Fonds SFK Pâte communique ses résultats du deuxième trimestre terminé le 30 juin 2008



    
    TSX : SFK.UN

    FAITS SAILLANTS DU DEUXIEME TRIMESTRE
    -------------------------------------

    - Depuis le 21 juillet 2008, Pierre Gabriel Côté est président et chef
      de la direction de SFK Pâte. M. Côté a été président de Bombardier
      Avions d'affaires de juillet 2006 à juillet 2008. Auparavant, il a
      occupé pendant plus de 20 ans divers postes de direction dans le
      secteur des pâtes et papiers.

    - Ventes consolidées totalisant 137,0 millions de dollars, soit une
      augmentation de 12,9 millions de dollars par rapport au deuxième
      trimestre de 2007. Volume des ventes totalisant 176 541 tonnes, soit
      une augmentation de 6 630 tonnes par rapport au deuxième trimestre
      de 2007.

    - BAIIA(1) de 10,0 millions de dollars, soit 7,3 % des ventes,
      comparativement à 11,6 millions de dollars, soit 9,4 % des ventes
      au trimestre correspondant de 2007.

    - Distributions aux porteurs de parts totalisant 2,7 millions de dollars
      (0,03 $ par part) au deuxième trimestre de 2008, comparativement à des
      distributions de 13,6 millions de dollars (0,15 $ par part) pour le
      trimestre correspondant de 2007. Réserve portée de 13,9 millions de
      dollars en janvier 2008 à 20,5 millions de dollars à la fin de
      juin 2008.
    

    LONGUEUIL, QC, le 6 août /CNW Telbec/ - Pour le deuxième trimestre
terminé le 30 juin 2008, SFK Pâte a enregistré des ventes de 137,0 millions de
dollars. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA)(1) s'est
établi à 10,0 millions de dollars et une perte nette de 3,2 millions de
dollars a été constatée. En comparaison, les ventes se sont établies à
124,1 millions de dollars, le BAIIA, à 11,6 millions de dollars et la perte
nette, à 18 millions de dollars (dont une tranche de 16,3 millions de dollars
représentait une charge d'impôts futurs hors trésorerie résultant de
l'adoption d'une loi fédérale visant à imposer les distributions versées par
les fiducies de revenu cotées en bourse au Canada à compter de 2011) pour la
période correspondante de 2007.
    "Le bénéfice du deuxième trimestre de 2008 a été soutenu par une forte
demande de pâte au début du trimestre, conjuguée à des hausses des prix de
vente de nos deux produits. Toutefois, ces facteurs ont été contrebalancés par
la vigueur du dollar canadien, l'augmentation continue des prix des vieux
papiers et une hausse des coûts d'énergie. A la fin du trimestre, le
ralentissement saisonnier normal et la baisse de la demande de papier
d'imprimerie et de papier d'écriture avaient commencé à peser sur le volume
des ventes de pâte. Sur le plan de l'exploitation, les trois usines ont
terminé l'arrêt normal de la production de cinq à sept jours, et les deux
usines aux Etats-Unis ont dépassé les niveaux de production prévus. A l'usine
de Saint-Félicien, le démarrage après l'arrêt normal d'avril a été plus lent
et la chaudière de récupération a nécessité des réparations non planifiées, ce
qui a réduit la productivité et augmenté les coûts de réparations pour le
trimestre", a déclaré Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction
de SFK Pâte.

    DEUXIEME TRIMESTRE DE 2008
    --------------------------

    Résultats d'exploitation

    Ventes

    Au deuxième trimestre de 2008, les ventes consolidées ont atteint
137,0 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 12,9 millions
de dollars comparativement aux ventes de 124,1 millions de dollars du deuxième
trimestre de 2007. Une tranche de 7,9 millions de dollars de cette
augmentation était attribuable à des hausses de prix, alors qu'une tranche de
5,0 millions de dollars était attribuable à un accroissement du volume des
ventes.
    Le volume des ventes total a atteint 176 541 tonnes, dont 89 322 tonnes
étaient attribuables à la pâte RBK et 87 219 tonnes, à la pâte NBSK. Durant le
deuxième trimestre de 2007, le volume des ventes a totalisé 169 911 tonnes,
dont 94 397 tonnes étaient attribuables à la pâte RBK et 75 514 tonnes, à la
pâte NBSK.
    Le 17 juin 2008, SFK Pâte a reçu d'AbitibiBowater Inc. un avis à l'égard
de l'intention de cette dernière de ne pas renouveler le contrat prévoyant
l'achat de 25 000 tonnes de pâte NBSK par année, à compter du 1er janvier
2009. La direction croit que SFK Pâte pourra replacer ce volume auprès de
clients nouveaux ou existants au cours des six prochains mois (se reporter à
la rubrique "Enoncés prospectifs").

