Fonds SFK Pâte communique ses résultats de l'exercice 2008 et prévoit d'autres temps d'arrêt pour affronter les conditions de marché



    
    TSX:SFK.UN

    FAITS SAILLANTS DU QUATRIEME TRIMESTRE
    --------------------------------------
    - BAIIA(1) de 14,9 millions de dollars, en hausse comparativement à
      8,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2007.
    - Bénéfice net de 4,0 millions de dollars, soit 0,04 $ par part,
      comparativement à une perte de 0,4 million de dollars pour le trimestre
      correspondant de 2007.
    - Réserve(2) en hausse pour atteindre 29,6 millions de dollars.

    FAITS SAILLANTS DE L'EXERCICE TERMINE LE 31 DECEMBRE 2008
    ---------------------------------------------------------
    - BAIIA de 60,4 millions de dollars, stable comparativement à celui de
      61,5 millions de dollars en 2007.
    - Bénéfice net de 17,1 millions de dollars, soit 0,19 $ par part,
      comparativement à une perte de 9,4 millions de dollars en 2007.
    - Situation financière solide avec un ratio de dette sur le capital total
      de 0,22 au 31 décembre 2008.
    

    LONGUEUIL, QC, le 25 févr. /CNW Telbec/ - Fonds SFK Pâte (TSX: SFK.UN) a
présenté aujourd'hui les résultats du quatrième trimestre et de l'exercice
terminé le 31 décembre 2008. Pour le quatrième trimestre, les ventes ont
augmenté de 0,6 % pour atteindre 125,1 millions de dollars, alors que le
bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts (BAIIA)(1) s'élevait
à 14,9 millions de dollars, en hausse par rapport aux 8,9 millions de dollars
de la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice net du
trimestre totalisait 4,0 millions de dollars, comparativement à une perte
nette de 0,4 million de dollars pour la période correspondante de 2007. Pour
l'exercice, les ventes ont augmenté de 4,3 % pour atteindre 532,0 millions de
dollars, le BAIIA est demeuré relativement stable à 60,4 millions de dollars
et le bénéfice net a totalisé 17,1 millions de dollars, comparativement à une
perte de 9,4 millions de dollars en 2007.

    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    --------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars     Périodes de trois mois    Exercices terminés
     canadiens, sauf les      terminées les 31 décembre     les 31 décembre
     données par part)               (non vérifiés)           (vérifiés)
    -------------------------------------------------------------------------
                                      2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                         $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                         125 132    124 354    532 033    510 143
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                           14 892      8 866     60 374     61 527
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)       3 964       (382)    17 120     (9 353)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     par part
     - de base                        0,04      (0,00)      0,19      (0,11)
     - diluée                         0,03      (0,00)      0,17      (0,11)
    -------------------------------------------------------------------------
    

    "L'exercice 2008 s'est terminé avec un bilan sain, une réussite
particulièrement remarquable compte tenu des conditions de marché actuelles de
l'industrie et du ralentissement mondial. Bien que le volume de ventes du
quatrième trimestre ait baissé d'environ 28 000 tonnes comparativement au
volume de l'année passée, reflétant une demande plus faible, les ventes sont
demeurées stables à 125 millions de dollars, grâce surtout à la faiblesse du
dollar canadien, et la rentabilité s'est améliorée à la suite de la diminution
des coûts des intrants. SFK Pâte a été très proactive dans la gestion de son
bilan durant le second semestre de l'année, ce qui la place en meilleure
position pour affronter les intempéries qui s'abattent sur toute l'industrie",
a déclaré Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction.

    TEMPS D'ARRET PREVUS
    --------------------

    En vue d'équilibrer de façon proactive la production avec la demande
actuelle du marché, SFK Pâte annonce également aujourd'hui la suspension de la
production pour une période de six semaines à son usine de Saint-Félicien, au
Québec, et pour une période d'un mois à son usine de Fairmont, en
Virginie-Occidentale. Ces mesures comprennent les arrêts pour l'entretien déjà
prévus au printemps qui suivront immédiatement les périodes de temps d'arrêt
respectives.
    Ces mesures entreront en vigueur au mois de mars et donneront lieu à la
mise à pied temporaire d'un maximum de 225 travailleurs de l'usine de
Saint-Félicien. Ces mesures réduiront la production d'environ 45 000 tonnes de
pâte NBSK et de 25 000 tonnes de pâte RBK additionnelles.

    RESULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------

    QUATRIEME TRIMESTRE DE 2008

    Les ventes consolidées ont atteint 125,1 millions de dollars, soit une
augmentation de 0,6 % comparativement à des ventes de 124,4 millions de
dollars au quatrième trimestre de 2007. Cette augmentation comprend une hausse
de 10,5 millions de dollars des ventes de pâte RBK, annulée en partie par la
baisse de 9,8 millions de dollars des ventes de pâte NBSK. Bien que le volume
des ventes ainsi que les prix de la pâte étaient en baisse durant le
trimestre, la baisse de la valeur du dollar canadien vis-à-vis du dollar
américain a eu une incidence favorable de 24 millions de dollars sur les
ventes.
    Le BAIIA a totalisé 14,9 millions de dollars, soit 11,9 % des ventes, une
augmentation de 6,0 millions de dollars par rapport au BAIIA de 8,9 millions
de dollars, soit 7,1 % des ventes, de la période correspondante en 2007. Les
activités liées à la pâte RBK ont contribué pour 9,8 millions de dollars au
BAIIA, alors que celles liées à la pâte NBSK ont compté pour 5,1 millions de
dollars.
    Le bénéfice net a été de 4,0 millions de dollars ou 0,04 $ par part de
base (0,03 $ diluée), comparativement à une perte nette de 0,4 million de
dollars ou 0,00 $ par part, de base et diluée, pour la période correspondante
en 2007.

    Encaisse distribuable ajustée(3)

    SFK Pâte a généré une encaisse distribuable ajustée de 5,3 millions de
dollars. En tenant compte de la réserve de 27,1 millions de dollars à la fin
du troisième trimestre de 2008, l'encaisse totale distribuable ajustée
disponible pour la période s'élevait à 32,4 millions de dollars. De ce
montant, SFK Pâte a déclaré des distributions de 2,7 millions de dollars (0,03
$ par part) comparativement à 3,6 millions de dollars (0,04 $ par part) au
trimestre correspondant de l'exercice précédent et a conservé 29,6 millions de
dollars à titre de réserve(2).
    Même si la réserve de fin d'exercice se situe au-dessus de la cible de 20
millions de dollars établie par le conseil d'administration, la direction
continue à gérer avec prudence le niveau de la réserve durant la période
difficile que traverse actuellement SFK Pâte, et à ce titre, n'a pas
l'intention de rétablir les distributions mensuelles suspendues en janvier
2009, jusqu'à ce que les conditions du marché s'améliorent de façon marquée.
De plus, la direction est d'avis qu'elle devrait continuer à améliorer sa
souplesse financière afin de protéger et possiblement améliorer encore
davantage le bilan de SFK Pâte.

    EXERCICE 2008

    Les ventes consolidées ont atteint 532,0 millions de dollars, une
augmentation de 21,9 millions de dollars, soit 4,3 %, par rapport aux ventes
de 510,1 millions de dollars en 2007. Cette augmentation reflète une
augmentation de presque 26,9 millions de dollars de ventes de pâte RBK,
annulée en partie par une diminution de 5,0 millions de dollars de ventes de
pâte NBSK.
    Le BAIIA se chiffrait à 60,4 millions de dollars, soit 11,4 % des ventes,
comparativement à 61,5 millions de dollars, soit 12,1 % des ventes, en 2007.
Le BAIIA des activités liées à la pâte NBSK a augmenté de 0,3 million de
dollars pour atteindre 39,5 millions de dollars, alors que le BAIIA des
activités liées à la pâte RBK diminuait de 1,4 million de dollars pour
atteindre 20,9 millions de dollars.
    Le bénéfice net était de 17,1 millions de dollars, soit 0,19 $ par part
de base (0,17 $ par part diluée), comparativement à une perte nette de 9,4
millions de dollars soit 0,11 $ par part, de base et diluée, en 2007.
    Au 31 décembre 2008, le bilan de SFK Pâte demeurait solide, affichant un
ratio de dette sur le capital total de 0,22, conforme à notre engagement en
vertu des facilités de crédit.

