Fibrek annonce ses résultats du troisième trimestre de 2011

TSX : FBK 
fibrek.com

FAITS SAILLANTS
Comparativement au troisième trimestre de 2010 :

  • Un résultat net favorablement influencé par un gain à la conversion de devises de 5,4 millions de dollars
  • Demande soutenue pour la pâte NBSK et RBK
  • Maintien des prix en $ US de la pâte NBSK en Amérique du Nord
  • Le dollar américain a été 6 % plus faible par rapport au dollar canadien
  • Les charges financières ont diminué de 2 millions de dollars ou de 0,02 $ par action, démontrant l'effet positif de nos initiatives pour réduire la dette
  • Le bilan continue de s'améliorer

DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS

  • Le projet de cogénération à l'usine de Saint-Félicien progresse présentement selon le budget établi et devrait être terminé à temps pour sa date de démarrage prévue pour le 1er décembre 2012. À ce jour, la Société a reçu des subventions totalisant 9,0 millions de dollars et engagé 10,1 millions de dollars de dépenses en immobilisations.
  • La Société a réalisé des progrès considérables dans le développement d'une nouvelle catégorie de pâte RBK pour une utilisation dans les emballages alimentaires et devrait commencer sa mise en marché dans certains segments au cours du quatrième trimestre de 2011.

MONTRÉAL, le 2 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Fibrek Inc. (TSX: FBK), chef de file en matière de production et de commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de haute qualité, a annoncé aujourd'hui les résultats du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2011, conformément aux normes internationales d'information financière (IFRS) nouvellement adoptées. Sauf indication contraire, tous les résultats sont en dollars canadiens.

RÉSULTATS CONSOLIDÉS

(en milliers de dollars canadiens,  sauf les montants par action) Trois mois terminés le
30 septembre
(non audités)
Neuf mois terminés le
30 septembre
(non audités)
  2011 2010 2011 2010
Ventes 138 267 132 177 418 690 425 085
BAIIA 12 374 20 076 44 741 57 826
Résultat opérationnel 3 790 11 648 18 099 31 893
Résultat net 6 773 5 355 15 866 14 030
Résultat net par action(1)
- De base
- Dilué
 
0,05
0,05
 
0,04
0,04
 
0,12
0,12
 
0,14
0,10

(1) Au cours du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2011, une moyenne de 130 075 556 actions étaient en circulation, comparativement à 123 618 570 au cours du troisième trimestre et à 101 642 742 lors des neuf premiers mois de 2010. La différence est attribuable à une émission d'actions ordinaires réalisée en juillet 2010.

Commentant ces résultats, Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction, a déclaré : « Le volume des ventes de la pâte NBSK a augmenté par rapport au troisième trimestre de 2010, tandis que les prix de vente en dollars américains sont restés relativement stables. L'affaiblissement récent du dollar canadien a eu un impact favorable sur les résultats de ce trimestre. En ce qui a trait au secteur RBK, le volume des ventes est demeuré essentiellement inchangé, ce qui est encourageant puisque les prix étaient considérablement plus élevés que ceux de l'an dernier. Pour relever les défis de ce secteur, nous continuons à explorer une variété d'actions et d'initiatives à plus long terme. Nos charges financières réduites continuent de contribuer de façon importante à nos résultats financiers, reflétant ainsi l'un des avantages de notre solide bilan ».

Transition vers les IFRS
Le rapport financier intermédiaire consolidé résumé non audité de Fibrek pour le trimestre terminé le 30 septembre 2011 a été préparé conformément aux IFRS. Les montants se rapportant à l'exercice terminé le 31 décembre 2010 ont été retraités pour refléter l'adoption des IFRS. Les détails des différences comptables les plus importantes se trouvent dans les notes de notre rapport financier consolidé intermédiaire résumé et dans le rapport de gestion du premier trimestre de 2011.

