Financement des équipements de traitement des résidus organiques - Le Caucus des grandes villes de l'UMQ réclame l'aide du gouvernement du Québec



    GATINEAU, QC, le 12 nov. /CNW Telbec/ - Préoccupés par l'énorme défi
financier que représentent le développement de technologies et la mise en
place d'infrastructures de traitement des résidus organiques et des résidus
ultimes, les maires du Caucus des grandes villes de l'Union des municipalités
du Québec (UMQ) réclament la création d'un programme gouvernemental de
financement des équipements et des technologies de traitement des résidus
organiques et des résidus ultimes.
    Au cours des dernières années, les grandes villes québécoises ont toutes
adopté des plans de gestion des matières résiduelles conformes aux exigences
du gouvernement du Québec. L'atteinte d'un taux de 60 % de mise en valeur des
résidus domestiques implique cependant la mise en place, par les
municipalités, d'infrastructures très dispendieuses, particulièrement pour le
traitement des matières organiques.
    "Le coût de ces infrastructures dépasse la capacité de payer des grandes
villes. Des correctifs à cette situation doivent rapidement être apportés", de
dire M. Marc Bureau, maire de Gatineau et président du Caucus des grandes
villes de l'UMQ.

    Ce Caucus regroupe les villes de Gatineau, Lévis, Québec, Saguenay,
Sherbrooke et Trois- Rivières.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Fournier, Cabinet du maire de Gatineau, (613)
290-0724

Profil de l'entreprise

CAUCUS DES GRANDES VILLES DE L'UMQ

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.