    Production et coût des produits vendus

    La production aux usines au cours du deuxième trimestre de 2008 a
totalisé 177 938 tonnes comparativement à 178 566 tonnes pour le deuxième
trimestre de 2007. La production de pâte NBSK a représenté 80 778 tonnes
comparativement à 83 365 tonnes pour la période correspondante de 2007 alors
que la production de pâte RBK a totalisé 97 160 tonnes comparativement à
95 201 tonnes pour la période correspondante de 2007.
    Le coût des produits vendus par tonne a augmenté de 14,9 % au deuxième
trimestre de 2008 comparativement à la période correspondante de 2007. Cette
hausse était principalement attribuable à une hausse des prix des vieux
papiers, à une augmentation des coûts d'énergie et des produits chimiques et à
une augmentation des coûts importants de réparations.

    BAIIA(1)

    Le BAIIA pour le deuxième trimestre de 2008 a totalisé 10,0 millions de
dollars, ce qui représente une diminution de 1,6 million de dollars
comparativement à la période correspondante de 2007 (11,6 millions de
dollars). Une tranche de 4,3 millions de dollars du BAIIA est attribuable aux
usines de Fairmont et de Menominee et une tranche de 5,7 millions de dollars,
à l'usine de Saint-Félicien.

    Encaisse distribuable ajustée(2)

    Au deuxième trimestre de 2008, SFK Pâte a réalisé une encaisse
distribuable ajustée de 2,7 millions de dollars. En tenant compte de la
réserve de 20,5 millions de dollars à la fin du premier trimestre de 2008, le
total de l'encaisse distribuable ajustée disponible s'est chiffré à
23,2 millions de dollars. Sur l'encaisse distribuable ajustée disponible, SFK
Pâte a déclaré des distributions de 2,7 millions de dollars (0,030 $ par part)
et mis de côté 20,5 millions de dollars, dont 3,1 millions de dollars seront
affectés à l'arrêt semestriel de l'usine de Saint-Félicien à la mi-octobre
2008 et le reste, soit 17,4 millions de dollars, sera utilisé pour appuyer
notre stratégie d'investissement en immobilisations, pour effectuer les
remboursements échelonnés à l'égard de la facilité à terme et pour réduire
l'incidence, le cas échéant, de fluctuations négatives des flux de trésorerie
futurs, le tout conformément à notre politique en matière de distributions.

    Distributions aux porteurs de parts

    Durant le trimestre terminé le 30 juin 2008, SFK Pâte a déclaré des
distributions de 2,7 millions de dollars (0,03 $ par part) comparativement à
des distributions de 13,6 millions de dollars (0,15 $ par part) pour le
trimestre correspondant de 2007.

    SEMESTRE TERMINE LE 30 JUIN 2008
    --------------------------------

    Résultats d'exploitation

    Ventes

    Pour le semestre terminé le 30 juin 2008, les ventes consolidées ont
atteint 268,6 millions de dollars, soit une augmentation de 10,0 millions de
dollars par rapport aux ventes de 258,6 millions de dollars pour la période
correspondante de 2007. Une tranche de 6,0 millions de dollars de cette
augmentation était attribuable aux hausses de prix, alors qu'une tranche de
4,0 millions de dollars était attribuable à une augmentation du volume des
ventes.
    Le volume des ventes total pour le semestre terminé le 30 juin 2008 a
atteint 351 955 tonnes, dont 177 729 tonnes étaient attribuables à la pâte RBK
et 174 226 tonnes, à la pâte NBSK. Durant le semestre terminé le 30 juin 2007,
le volume des ventes a totalisé 346 449 tonnes, dont 184 850 tonnes étaient
attribuables à la pâte RBK et 161 599 tonnes, à la pâte NBSK.

    Production et coût des produits vendus

    La production aux usines au cours du semestre terminé le 30 juin 2008 a
totalisé 366 502 tonnes comparativement à 362 437 tonnes pour la période
correspondante de 2007.
    Le coût des produits vendus par tonne a augmenté de 11,4 % pour le
semestre terminé le 30 juin 2008 comparativement à la période correspondante
de 2007. Cette hausse était principalement attribuable à une hausse des prix
des vieux papiers, à une augmentation des coûts d'énergie et des produits
chimiques et à une augmentation des coûts importants de réparations.