    Encaisse distribuable ajustée(3)

    SFK Pâte a comptabilisé une encaisse distribuable ajustée de 26,6
millions de dollars. En tenant compte de la réserve de 13,9 millions de
dollars à la clôture de l'exercice 2007, l'encaisse distribuable ajustée
totale disponible pour l'exercice s'élevait à 40,5 millions de dollars. De ce
montant, SFK Pâte a déclaré des distributions de 10,9 millions de dollars
(0,12 $ par part) comparativement à 39,8 millions de dollars (0,44 $ par part)
l'exercice précédent et a conservé 29,6 millions de dollars à titre de
réserve(2).

    EXAMEN DES SECTEURS D'ACTIVITES
    -------------------------------

    PATE NBSK

    Au quatrième trimestre de 2008, les ventes s'élevaient à 50,2 millions de
dollars, comparativement à 60,0 millions de dollars pour la période
correspondante de l'exercice 2007. Le volume des ventes était de 64 895
tonnes, comparativement à 79 639 tonnes pour l'année précédente, soit une
baisse de 14 744 tonnes. Cette baisse est attribuable aux temps d'arrêts liés
au marché encourus par les clients ayant résulté en un arrêt de la production
à l'usine de Saint-Félicien à compter du 19 décembre 2008.
    Les prix du marché de la pâte NBSK (pour la pâte livrée en Europe du
Nord) ont baissé de 152 $US par tonne, soit 18 % en moyenne comparativement au
quatrième trimestre de 2007. Cependant, le recul d'une année sur l'autre de la
valeur de la devise canadienne par rapport au dollar américain (en partie
annulé par une répartition défavorable des ventes) a résulté en un prix de
vente moyen de 773 $CAN au quatrième trimestre 2008, comparativement à 753
$CAN pour la même période en 2007.
    Pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2008, les ventes s'élevaient
à 251,4 millions de dollars, comparativement à 256,4 millions pour l'exercice
précédent. Le volume des ventes atteignait 321 501 tonnes, comparativement à
323 845 tonnes pour 2007, soit une baisse de 2 344 tonnes.
    Les prix du marché de la pâte NBSK (pour la pâte livrée en Europe du
Nord) ont augmenté de 4,9 % en moyenne, soit de 39 $US par tonne. Cette
augmentation, conjointement à un léger renforcement du dollar canadien, en
moyenne pour 2008, et une répartition géographique des ventes défavorable ont
eu pour résultat un prix de vente moyen de 782 $CAN par tonne, soit une baisse
de 10 $CAN sur le prix de vente moyen de 792 $CAN par tonne pour 2007.

    PATE RBK

    Au quatrième trimestre de 2008, les ventes de pâte RBK ont atteint 75,0
millions de dollars, comparativement à 64,4 millions de dollars pour la
période correspondante de l'exercice précédent. Cette hausse est
principalement attribuable aux prix de vente plus élevés, auquel s'ajoute la
baisse de la valeur du dollar canadien, car le volume des ventes était
inférieur à celui de l'exercice précédent. Au quatrième trimestre, le volume
des ventes était de 86 073 tonnes, comparativement à 99 030 tonnes l'exercice
précédent : cette baisse est liée à un bris d'équipement important à l'usine
de Fairmont, le 16 octobre 2008, qui a causé l'arrêt de la production avant
l'arrêt normalement prévu, et à la reprise des activités à une cadence de
production opérationnelle réduite pendant la plus grande partie du mois de
novembre.
    Les ventes de 2008 s'établissaient à 280,7 millions de dollars,
comparativement à 253,7 millions de dollars pour l'exercice précédent. Cette
hausse de 27,0 millions de dollars est attribuable aux prix de vente plus
élevés, annulés en partie par un volume de ventes plus faible. En 2008, le
volume de ventes de la pâte RBK a atteint 358 674 tonnes comparativement à 378
895 tonnes en 2007, et le prix de vente moyen a augmenté de 17 % par rapport à
celui de 2007.

