notamment sur les hypothèses selon
lesquelles les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les dépenses en
immobilisations, aucun événement extraordinaire ne nécessitera des dépenses en
immobilisations accrues, les livraisons à SFK Pâte de fibre et de vieux
papiers demeureront stables et seront suffisantes pour satisfaire aux besoins
des usines, les coûts en fibre et en vieux papiers n'augmenteront pas
considérablement, le prix de la pâte et les taux de change ne subiront aucune
dégradation importante, les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les
besoins en matière d'exploitation prévus et les obligations contractuelles,
SFK Pâte générera une encaisse distribuable positive, les coûts d'exploitation
n'augmenteront pas considérablement et les intérêts débiteurs et la production
demeureront stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent
communiqué de presse et, sous réserve des lois sur les valeurs mobilières
applicables, la direction se dégage de toute obligation de les mettre à jour
ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles
circonstances. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments
spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération
qui pourrait être annoncé ou avoir lieu après la date des présentes. Il est
recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

    SFK Pâte donnera une conférence téléphonique le jeudi 13 mars 2008 à 14 h
(heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. André Bernier, président
et chef de la direction, et Paul Bourque, chef de la direction financière,
agiront en tant que porte-parole et animeront une période de questions ayant
trait au bénéfice. Les trente premières minutes seront consacrées aux
questions des professionnels de l'investissement et les journalistes seront en
mode écoute. Suivra une période de questions réservée aux médias d'affaires.
Pour participer à la conférence téléphonique, les professionnels de
l'investissement et les représentants des médias d'affaires peuvent composer
le 1 514 861-1531 s'ils appellent de Montréal ou le 1 877 667-7766 s'ils
appellent de l'extérieur de Montréal. Les participants qui ne peuvent assister
à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé
jusqu'au 31 mars 2008 en composant le 1 800 408-3053, code d'accès 3249790
(dièse).


    Pièce jointe : sommaire des résultats

    
    Fonds SFK Pâte - Faits saillants financiers - Quatrième trimestre et
    exercice terminés le 31 décembre 2007

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers
    de dollars
    canadiens,                    Périodes
    sauf les                 de trois mois
    montants par             terminées les        Exercices terminés
    part et les                31 décembre           les 31 décembre
    pourcentages)             (non vérifié)             (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
    RESULTATS FINANCIERS     2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                $            $            $            $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                124 354      110 486      510 143      312 367
    -------------------------------------------------------------------------
    Coût des produits
     vendus               111 110       91 246      424 692      259 150
    -------------------------------------------------------------------------
    Frais de vente et
     d'administration       3 729        3 602       14 531        8 436
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte sur instruments
     dérivés                   13        1 017           56        1 017
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte à la cession
     d'immobilisations          -            -          624            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte à la conversion
     de devises               636          265        8 713          777
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                8 866       14 356       61 527       42 987
    -------------------------------------------------------------------------
    Marge de BAIIA(%)         7,1 %       13,0 %       12,1 %       13,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissement           9 585        9 178       38 713       31 546
    -------------------------------------------------------------------------
    Frais financiers        4 024        5 633       19 028       10 298
    -------------------------------------------------------------------------
    Charge (économie)
     d'impôts sur les
     bénéfices             (4 361)        (313)      13 139         (142)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette)
     bénéfice net            (382)        (142)      (9 353)       1 285
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
                            Périodes de trois                Exercices
                               mois terminées             terminés les
                              les 31 décembre              31 décembre
    ENCAISSE DISTRIBUABLE(2)     (non vérifié)            (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de          2007         2006         2007         2006
    dollars canadiens,
    sauf les montants
    par part et les
    pourcentages)                     ajusté(3)                 ajusté(3)
    -------------------------------------------------------------------------
                                $            $            $            $
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     provenant des
     activités
     d'exploitation         8 611      (18 381)      39 155        7 413
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins: dépenses
     en immobi-
     lisations -
     décaissement           5 728        2 657       15 128        6 500
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distri-
     buable normalisée      2 883      (21 038)      24 027          913
    Ajustements à
     l'encaisse
     distribuable
     normalisée :
    Augmentation/
    (diminution)

      Variations des
       éléments hors
       trésorerie du
       fonds de
       roulement           (4 118)      31 072        5 677       29 643
      Dépenses en
       immobilisations
       courues             (1 258)      (2 708)         293       (2 708)
      Amortissement des
       frais de
       financement
       reportés              (232)        (283)        (923)        (478)
      Avantages sociaux
       futurs                  36         (162)         449         (544)
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     ajustée(2)            (2 689)       6 881       29 523       26 826
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions
     déclarées              3 624        5 799       39 813        9 947
    Equivalent de
     distribution
     cumulé sur les
     reçus de
     souscription                            -            -          223
    -------------------------------------------------------------------------
    (Insuffisance)/
     excédent par
     rapport à
     l'encaisse
     distribuable
     ajustée               (6 313)       1 082      (10 290)      16 656
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre
     des distributions
     au début de la
     période               20 260       23 155       24 237        7 581
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre
     des distributions
     à la fin de la
     période               13 947       24 237       13 947       24 237
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
      - Encaisse
         distribuable
         normalisée          0,03        (0,29)        0,27         0,01
      - Encaisse
         distribuable
         ajustée            (0,03)        0,10         0,33         0,37
      - Distributions
         déclarées           0,04         0,08         0,44         0,15
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions aux   Périodes de trois mois terminées les 31 décembre
    porteurs de parts                  (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de
    dollars canadiens,
    sauf les montants
    par part)                       2007                      2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                $     Par part            $     Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des
     distributions
     déclarées              3 624 $     0,0400 $      5 799 $(*)  0,0800 $(*)
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Y compris un équivalent de distribution de 0,3 million de dollars
       (0,02 $ par reçu de souscription) versé sur les reçus de souscription
       émis le 7 septembre 2006.