    Encaisse distribuable ajustée(2)

    Pour le semestre terminé le 30 juin 2008, SFK Pâte a réalisé une encaisse
distribuable ajustée de 12,0 millions de dollars. En tenant compte de la
réserve de 13,9 millions de dollars à la fin de 2007, le total de l'encaisse
distribuable ajustée disponible s'est chiffré à 25,9 millions de dollars. Sur
l'encaisse distribuable ajustée disponible, SFK Pâte a déclaré des
distributions de 5,4 millions de dollars (0,060 $ par part) et mis de côté
20,5 millions de dollars, dont 3,1 millions de dollars seront affectés à
l'arrêt semestriel de l'usine de Saint-Félicien à la mi-octobre 2008 et le
reste, soit 17,4 millions de dollars, sera utilisé pour appuyer notre
stratégie d'investissement en immobilisations, pour effectuer les
remboursements échelonnés à l'égard de la facilité à terme et pour réduire
l'incidence, le cas échéant, de fluctuations négatives des flux de trésorerie
futurs, le tout conformément à notre politique en matière de distributions.

    Distributions aux porteurs de parts

    Durant le semestre terminé le 30 juin 2008, SFK Pâte a déclaré des
distributions de 5,4 millions de dollars (0,06 $ par part) comparativement à
des distributions de 25,3 millions de dollars (0,28 $ par part) pour le
semestre terminé le 30 juin 2007.

    PERSPECTIVES
    ------------

    "Les marchés de la pâte NBSK montrent des signes d'incertitude en ce qui
a trait à la demande et aux prix. Le ralentissement saisonnier normal coincide
avec des prévisions de baisse de la demande pour le papier d'imprimerie et le
papier d'écriture aux Etats-Unis. La hausse de 20 $ prévue pour le mois de
juillet à l'égard du marché américain rallie des appuis additionnels parmi les
producteurs, mais n'a pas été pleinement mise en oeuvre jusqu'à maintenant.
Sur les marchés européens, la hausse de prix de 40 $ annoncée pour le 1er
avril a été partiellement mise en oeuvre, et les producteurs prennent encore
des mesures pour l'application du reste de cette hausse. La demande de papier
d'imprimerie et de papier d'écriture en Europe devrait également baisser au
second semestre de l'exercice.
    Le marché de la pâte RBK connaît également un ralentissement saisonnier
et la demande de papier fin, comme celle du papier d'imprimerie et du papier
d'écriture, tend à baisser. Les prix de la pâte RBK, qui ont été augmentés
pour la dernière fois en mai 2008, feront l'objet d'un suivi minutieux au
moyen d'une analyse de l'offre et de la demande. Le prix des vieux papiers
montre des signes de stabilisation.
    Sur le plan de l'exploitation, toutes les usines fonctionnent bien à
l'heure actuelle et selon les attentes. Nous porterons une attention
supplémentaire à nos coûts de production, car des facteurs externes comme les
prix du carburant et des vieux papiers et les coûts des produits chimiques et
de la fibre continuent à faire augmenter notre structure de coûts. Les projets
de dépenses en immobilisations mis en oeuvre depuis le début de 2008 ainsi que
le reste des dépenses en immobilisations devant être engagées au cours de
l'exercice contribueront à atténuer les incidences de ces hausses. En plus de
nous concentrer sur les coûts, nous porterons une attention spéciale au niveau
des stocks et à la gestion des flux de trésorerie pour nous permettre de faire
face à l'évolution prévue des marchés", a déclaré Pierre Gabriel Côté,
président et chef de la direction de SFK Pâte.

    A propos de SFK Pâte

    SFK Pâte exploite, par l'intermédiaire de ses filiales, l'usine de
Saint-Félicien, l'usine de Fairmont et l'usine de Menominee et emploie environ
550 personnes. L'usine de Saint-Félicien (située à Saint-Félicien, au Québec,
à environ 450 kilomètres au nord de Montréal) a une capacité de production
annuelle de 375 000 tonnes métriques de pâte NBSK et elle fournit de la pâte
NBSK à divers secteurs de l'industrie du papier au Canada, aux Etats-Unis et
en Europe, pour utilisation dans des produits spécialisés. L'usine de Fairmont
(située à Fairmont, en Virginie-Occidentale) et l'usine de Menominee (située à
Menominee, au Michigan), d'une capacité de production annuelle combinée de
360 000 tonnes métriques, fabriquent toutes deux de la pâte kraft blanchie
recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et fournissent principalement de la
pâte RBK à des fabricants de papier fin non couché, de papier destiné aux
marchés commercial et industriel et de papier couché aux Etats-Unis.