    PERSPECTIVES
    ------------

    Les conditions de marché difficiles ont donné lieu à l'effondrement de la
demande mondiale de pâte, une augmentation des stocks mondiaux de pâte, et en
conséquence, une baisse des prix de la pâte. La pratique de SFK Pâte est de
maintenir l'équilibre de son carnet de commandes et des niveaux de stocks
raisonnables et, en conséquence, elle a instauré des temps d'arrêt en raison
de la conjoncture dans toutes ses usines en décembre 2008 et en janvier 2009,
ayant représenté environ 32 000 tonnes (22 000 tonnes de pâte NBSK et 10 000
tonnes de pâte RBK). Tel qu'il est mentionné plus haut, d'autres temps d'arrêt
liés au marché auront lieu durant les premier et deuxième trimestres du
présent exercice. La direction continuera de prendre les mesures appropriées
en fonction de l'évolution des conditions de marché.
    Les prix de la pâte ont subi d'importantes pressions au fil des derniers
mois et ont baissé rapidement au quatrième trimestre de 2008. Les conditions
de marché actuelles ont eu une incidence sur la valeur comptable des produits
finis et ont nécessité une dépréciation de 3,5 millions de dollars durant le
quatrième trimestre de 2008 afin de refléter la diminution de leur valeur de
réalisation.
    "Dans le cadre de notre stratégie de gestion proactive, nous avons mis en
place en 2009 des mesures de diminution des coûts additionnelles pour
resserrer davantage les contrôles de coûts existants à toutes nos usines et
optimiser les marges et les liquidités. De plus, nous remarquons déjà que la
conjoncture économique actuelle a résulté en des baisses de coûts des produits
de base utilisés dans notre production tels que le carburant, certains
produits chimiques et les vieux papiers.
    Nous nous attendons à ce que l'année 2009 présente des difficultés sans
précédent. Ainsi, nous continuerons de prendre toutes les mesures requises
pour affronter ces défis en protégeant davantage notre solide bilan ainsi
qu'en gérant prudemment notre fonds de roulement et les niveaux de nos
stocks", a commenté Monsieur Côté.

    CONFERENCE TELEPHONIQUE
    -----------------------

    SFK Pâte tiendra une conférence téléphonique le jeudi 26 février 2009 à
10 h (heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. Pierre Gabriel Côté,
président et chef de la direction, et Patsie Ducharme, vice-présidente et chef
de la direction financière, agiront en tant que porte-parole et animeront une
période de questions ayant trait aux résultats. Pour participer à la
conférence téléphonique, les professionnels de l'investissement et les
représentants des médias d'affaires peuvent composer le 416-644-3428 s'ils
appellent de Toronto ou d'outre-mer ou le 1-800-587-1893 s'ils appellent
d'ailleurs en Amérique du Nord. Les participants qui ne peuvent assister à la
conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé
jusqu'à 23 h 59 min le jeudi 5 mars 2009 en composant le 1-877-289-8525, code
d'accès 21298334#.

    A PROPOS DE SFK PATE
    --------------------

    SFK Pâte (TSX : SFK.UN), un chef de file de la production et de la
commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de grande qualité, exploite
trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont, en Virginie
occidentale, et à Menominee, au Michigan. SFK Pâte emploie environ 550
personnes et sa capacité de production annuelle totalise 735 000 tonnes
métriques. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de
résineux du Nord (la pâte "NBSK") à divers secteurs de l'industrie du papier
au Canada, aux Etats-Unis et en Europe, destinée à une utilisation dans des
produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la
pâte kraft blanchie recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et approvisionnent
principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier ménager à
usage commercial et industriel et de papier couché aux Etats-Unis.

