Financement des entreprises d'économie sociale en aide domestique - LE PARTI QUEBECOIS PRESSE LA MINISTRE LISE THERIAULT DE PASSER DE LA PAROLE AUX ACTES



    QUEBEC, le 26 juin /CNW Telbec/ - La députée de Matapédia et porte-parole
de l'opposition officielle en matière de services sociaux, Danielle Doyer, et
la députée de Crémazie et porte-parole en matière d'aînés, Lisette Lapointe,
reprochent à la ministre déléguée aux Services sociaux, Lise Thériault, son
inaction pour corriger le sous-financement aux entreprises d'économie sociale
en aide domestique, qui avait pourtant promis de corriger la situation en mai
dernier.
    "La ministre Thériault avait promis de corriger la situation le printemps
dernier. Or, rien n'a été fait. Pourquoi tarde-t-elle à agir? La situation est
pourtant critique, beaucoup d'aînés démunis n'ont plus les moyens parce que
ces entreprises ont dû augmenter leurs tarifs. Conséquence directe : plutôt
que de maintenir à domicile nos aînés, le gouvernement libéral, parce qu'il
n'intervient pas, contribue à la congestion du réseau de la santé", a dénoncé
Danielle Doyer.
    Les entreprises d'économie sociale en aide domestique accompagnent
actuellement plus de 75 000 personnes dont plus de 80 % sont âgées de plus de
65 ans. Actuellement, le sous-financement entretenu par le gouvernement
libéral auprès de ces entreprises les force à augmenter leurs tarifs. Un
service qui coûtait 2 $/heure peut aujourd'hui en coûter cinq fois plus. "Pour
les aînés, s'offrir un service d'entretien ménager, de préparation de repas ou
d'accompagnement chez le médecin est essentiel à leur qualité de vie", a
poursuivi Mme Doyer.
    Pour sa part, la députée de Crémazie, Lisette Lapointe, se demande ce que
fait la ministre des Aînés, Marguerite Blais. "Qu'attend-t-elle pour prendre
fait et cause de ces entreprises d'économie sociale? Réalise-t-elle que
pendant que son gouvernement tarde à agir, faute de budget nécessaire,
plusieurs aînés qui souhaitent demeurer le plus longtemps possible à la maison
doivent faire le choix déchirant de renoncer à ces services. C'est une triste
réalité dont la ministre des Aînés semble peu préoccupée. Le gouvernement
libéral doit agir sans délai", a conclu Lisette Lapointe.
    -%SU: SOC
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.