TROISIÈME TRIMESTRE DE 2011 COMPARATIVEMENT AU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2010
Au troisième trimestre de 2011, les ventes consolidées ont atteint 138,3 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 6,1 millions de dollars ou 4,6 %. Cette augmentation est surtout attribuable à des prix de la pâte RBK plus élevés, une répartition favorable des ventes de 7,5 millions de dollars ainsi qu'à un volume de ventes plus élevé de 6,9 millions de dollars, partiellement annulés de 8,3 millions de dollars en raison du taux de change défavorable.

Le coût des produits vendus a atteint 111,9 millions de dollars au troisième trimestre de 2011, soit une augmentation de 12,2 millions de dollars comparativement à la période correspondante de 2010. Cette augmentation est principalement attribuable à un coût la tonne plus élevé de 10,8 millions de dollars dû principalement au prix des vieux papiers et à un plus haut volume de ventes de 5,6 millions de dollars, contrebalancés par l'incidence du taux de change sur les coûts des usines libellés en dollars américains de 4,2 millions de dollars.

Le BAIIA était de 12,4 millions de dollars (soit 8,9 % des ventes), comparativement à 20,1 millions de dollars (soit 15,2 % des ventes) pour la période correspondante de 2010.

Un résultat net de 6,8 millions de dollars a été enregistré, comparativement à un résultat net de 5,4 millions de dollars au troisième trimestre de 2010.

Le résultat net par action a totalisé 0,05 $ (de base et dilué), comparativement à un résultat net par action de 0,04 $ (de base et dilué). Au troisième trimestre de 2011, une moyenne de 130 075 556 actions étaient en circulation comparativement à 123 618 570 actions au troisième trimestre de 2010.

PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2011 COMPARATIVEMENT À LA PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2010
Pour les neuf premiers mois de 2011, les ventes consolidées ont totalisé 418,7 millions de dollars, soit une réduction de 6,4 millions de dollars ou 1,5 %. Cette diminution est le résultat net d'une baisse de 24,8 millions de dollars attribuable à un taux de change défavorable et à un volume de ventes plus faible de 6,2 millions de dollars, partiellement contrebalancés par des prix de pâtes plus élevés et une répartition favorable des ventes de 24,6 millions de dollars.

Le coût des produits vendus a atteint 330,2 millions de dollars, soit une augmentation de 3,3 millions de dollars ou 1,0 %. Cette augmentation est principalement attribuable à un coût par tonne plus élevé de 19,9 millions de dollars, qui est dû principalement au prix des vieux papiers, partiellement contrebalancée par l'incidence du taux de change sur les coûts des usines libellés en dollars américains de 11,7 millions et à un volume de ventes moins élevé de 4,9 millions de dollars.

Le BAIIA était de 44,7 millions de dollars (soit 10,7 % des ventes), comparativement à 57,8 millions de dollars (soit 13,6 % des ventes) pour la période correspondante de 2010.

Un résultat net de 15,9 millions de dollars a été enregistré, comparativement au résultat net de 14,0 millions de dollars au troisième trimestre de 2010.

Le résultat net par action a totalisé 0,12 $ (de base et dilué), comparativement à un résultat net par action de 0,14 $ (0,10 $ dilué). Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2011, une moyenne de 130 075 556 actions étaient en circulation comparativement à 101 642 742 pour la période correspondante de 2010.

ANALYSE SECTORIELLE

Résultats des activités liées à la pâte NBSK

(en milliers de dollars canadiens) Trois mois terminés le
30 septembre
(non audités)
Neuf mois terminés le
30 septembre
(non audités)
  2011 2010 2011 2010
Ventes 67 084 64 903 213 683 212 773
BAIIA 13 471 19 345 43 822 48 289
Résultat opérationnel 6 216 12 413 21 241 26 779

TROISIÈME TRIMESTRE DE 2011 COMPARATIVEMENT AU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2010
Les ventes pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2011 ont atteint 67,1 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 2,2 millions de dollars ou 3,4 %. Cette augmentation est attribuable à un volume de ventes de 7,4 millions de dollars, partiellement annulée par une devise canadienne plus vigoureuse par rapport à la devise américaine pour 4,0 millions de dollars et des prix de pâte moins élevés pour 1,2 million de dollars.