    ENONCES PROSPECTIFS
    -------------------

    Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse et dans le
rapport de gestion annuel de SFK Pâte, notamment les énoncés portant sur la
répercussion prévue sur la production de futurs temps d'arrêt liés au marché,
le recouvrement prévu des comptes clients, les dépenses en immobilisations
prévues, la suffisance estimée des livraisons de fibre, les coûts estimés de
la fibre, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour financer les
besoins en matière d'exploitation et les dépenses en immobilisations et pour
couvrir les obligations contractuelles, la recouvrabilité des immobilisations
corporelles et d'autres énoncés ne portant pas sur des faits passés,
constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent les intentions, plans,
attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la "direction") au sujet
de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des
perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte. Dans certains cas,
ces énoncés exigent que la direction établisse des hypothèses et il y a un
risque important que ces hypothèses ne soient pas exactes. Les termes
"pourra", "devrait", "entend" "planifie", "prévoit", "croit", "estime" et
autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à l'égard de SFK Pâte
ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés prospectifs. Ces énoncés
reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont fondés sur l'information
dont dispose la direction actuellement. Les énoncés prospectifs comportent des
risques connus et inconnus et des incertitudes et sont assujettis à d'autres
facteurs indépendants de la volonté de la direction. Un certain nombre de
facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de SFK Pâte
diffèrent sensiblement des résultats dont il est question dans les énoncés
prospectifs, notamment les risques associés au prix de la pâte et au volume
des ventes, à la fluctuation des taux de change, à l'approvisionnement et aux
coûts en fibre ou en vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et
aux coûts en matières premières (y compris les produits chimiques), à la
concurrence, à la dépendance envers des clients clés, à la capacité de
production accrue sur le marché, à un bris d'équipement, à des interruptions
de la production, aux besoins en capitaux, à l'absence de garantie de
distributions en espèces, ainsi qu'à d'autres facteurs mentionnés dans le
rapport de gestion de SFK Pâte pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 et
le dossier d'information de SFK Pâte, auxquels on peut accéder par Internet
sur le site du Système électronique de données, d'analyse et de recherche
(SEDAR), à www.sedar.com. Bien que les énoncés prospectifs qui figurent aux
présentes soient fondés sur ce que la direction estime être des hypothèses
raisonnables, cette dernière ne peut garantir aux investisseurs que les
résultats réels seront conformes aux résultats prévus dans ces énoncés
prospectifs. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué
de presse reposent notamment sur les hypothèses selon lesquelles les flux de
trésorerie futurs suffiront à couvrir les dépenses en immobilisations, aucun
événement extraordinaire ne nécessitera des dépenses en immobilisations
accrues, les livraisons à SFK Pâte de fibre et de vieux papiers demeureront
stables et seront suffisantes pour satisfaire aux besoins des usines, les
coûts en fibre et en vieux papiers n'augmenteront pas considérablement, le
prix de la pâte et les taux de change ne subiront aucune dégradation
importante, les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les besoins en
matière d'exploitation prévus et les obligations contractuelles, SFK Pâte
générera une encaisse distribuable positive, les coûts d'exploitation
n'augmenteront pas considérablement et les intérêts débiteurs et la production
demeureront stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent
communiqué de presse et, sous réserve des lois sur les valeurs mobilières
applicables, la direction se dégage de toute obligation de les mettre à jour
ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles
circonstances. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments
spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération
qui pourrait être annoncée ou avoir lieu après la date des présentes. Il est
recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

    
    Note aux lecteurs : les états financiers consolidés vérifiés en entier et
                        le rapport de gestion de la direction sont
                        disponibles sur le site web de SFK Pâte au www.sfk.ca

    Pièce jointe : sommaire des résultats


           SFK Pâte - Faits saillants financiers - Exercice terminé
                             le 31 décembre 2008

