Fonds des générations



    "La création du Fonds des générations est le geste qui témoigne le plus
    fortement de l'engagement de notre gouvernement envers la jeunesse
    québécoise." - Jean Charest

    "L'un des facteurs-clés de l'amélioration de la qualité du crédit est
    l'élaboration par le gouvernement d'une stratégie claire de réduction de
    la dette." - L'agence de notation Moody's, le 16 juin 2006

    MONTREAL, le 2 mars /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec et chef
du Parti libéral du Québec, M. Jean Charest, a réuni aujourd'hui son équipe
économique et des représentants de la Commission jeunesse du Parti libéral du
Québec pour témoigner de l'importance qu'accordent les générations futures à
la création du Fonds des générations, qui réduit le poids de la dette du
Québec.
    "Comme premier ministre et ministre responsable des dossiers jeunesse, la
création du Fonds des générations est le geste dont je suis le plus fier, le
geste qui témoigne le plus fortement de l'engagement de notre gouvernement
envers la jeunesse québécoise", a déclaré M. Charest.
    Le principe du Fonds des générations est d'accumuler une équité qui fait
contrepoids à la dette publique. Il a été mis en place à l'occasion du budget
du 23 mars 2006. Exclusivement dédié au remboursement de la dette, il est
alimenté par diverses sources de revenus, notamment les redevances
hydroélectriques versées par Hydro-Québec et les producteurs privés
d'hydroélectricité. Le Fonds des générations atteindra déjà plus de 1 milliard
de dollars au 31 mars 2008. Il sera alimenté par des versements annuels de
plus de 600 millions de dollars et permettra de réduire le poids de la dette à
moins de 25 pourcent du PIB dans moins de vingt ans.
    "Au Québec, l'idée du développement durable rallie une grande majorité de
citoyens. S'attaquer à la dette, c'est du développement durable : c'est la
prise en compte de l'intérêt des générations futures", a ajouté Stéphanie
Doyon, présidente de la Commission Jeunesse du Parti libéral du Québec.
    M. Charest et Mme Doyon se sont par ailleurs désolés de la proposition du
chef de l'ADQ d'abolir le Fonds des générations. "C'est là un autre très
mauvais calcul de l'ADQ.  En agissant ainsi, M. Dumont s'exprime contre les
intérêts des jeunes et des générations futures. Encore une fois, il adopte une
position de courte vue", a conclu M. Charest.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Melançon, Directrice des communications, Parti
libéral du Québec, (514) 288-4364, melanconi@plq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.