Les prix de vente de la pâte commerciale NBSK (livrée en Amérique du Nord) ont diminué de 7 $ US la tonne ou 1 % en moyenne. La diminution des prix courants de la pâte NBSK, combinée à la vigueur du dollar canadien par rapport au troisième trimestre de 2010, s'est traduite par un prix de vente moyen de 974 $ CA la tonne, soit 65 $ CA la tonne de moins que le prix de vente moyen enregistré au trimestre correspondant de 2010.

Le volume des ventes a totalisé 83 069 tonnes, soit une augmentation de 9 149 tonnes ou 12,4 % comparativement aux 73 920 tonnes comptabilisées pour la période correspondante de l'an dernier. Cette augmentation a été principalement attribuable à la reprise des activités normales. En 2010, le redémarrage d'usines fermées temporairement a entraîné un niveau d'expéditions inférieur à celui de la tendance habituelle.

Le coût par tonne des produits vendus a augmenté de 5 %. Cette hausse est principalement attribuable à l'augmentation des coûts des intrants, principalement ceux de la fibre de bois et des produits chimiques, partiellement compensés par des coûts fixes la tonne plus bas grâce à une meilleure productivité.

Le BAIIA était de 13,5 millions de dollars (soit 20,1 % des ventes), comparativement à 19,3 millions de dollars (soit 29,7 % des ventes), en raison de la hausse des coûts de fibres et des produits chimiques, en partie compensée par une augmentation des ventes, une amélioration de la productivité et des coûts de livraison inférieurs.

PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2011 COMPARATIVEMENT À LA PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2010
Le volume des ventes pour les neuf premiers mois de 2011 a totalisé 213,7 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 0,9 $ million de dollars ou 0,4 %. Cette hausse est principalement attribuable à un volume des ventes plus élevé pour 7,0 millions de dollars et aux prix nets de pâte réalisés pour 6,6 millions, annulés en partie par une devise canadienne plus rigoureuse comparée à la devise américaine pour 12,7 millions de dollars.

Le prix moyen de la pâte commerciale NBSK (pour la pâte livrée en Amérique du Nord) était de 996 $ US par tonne, soit une augmentation de 38 $ US la tonne ou 4 %. Cette augmentation a été en partie annulée par une hausse du dollar canadien, ce qui a abouti à un prix de vente de 974 $ CAN la tonne, soit 18 $ CAN en dessous du prix de vente de 992 $ CAN la tonne pour la période correspondante de 2010.

Le volume des ventes était de 262 988 tonnes de pâte NBSK, soit une augmentation de 8 629 tonnes ou 3,4 %. Cette augmentation a été principalement attribuable à la hausse du troisième trimestre de 2011 comparée au troisième trimestre de 2010 (explication ci-dessus).

Le coût par tonne des produits vendus a diminué de 1 %. Cette diminution est principalement attribuable à la baisse des coûts de fibres et à une meilleure productivité, partiellement annulées par des coûts plus élevés des produits chimiques.

Le BAIIA était de 43,8 millions de dollars (soit 20,5 % des ventes), comparativement à 48,3 millions de dollars (soit 22,7 % des ventes) pour la période correspondante de 2010, principalement en raison des prix de vente moins élevés en dollars canadiens pour l'année courante.

Résultats des activités liées à la pâte RBK

(en milliers de dollars canadiens) Trois mois terminés le
30 septembre
(non audités)
Neuf mois terminés le
30 septembre
(non audités)
  2011 2010 2011 2010
Ventes 71 183 67 274 205 007 212 312
BAIIA (1 097) 731 919 9 537
Résultat opérationnel (2 426) (765) (3 142) 5 114

TROISIÈME TRIMESTRE DE 2011 COMPARATIVEMENT AU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2010
Les ventes ont atteint 71,2 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 3,9 millions de dollars ou 5,8 %. Cette hausse est principalement attribuable à une augmentation des prix nets de pâte réalisés pour 8,6 millions de dollars, qui ont été en partie annulés par un taux de change défavorable pour 4,3 millions de dollars et une baisse du volume des ventes pour 0,4 million de dollars.

