Fin des consultations sur le rapport Godbout - « On ne joue pas au casino avec l'économie du Québec » - François Legault

QUÉBEC, le 16 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Malgré la persistance du chef du deuxième groupe d'opposition et député de L'Assomption, François Legault, lors de la période des questions, le premier ministre Philippe Couillard a refusé mercredi de s'engager à ne pas augmenter la taxe de vente du Québec lors de son mandat. Une hausse de la TVQ, tel que préconisée par le ministre libéral des Finances, ne ferait qu'alourdir davantage le fardeau fiscal de la classe moyenne.

« Le silence du premier ministre est révélateur. L'économie, c'est un sujet théorique pour le premier ministre. Il est dans sa bulle, loin du réel, complètement déconnecté des réalités budgétaires des familles de la classe moyenne. Ce que le premier ministre semble oublier, c'est que la consommation des ménages est un pilier de notre économie. Le premier ministre doit reconnaître que de hausser la taxe à la consommation, dans un contexte de ralentissement, alors que l'on est déjà un des États les plus taxés en Amérique du Nord comporte un risque. On ne joue pas au casino avec l'économie du Québec », a déclaré François Legault.

Le ministre des Finances a déjà partagé son intention de mettre en application, dès 2016, certaines réformes proposées par le rapport Godbout, en contrepartie d'une éventuelle baisse d'impôt. Le chef de la Coalition Avenir Québec a indiqué ne pas faire confiance du tout aux libéraux. M. Legault a cité en exemple les hausses des taxes et de tarifs totalisant 1 377 $ imposées par le gouvernement libéral depuis avril 2014.

« Nous avons toutes les raisons d'être sceptiques. On connait le refrain des libéraux : "faites-nous confiance, mais ne comptez pas sur nous pour réduire le fardeau fiscal!" Pour la Coalition Avenir Québec, c'est clair : on ne laissera pas passer une hausse de la TVQ, même si les libéraux nous promettent la lune », a averti François Legault.

Avec une croissance économique de 0,3 % depuis l'élection du Parti libéral, M. Legault a indiqué en Chambre que ce n'est pas Québécois de payer le prix de la faible performance économique du gouvernement. « Ça n'a tout simplement pas de bon sens de hausser la TVQ alors qu'on est déjà l'un des états les plus taxés en Amérique du Nord. Plus que l'Ontario, plus que le Nouveau-Brunswick et plus que tous les états américains avec qui nous partageons une frontière. Malgré ça, il n'y a jamais assez de taxes pour un gouvernement libéral », a conclu François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.