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars     Périodes de trois mois    Exercices terminés
     canadiens, sauf les      terminées les 31 décembre     les 31 décembre
     données par part)               (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                      2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                         $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                         125 132    124 354    532 033    510 143
    Coût des produits vendus       114 164    111 110    468 163    424 692
    Frais de vente et
     d'administration                4 776      3 729     16 869     14 531
    (Gain) perte sur instruments
     dérivés                          (149)        13     (1 351)        56
    Perte à la cession
     d'immobilisations                 (14)         -          4        624
    (Gain) perte à la conversion
     de devises                     (8 537)       636    (12 026)     8 713
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                           14 892      8 866     60 374     61 527
    Amortissement                   10 300      9 585     39 585     38 713
    Frais financiers                 4 243      4 024     15 114     19 028
    Charge (récupération)
     d'impôts sur les bénéfices     (3 615)    (4 361)   (11 445)    13 139
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)       3 964       (382)    17 120     (9 353)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice (perte) net par part
                      - de base       0,04      (0,00)      0,19      (0,11)
                      - diluée        0,03      (0,00)      0,17      (0,11)
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars     Périodes de trois mois    Exercices terminés
     canadiens, sauf les      terminées les 31 décembre     les 31 décembre
     données par part)               (non vérifié)            (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                      2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                         $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     provenant des activités
     d'exploitation                    225      8 611     14 166     39 155
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins :
      Dépenses en immobilisations -
       décaissement                  4 322      5 728     17 497     15 128
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     normalisée(3)                  (4 097)     2 883     (3 331)    24 027
    Moins les ajustements à
     l'encaisse distribuable
     normalisée :
    Variations des éléments hors
     trésorerie du fonds de
     roulement                      (9 306)     4 118    (30 281)    (5 677)
    Dépenses en immobilisations
     courues                          (399)     1 258       (809)      (293)
    Amortissement des frais de
     financement reportés              287        232      1 058        923
    Avantages sociaux futurs            58        (36)       142       (449)
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     ajustée(3)                      5 263     (2 689)    26 559     29 523
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions déclarées          2 714      3 624     10 857     39 813
    -------------------------------------------------------------------------
    Excédent / (Insuffisance)
     par rapport à l'encaisse
     distribuable ajustée            2 549     (6 313)    15 702    (10 290)
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions au début de
     la période(2)                  27 100     20 260     13 947     24 237
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions à la fin de
     la période(2)                  29 649     13 947     29 649     13 947
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
    - Encaisse distribuable
      normalisée                     (0,05)      0,03      (0,04)      0,27
    - Encaisse distribuable
      ajustée                         0,06      (0,03)      0,29       0,33
    - Distributions déclarées         0,03       0,04       0,12       0,44
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars     Période de trois mois     Exercice terminé
     canadiens, sauf les             terminée le         le 31 décembre 2008
     montants par part)           31 décembre 2008           (vérifié)
                                    (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des distributions
      déclarées                      2 714 $     0,03 $   10 857 $     0,12 $
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars     Période de trois mois     Exercice terminé
     canadiens, sauf les             terminée le         le 31 décembre 2007
     montants par part)           31 décembre 2007           (vérifié)
                                    (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des distributions
     déclarées                       3 624 $     0,04 $   39 813 $     0,44 $
    -------------------------------------------------------------------------


    (1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue aux termes des PCGR
        canadiens et n'est pas vérifié. La direction estime qu'il constitue
        une mesure supplémentaire utile car il donne aux investisseurs une
        idée des liquidités distribuables avant le service de la dette, les
        dépenses en immobilisations et les impôts sur les bénéfices. Les
        investisseurs doivent toutefois noter que cet indicateur ne doit pas
        être confondu avec le bénéfice net établi conformément aux PCGR, ou y
        être substitué, comme mesure du rendement de SFK Pâte, ni avec les
        flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation,
        d'investissement et de financement comme mesure des liquidités ou des
        flux de trésorerie. La méthode utilisée par SFK Pâte pour calculer le
        BAIIA peut différer de celle à laquelle recourent d'autres
        émetteurs. Par conséquent, le BAIIA obtenu peut ne pas être
        comparable à celui obtenu selon d'autres méthodes utilisées par
        d'autres émetteurs. Le BAIIA indiqué dans les présentes représente le
        bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices qui figure dans les états financiers.