    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions aux                 Exercices terminés les 31 décembre
    porteurs de parts                             (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de
    dollars canadiens,
    sauf les montants
    par part)                     2007                        2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                $     Par part            $     Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des
     distributions
     déclarées             39 813 $     0,4400 $     10 170 $(*)  0,1500 $(*)
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Y compris un équivalent de distribution de 0,3 million de dollars
        (0,02 $ par reçu de souscription) versé sur les reçus de souscription
        émis le 7 septembre 2006.


    (1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue aux termes des PCGR
        canadiens et n'est pas vérifié. La direction estime qu'il constitue
        une mesure supplémentaire utile car il donne aux investisseurs une
        idée des liquidités distribuables avant le service de la dette, les
        dépenses en immobilisations et les impôts sur les bénéfices. Les
        investisseurs doivent toutefois noter que cet indicateur ne doit pas
        être confondu avec le bénéfice net établi conformément aux PCGR, ou y
        être substitué, comme mesure du rendement de SFK Pâte, ni avec les
        flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation,
        d'investissement et de financement comme mesure des liquidités ou des
        flux de trésorerie. La méthode utilisée par SFK Pâte pour calculer le
        BAIIA peut différer de celle à laquelle recourent d'autres émetteurs.
        Par conséquent, le BAIIA obtenu peut ne pas être comparable à celui
        obtenu selon d'autres méthodes utilisées par d'autres émetteurs. Le
        BAIIA indiqué dans les présentes représente le bénéfice avant
        amortissement, frais financiers et impôts sur les bénéfices qui
        figure dans les états financiers.

    (2) Durant le troisième trimestre de 2007 et conformément au bulletin
        d'interprétation intitulé "Liquidités distribuables normalisées des
        fiducies de revenu et autres entités intermédiaires" publié par
        l'Institut Canadien des Comptables Agréés en juillet 2007, SFK Pâte a
        modifié le calcul de l'encaisse distribuable pour se conformer à ces
        nouvelles lignes directrices. En résumé, l'encaisse distribuable
        normalisée se définit comme les flux de trésorerie d'exploitation de
        la période qui figurent dans les états financiers établis selon les
        PCGR, y compris les effets des variations des éléments hors
        trésorerie du fonds de roulement, moins les dépenses en
        immobilisations totales (décaissées) qui figurent dans les états
        financiers établis selon les PCGR.
        Bien que SFK Pâte ait décidé de se conformer à ces nouvelles lignes
        directrices, la direction apporte un certain nombre d'autres
        ajustements aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation afin
        de déterminer l'encaisse disponible aux fins de distribution. Par
        conséquent, la direction apporte également des ajustements aux
        variations des éléments hors trésorerie du fond de roulement, aux
        dépenses en immobilisations courues, à l'amortissement des frais de
        financement reportés et aux avantages sociaux futurs. L'encaisse
        distribuable normalisée ajustée par la direction est appelée aux
        présentes l'"encaisse distribuable ajustée".
        L'encaisse distribuable ajustée est une mesure non reconnue aux
        termes des PCGR et généralement utilisée par les fiducies
        d'investissement à capital variable canadiennes en tant qu'indicateur
        de la capacité de l'émetteur de réaliser une encaisse pouvant être
        utilisée aux fins de distribution aux porteurs de parts et elle ne
        doit pas être considérée comme une mesure des flux de trésorerie ou
        être substituée à des mesures comparables préparées conformément aux
        PCGR. L'encaisse distribuable ajustée de SFK Pâte peut différer de
        calculs similaires déclarés par d'autres entités comparables et, par
        conséquent, elle pourrait ne pas être comparable à l'encaisse
        distribuable déclarée par ces entités. La direction estime que
        l'encaisse distribuable ajustée de SFK Pâte calculée à partir des
        flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation est la
        mesure la plus appropriée pour aider les lecteurs à évaluer la
        capacité de SFK Pâte à réaliser une encaisse pouvant être utilisée
        aux fins de distribution.

    (3) SFK Pâte a appliqué rétroactivement les recommandations de l'Avis
        52- 306 du personnel des Autorités canadiennes en valeurs mobilières
        publié le 4 août 2006, selon lequel l'encaisse distribuable devrait
        être calculée en fonction des flux de trésorerie provenant des
        activités d'exploitation présentés dans les états financiers de
        l'émetteur plutôt qu'en fonction du BAIIA. Cette modification a eu
        une incidence rétroactive négligeable sur l'encaisse distribuable de
        SFK Pâte et la réserve.
    




Renseignements :

Renseignements: Investisseurs et analystes: Paul Bourque, chef de la
direction financière, (450) 677-7857 poste 2224; Médias et autres intéressés:
Mathieu Claise, Optimum Relations Publiques, (418) 521-3770

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.