Le volume des ventes a atteint 88 361 tonnes, comparativement à 88 905 tonnes l'an dernier.

Les prix de vente moyens de pâte RBK ont augmenté de 13 % par rapport à la période correspondante de 2010, principalement liés aux prix élevés des vieux papiers. Toutefois, en raison du raffermissement du dollar canadien, les ventes par tonne n'ont augmenté que de 6 %.

Le coût la tonne des produits vendus a augmenté de 9 % au troisième trimestre de 2011, comparativement à la même période en 2010. Cette augmentation est attribuable principalement aux prix des vieux papiers qui compte pour environ 16 % de l'augmentation totale qui ont été compensés en partie par l'incidence de la vigueur du dollar canadien sur les coûts des usines libellés en dollars américains qui représentent 7 % de l'augmentation totale.

Le BAIIA constitue une perte de 1,1 million de dollars (soit 1,5 % des ventes), comparativement à un profit de 0,7 million de dollars (soit 1,1 % des ventes), en raison de la hausse des prix des vieux papiers et des coûts de livraison principalement attribuables à la surcharge sur le carburant.

PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2011 COMPARATIVEMENT À LA PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2010
Pour les neuf premiers mois de 2011, le secteur de la pâte RBK a enregistré des ventes de 205,0 millions de dollars, soit une diminution de 7,3 millions de dollars ou 3,4 %. Cette baisse est principalement attribuable à un volume de ventes moins élevé pour 12,5 millions de dollars et un taux de change défavorable pour 12,1 millions de dollars, partiellement contrebalancée par la hausse des prix nets de pâte pour 17,3 millions de dollars.

Le volume des ventes a atteint 272 056 tonnes, soit une baisse de 16 601 tonnes, ou 5,8 %.

Les prix de vente moyens de la pâte RBK ont augmenté de 9 %. Cependant, en raison d'une devise canadienne plus vigoureuse, l'augmentation des ventes la tonne n'a été que de 2 % par rapport à la période correspondante de 2010.

Le coût la tonne des produits vendus a augmenté de 6 % au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2011, comparativement à la même période en 2010. L'augmentation du prix des vieux papiers compte pour environ 11 % de l'augmentation totale qui a été annulée en partie par l'incidence de la vigueur du dollar canadien sur les coûts des usines libellés en dollars américains qui représentent 6 % de l'augmentation totale.

Le BAIIA était de 0,9 million de dollars (soit 0,4 % des ventes), comparativement à 9,5 millions de dollars (soit 4,5 % des ventes) pour la période correspondante de 2010, en raison de la hausse des prix des vieux papiers et des coûts de livraison principalement attribuables à la surcharge sur le carburant.

FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE
Au 30 septembre 2011, la Société disposait de 58,2 millions de dollars en liquidités comparativement à 42,4 millions de dollars à la fin du trimestre précédent.

Les activités opérationnelles ont généré 13,8 millions de dollars de flux de trésorerie durant le troisième trimestre de 2011, comparativement à 20,2 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2010. Ces fonds ont principalement servi à la réduction de la dette.

En date du 30 septembre 2011, le ratio d'endettement total sur le capital en vertu des IFRS était de 22,7 %, comparativement à 25,6 % à la fin du trimestre précédent, ce qui illustre clairement l'objectif de Fibrek de réduire son niveau d'endettement. Notre prêt à terme prévoit l'exclusion d'une diminution des capitaux propres jusqu'à un maximum de 150 millions de dollars, suivant l'adoption des IFRS. Par conséquent, le ratio d'endettement total sur le capital selon les conditions du prêt à terme se chiffrait à 17,4 % le 30 septembre 2011, comparativement à 19,3 % à la fin du trimestre précédent.

DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS

Fermeture temporaire de l'usine de Saint-Félicien et projet de cogénération
La fermeture planifiée de l'usine de Saint-Félicien pour effectuer des travaux d'entretien a été complétée en octobre. La Société a profité de l'occasion pour faire des travaux sur son projet de cogénération. Jusqu'à présent, le projet respecte le budget et l'échéancier pour sa date cible de démarrage prévue pour le 1er décembre 2012. À ce jour, la Société a reçu des subventions totalisant 9,0 millions de dollars et engagé 10,1 millions de dollars de dépenses en immobilisations. L'usine a été fermée pendant 10,5 jours, dont 1,5 jour est dû à une grève des travailleurs de la construction à l'échelle provinciale.

Une nouvelle catégorie de pâte RBK pour utilisation dans les emballages alimentaires
Conformément à sa stratégie d'entreprise, la Société a mis l'accent sur le développement d'une nouvelle catégorie de pâte RBK pour une utilisation dans les emballages alimentaires. La première phase de ce développement a été complétée au cours du troisième trimestre. La vente de cette nouvelle catégorie de pâte dans certains segments de l'industrie de l'emballage alimentaire devrait débuter au quatrième trimestre de 2011. La Société entrevoit des occasions de croissance dans ce secteur d'activité et travaille constamment au développement de sa pâte RBK afin qu'elle soit utilisée dans un plus large éventail d'emballages alimentaires.

Fermeture temporaire de l'usine de Fairmont
Au cours du troisième trimestre, l'usine de Fairmont a été fermée temporairement pour effectuer des travaux d'entretien annuels et remplacer deux épaississeurs de pâte. L'arrêt planifié a débuté le 12 septembre et a été prolongé en raison des conditions du marché. Cette mesure a soustrait de la production environ 15 000 tonnes métriques de pâte RBK au total. Le 14 octobre, les épaississeurs de pâte récemment installés sont tombés en panne et l'usine a dû être fermée à nouveau. Ils ont été réparés par le fournisseur et la Société s'attend à être indemnisée pour les frais occasionnés, ainsi que pour la valeur de la production perdue. L'usine a repris ses activités et fonctionne à plein rendement. Aucun temps d'arrêt n'est prévu pour le quatrième trimestre.

PERSPECTIVES

« Au cours du dernier trimestre, les prix de la pâte NBSK ont continué de fléchir par rapport aux sommets historiques atteints en juin dernier. On s'attend à une baisse des prix dans un avenir rapproché. Selon le PPPC, les inventaires des producteurs mondiaux de pâte de résineux se situaient à 32 jours à la fin de septembre, en baisse de deux jours depuis le mois d'août, mais légèrement au-dessus du niveau d'équilibre de 30 jours. Du côté des coûts, les prix des copeaux de bois ont été en constante augmentation depuis le deuxième trimestre, ce qui a réduit nos marges. Nous prévoyons que les prix des copeaux de bois continueront à être soumis à de fortes pressions au cours du quatrième trimestre, mais pourraient se stabiliser à leurs niveaux actuels.

Notre secteur RBK a commencé à bénéficier d'une baisse de prix des vieux papiers en septembre 2011. Bien que cet aspect soit positif pour la compétitivité des prix de la pâte RBK et la santé de nos marges, le marché de la pâte kraft de feuillus demeure très compétitif pour les clients qui n'exigent pas de matière recyclée. Le marché de la pâte de feuillus continue de subir de lourdes réductions de prix en raison de l'offre excédentaire. Le fait que nos volumes de pâte RBK aient été essentiellement stables année après année, tandis que les prix ont augmenté d'environ 13 %, représente une indication claire d'une forte demande pour notre pâte RBK. Étant donné que les conditions du marché ne devraient pas changer significativement dans un proche avenir, nous poursuivrons nos efforts à augmenter les marges du secteur de la pâte RBK par le développement de nouveaux produits, l'amélioration de la répartition des ventes et l'obtention d'un certain niveau de contrats à prix coûtant majoré », a déclaré Pierre Gabriel Côté.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE
Fibrek tiendra une conférence téléphonique le jeudi 3 novembre  2011 à 10 h (heure de l'Est) pour présenter ses résultats financiers. Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction, et Patsie Ducharme, vice-présidente et chef de la direction financière, animeront la conférence téléphonique, qui sera suivie d'une période de questions. Les membres de la communauté financière et les représentants des médias qui désirent participer à la conférence téléphonique doivent composer le 416 644-3425 (pour tous les appels provenant de Toronto et d'outre-mer) ou le 1 800 732-1073, code d'accès : 4484407# (pour tous les autres appels provenant de l'Amérique du Nord). Ceux qui ne peuvent assister à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé en composant le 1 877 289-8525, code d'accès : 4484407#. La retransmission différée sera disponible à partir du jeudi 3 novembre 2011, à 13 h jusqu'au vendredi 11 novembre 2011, à 23 h 59.