    (2) La réserve de SFK Pâte, un indicateur financier clé constitué du
        fonds de roulement et des liquidités, a été créée pour appuyer la
        stratégie de dépenses en immobilisations de SFK Pâte, y compris son
        programme d'entretien majeur, effectuer les remboursements échelonnés
        à l'égard de sa dette et réduire l'incidence des fluctuations
        négatives des flux de trésorerie futurs.

    (3) Durant le troisième trimestre de 2007 et conformément au bulletin
        d'interprétation intitulé "Liquidités distribuables normalisées des
        fiducies de revenu et autres entités intermédiaires" publié par
        l'Institut Canadien des Comptables Agréés en juillet 2007, SFK Pâte a
        modifié le calcul de l'encaisse distribuable pour se conformer à ces
        nouvelles lignes directrices. En résumé, l'encaisse distribuable
        normalisée se définit comme les flux de trésorerie d'exploitation de
        la période qui figurent dans les états financiers établis selon les
        PCGR, y compris les effets des variations des éléments hors
        trésorerie du fonds de roulement, moins les dépenses en
        immobilisations totales (décaissées) qui figurent dans les états
        financiers établis selon les PCGR.

        Bien que SFK Pâte ait décidé de se conformer à ces nouvelles lignes
        directrices, la direction apporte un certain nombre d'autres
        ajustements aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation afin
        de déterminer l'encaisse disponible aux fins de distribution. Par
        conséquent, la direction apporte également des ajustements aux
        variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, aux
        dépenses en immobilisations courues, à l'amortissement des frais de
        financement reportés et aux avantages sociaux futurs. L'encaisse
        distribuable normalisée ajustée par la direction est appelée aux
        présentes l'"encaisse distribuable ajustée".

        L'encaisse distribuable ajustée est une mesure non reconnue aux
        termes des PCGR et généralement utilisée par les fiducies
        d'investissement à capital variable canadiennes en tant qu'indicateur
        de la capacité de l'émetteur de réaliser une encaisse pouvant être
        utilisée aux fins de distribution aux porteurs de parts et elle ne
        doit pas être considérée comme une mesure des flux de trésorerie ou
        être substituée à des mesures comparables préparées conformément aux
        PCGR. L'encaisse distribuable ajustée de SFK Pâte peut différer de
        calculs similaires déclarés par d'autres entités comparables et, par
        conséquent, elle pourrait ne pas être comparable à l'encaisse
        distribuable déclarée par ces entités. La direction estime que
        l'encaisse distribuable ajustée de SFK Pâte calculée à partir des
        flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation est la
        mesure la plus appropriée pour aider les lecteurs à évaluer la
        capacité de SFK Pâte à réaliser une encaisse pouvant être utilisée
        aux fins de distribution.

    (4) Comprend une charge d'impôts futurs hors trésorerie de 12,6 millions
        de dollars (ou 0,14 $ par part) en 2007 résultant de la loi fédérale
        en vigueur visant à imposer les distributions versées par les
        fiducies de revenu cotées en bourse au Canada. En 2008, cette charge
        d'impôts hors trésorerie de 12,6 millions de dollars (ou 0,09 $ par
        part diluée) a été renversée à la suite de changements dans les
        différences temporaires prévues qui devraient se résorber à partir de
        2011. Se reporter à la Note 11 des états financiers.
    
    %SEDAR: 00018041EF C3734




Renseignements :

Renseignements: Pour les investisseurs et analystes: Mme Patsie
Ducharme, SFK Pâte, Vice-présidente et chef de la direction financière, (450)
677-7857, poste 2225; Pour les médias et autres intéressés: M. Dany Paradis,
SFK Pâte, Vice-président, Gestion du changement et Affaires publiques, (450)
677-7857, poste 2227; M. Rick Leckner, MaisonBrison, (514) 731-0000, poste
222

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme

MaisonBrison Communications

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.