    Enoncés prospectifs

    Certains énoncés formulés dans le présent communiqué et dans le rapport
de gestion de SFK Pâte pour le trimestre terminé le 30 juin 2008, notamment
les énoncés portant sur les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance
estimée des livraisons de fibre, les coûts estimés de la fibre, la capacité
prévue d'effectuer des distributions mensuelles, la suffisance prévue des flux
de trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les
dépenses en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la
recouvrabilité des immobilisations corporelles et d'autres énoncés ne portant
pas sur des faits passés, constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent
les intentions, plans, attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la
"direction") au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du
rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte.
Dans certains cas, ces énoncés exigent que la direction établisse des
hypothèses et il y a un risque important que ces hypothèses ne soient pas
exactes. Les termes "pourra", "devrait", "entend" "planifie", "prévoit",
"croit", "estime" et autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à
l'égard de SFK Pâte ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés
prospectifs. Ces énoncés reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont
fondés sur l'information dont dispose la direction actuellement. Les énoncés
prospectifs comportent des risques connus et inconnus et des incertitudes et
sont assujettis à d'autres facteurs indépendants de la volonté de la
direction. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les
résultats réels de SFK Pâte diffèrent sensiblement des résultats dont il est
question dans les énoncés prospectifs, notamment les risques associés au prix
de la pâte, à la fluctuation des taux de change, à l'approvisionnement et aux
coûts en fibre ou en vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et
aux coûts en matières premières, à la concurrence, à la dépendance envers des
clients clés, à la capacité de production accrue sur le marché, à un bris
d'équipement, à des interruptions de la production, aux besoins en capitaux, à
l'absence de garantie de distributions en espèces, ainsi qu'à d'autres
facteurs mentionnés dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour le trimestre
terminé le 30 juin 2008 et le dossier d'information de SFK Pâte, auxquels on
peut accéder par Internet sur le site du Système électronique de données,
d'analyse et de recherche (SEDAR), à www.sedar.com. Bien que les énoncés
prospectifs qui figurent aux présentes soient fondés sur ce que la direction
estime être des hypothèses raisonnables, la direction ne peut garantir aux
investisseurs que les résultats réels seront conformes aux résultats prévus
dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le
présent communiqué reposent notamment sur les hypothèses selon lesquelles les
flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les dépenses en immobilisations,
aucun événement extraordinaire ne nécessitera des dépenses en immobilisations
accrues, les livraisons à SFK Pâte de fibre et de vieux papiers seront
suffisantes pour satisfaire aux besoins des usines, les coûts en fibre et en
vieux papiers n'augmenteront pas considérablement, le prix de la pâte et les
taux de change ne subiront aucune dégradation importante, les flux de
trésorerie futurs suffiront à couvrir les besoins en matière d'exploitation
prévus et les obligations contractuelles, SFK Pâte générera une encaisse
distribuable positive, les coûts d'exploitation n'augmenteront pas
considérablement et les intérêts débiteurs et la production demeureront
stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué
et, sous réserve des lois sur les valeurs mobilières applicables, la direction
se dégage de toute obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour
refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Ces énoncés ne
reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments spéciaux ou encore d'un
regroupement d'entreprises ou d'une autre opération qui pourrait être annoncé
ou avoir lieu après la date des présentes. Il est recommandé au lecteur de ne
pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

    SFK Pâte donnera une conférence téléphonique le jeudi 7 août 2008 à 14 h
(heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. Pierre Gabriel Côté,
président et chef de la direction, et Patsie Ducharme, contrôleure, agiront en
tant que porte-parole et animeront une période de questions sur les résultats.
Les trente premières minutes seront consacrées aux questions des
professionnels de l'investissement et les journalistes seront en mode écoute.
Suivra une période de questions réservée aux médias d'affaires. Pour
participer à la conférence téléphonique, les professionnels de
l'investissement et les représentants des médias d'affaires peuvent composer
le 1 514 861-1531 s'ils appellent de Montréal ou le 1 877 667-7766 s'ils
appellent de l'extérieur de Montréal. Les participants qui ne peuvent assister
à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé
jusqu'au 31 août 2008 en composant le 514 861-2272 ou le 1 800 408-3053, code
d'accès 3266121# (dièse).

    Pièce jointe : sommaire des résultats

    
    Fonds SFK Pâte - Faits saillants financiers - Deuxième trimestre terminé
    le 30 juin 2008

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de                Périodes de             Périodes de
     dollars canadiens,            trois mois               six mois
     sauf les montants par        terminées les           terminées les
     part et indication              30 juin                 30 juin
     contraire)                   (non vérifié)           (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                 2008        2007        2008        2007
                                         redressé(2)             redressé(2)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    $           $           $           $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                    136 950     124 128     268 596     258 600
    Coût des produits vendus  123 853     103 831     234 657     207 593
    Frais de vente et
     d'administration           3 514       3 501       8 222       7 361
    Perte (gain) sur
     instruments dérivés         (779)      1 371      (1 459)       (996)
    Perte (gain) à la
     conversion de devises        387       3 811      (1 439)      5 144
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                    9 975      11 614      28 615      39 498
    Amortissement               9 676       9 714      19 426      19 402
    Frais financiers            3 526       4 216       7 207      10 923
    (Economie) charge
     d'impôts(2)                  (51)     15 655 (2)  (2 517)     16 936 (2)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette)
     bénéfice net(2)           (3 176)    (17 971)(2)   4 499      (7 763)(2)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice
     net par part - de base
     et dilué(2)                (0,04)      (0,20)(2)    0,05       (0,09)(2)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    ENCAISSE DISTRIBUABLE
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de                Périodes de             Périodes de
     dollars canadiens,            trois mois               six mois
     sauf les montants par        terminées les           terminées les
     part et indication              30 juin                 30 juin
     contraire)                   (non vérifié)           (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                 2008        2007        2008        2007
                                         redressé(*)             redressé(*)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    $           $           $           $
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     provenant des activités
     d'exploitation(3)         (3 928)     12 822       1 863      29 750
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins :
      Dépenses en
       immobilisations -
       décaissement             5 296       2 473       9 268       6 442
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     normalisée                (9 224)     10 349      (7 405)     23 308
    Moins les ajustements
     à l'encaisse distribuable
     normalisée :
      Variations des éléments
       hors trésorerie
       du fonds de
       roulement(4)           (10 982)     (2 918)    (18 757)         66
      Variation des dépenses
       en immobilisations
       rattachées à
       l'exercice(4)           (1 257)       (414)     (1 078)     (2 127)
      Amortissement des frais
       de financement
       reportés(4)                256         248         509         506
      Avantages
       sociaux futurs(4)           60          26         (96)         66
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse
     distribuable ajustée(4)    2 699       7 571      12 009      24 797
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions déclarées     2 714      13 571       5 428      25 332
    -------------------------------------------------------------------------
    Excédent par rapport à
     l'encaisse
     distribuable ajustée         (15)     (6 000)      6 581        (535)
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions au début
     de la période             20 543      29 702      13 947      24 237
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions à la
     fin de la période         20 528      23 702      20 528      23 702
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
      - Encaisse distribuable
        normalisée             (0,102)      0,114      (0,082)      0,258
      - Encaisse distribuable
        ajustée                 0,030       0,084       0,133       0,274
      - Distributions
        déclarées               0,030       0,150       0,060       0,280
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Distributions aux porteurs de parts
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Périodes de             Périodes de
    (en milliers de                 trois mois                six mois
     dollars canadiens,           terminées le            terminées le
     sauf les montants            30 juin 2008            30 juin 2008
     par part)                    (non vérifié)           (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                Total    Par part       Total    Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions
     totales déclarées          2 714 $     0,030 $     5 428 $     0,060 $
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                   Périodes de             Périodes de
    (en milliers de                 trois mois                six mois
     dollars canadiens,           terminées le            terminées le
     sauf les montants            30 juin 2007            30 juin 2007
     par part)                    (non vérifié)           (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                Total    Par part       Total    Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions
     totales déclarées         13 571 $     0,150 $    25 332 $     0,280 $
    -------------------------------------------------------------------------


    1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
       bénéfices ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue aux termes des PCGR
       canadiens et n'est pas vérifié. La direction estime qu'il constitue
       une mesure supplémentaire utile car il donne aux investisseurs une
       idée de l'encaisse disponible aux fins de distribution avant le
       service de la dette, les dépenses en immobilisations et les impôts
       sur les bénéfices. Les investisseurs doivent toutefois noter que cet
       indicateur ne doit pas être confondu avec le bénéfice net établi
       conformément aux PCGR, ou y être substitué, comme mesure du rendement
       de SFK Pâte, ni avec les flux de trésorerie liés aux activités
       d'exploitation, d'investissement et de financement comme mesure des
       liquidités ou des flux de trésorerie. La méthode utilisée par SFK Pâte
       pour calculer le BAIIA peut différer de celle à laquelle recourent
       d'autres émetteurs. Par conséquent, le BAIIA obtenu peut ne pas être
       comparable à celui obtenu selon d'autres méthodes utilisées par
       d'autres émetteurs. Le BAIIA indiqué dans les présentes représente le
       bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
       bénéfices qui figure dans les états financiers.

    2) SFK Pâte a porté à 16,3 millions de dollars la charge d'impôts futurs
       hors trésorerie au 30 juin 2007 et pour le trimestre et le semestre
       terminés à cette date, ce qui représente une augmentation de
       4,0 millions de dollars par rapport au montant comptabilisé
       précédemment. Par conséquent, le montant de la perte nette a été
       redressé, passant de 13,9 millions de dollars (0,15 $ par part),
       selon l'information présentée antérieurement, à 18 millions de dollars
       (0,20 $ par part) pour le trimestre et de 3,7 millions de dollars
       (0,04 $ par part), selon l'information présentée antérieurement, à
       7,8 millions de dollars (0,09 $ par part) pour le semestre.

    3) SFK Pâte a appliqué rétroactivement les recommandations de l'Avis
       52-306 du personnel des Autorités canadiennes en valeurs mobilières
       publié le 4 août 2006, selon lequel l'encaisse distribuable devrait
       être calculée en fonction des flux de trésorerie provenant des
       activités d'exploitation présentés dans les états financiers de
       l'émetteur plutôt qu'en fonction du BAIIA. Cette modification a eu
       une incidence rétroactive négligeable sur l'encaisse distribuable
       (normalisée et ajustée) de SFK Pâte et la réserve.

    4) Durant le troisième trimestre de 2007 et conformément au bulletin
       d'interprétation intitulé "Liquidités distribuables normalisées des
       fiducies de revenu et autres entités intermédiaires" publié par
       l'Institut Canadien des Comptables Agréés en juillet 2007, SFK Pâte
       a modifié le calcul de l'encaisse distribuable pour se conformer à
       ces nouvelles lignes directrices. En résumé, l'encaisse distribuable
       normalisée se définit comme les flux de trésorerie d'exploitation de
       la période qui figurent dans les états financiers établis selon les
       PCGR, y compris les effets des variations des éléments hors trésorerie
       du fonds de roulement, moins les dépenses en immobilisations totales
       (décaissées) qui figurent dans les états financiers établis selon
       les PCGR.

       Bien que SFK Pâte ait décidé de se conformer à ces nouvelles lignes
       directrices, la direction apporte un certain nombre d'autres
       ajustements aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation afin de
       déterminer l'encaisse disponible aux fins de distribution. Par
       conséquent, la direction apporte également des ajustements aux
       variations des éléments hors trésorerie du fond de roulement, aux
       dépenses en immobilisations courues, à l'amortissement des frais de
       financement reportés et aux avantages sociaux futurs. L'encaisse
       distribuable normalisée ajustée par la direction est appelée aux
       présentes l'"encaisse distribuable ajustée".

       L'encaisse distribuable ajustée est une mesure non reconnue aux termes
       des PCGR et généralement utilisée par les fiducies d'investissement à
       capital variable canadiennes en tant qu'indicateur de la capacité de
       l'émetteur de réaliser une encaisse pouvant être utilisée aux fins de
       distribution aux porteurs de parts et elle ne doit pas être considérée
       comme une mesure des flux de trésorerie ou être substituée à des
       mesures comparables préparées conformément aux PCGR. L'encaisse
       distribuable ajustée de SFK Pâte peut différer de calculs similaires
       déclarés par d'autres entités comparables et, par conséquent, elle
       pourrait ne pas être comparable à l'encaisse distribuable déclarée par
       ces entités. La direction estime que l'encaisse distribuable ajustée
       de SFK Pâte calculée à partir des flux de trésorerie provenant des
       activités d'exploitation est la mesure la plus appropriée pour aider
       les lecteurs à évaluer la capacité de SFK Pâte à réaliser une encaisse
       pouvant être utilisée aux fins de distribution.
    




Renseignements :

Renseignements: Pour les investisseurs et analystes: Patsie Ducharme,
contrôleure, (450) 677-7857, poste 2225; Pour les médias et autres intéressés:
Mathieu Claise, Optimum Relations Publiques, (418) 521-3770

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.