À propos de Fibrek
Fibrek (TSX: FBK) est un chef de file en matière de production et de commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de grande qualité. La compagnie exploite trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont, en Virginie-Occidentale et à Menominee, au Michigan. Sa capacité annuelle de production combinée totalise 760 000 tonnes. Fibrek emploie environ 500 personnes. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord (connue sous le nom de pâte NBSK) à divers secteurs de l'industrie du papier au Canada, aux États-Unis et en Europe, pour utilisation dans des produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la pâte kraft blanchie recyclée (connue sous le nom de pâte RBK) séchée à l'air et approvisionnent principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier tissu à usage commercial et industriel et de papier couché aux États-Unis.

Énoncés prospectifs
Ce communiqué contient des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces énoncés contiennent notamment des énoncés portant sur la conclusion du projet d'Hydro Québec respectant le budget et l'échéancier, le recouvrement prévu des comptes clients, les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons de fibres de bois, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la recouvrabilité des biens immobilisés et d'autres énoncés semblables qui concernent les perspectives, la stratégie d'affaires, les plans, les attentes, les résultats ou les actions futures de Fibrek, ou des hypothèses qui sous-tendent tout ce qui précède. Les termes « pourrait », « devrait », « entend », « planifie », « prévoit », « croit », « estime » et autres expressions similaires caractérisent généralement des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur l'information dont dispose actuellement la direction de Fibrek (la « direction ») et reflètent les intentions, plans, attentes, convictions et estimations de la direction au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futures de Fibrek, sa capacité d'attirer et de fidéliser la clientèle, ainsi que l'environnement économique dans lequel la Société évolue. Les énoncés prospectifs sont assujettis aux risques connus et inconnus, aux incertitudes et à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Fibrek diffèrent sensiblement des projections, de la conclusion et des prévisions mentionnées dans les énoncés prospectifs. Ces risques, incertitudes et autres facteurs constituent notamment : la conjoncture économique générale, les prix de la pâte et les volumes des ventes, les fluctuations du taux de change, l'approvisionnement et le coût de la fibre de bois, des vieux papiers et autres matières premières, les cotisations aux régimes de retraite, les marchés concurrentiels, la dépendance envers des clients importants, la capacité accrue de production, les bris d'équipement, les interruptions de la production, les besoins en capitaux et les autres facteurs mentionnés dans les documents d'information continue de Fibrek disponibles sur SEDAR à www.sedar.com. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué de presse, et, sous réserve des exigences des lois sur les valeurs mobilières applicables, Fibrek se dégage de toute obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Note aux lecteurs : Le rapport financier consolidé résumé non audité et le rapport de gestion sont disponibles sur le site de la Société à : www.fibrek.com et sur le site SEDAR à : www.sedar.com.

Fibrek Inc.
Résultats financiers - Troisième trimestre et neuf mois terminés le 30 septembre 2011

 
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)
(non audités)
Trois mois terminés le
30 septembre
  Neuf mois terminés le
30 septembre
  2011 2010   2011 2010
  $ $   $ $
Ventes 138 267 132 177   418 690 425 085
Coût des produits vendus 111 892 99 692   330 209 326 872
Coûts de livraison 10 320 9 695   32 536 31 391
Frais de vente et d'administration 3 681 2 714   11 204 8 996
BAIIA(1) 12 374 20 076   44 741 57 826
Amortissement 8 584 8 428   26 642 25 933
Résultat opérationnel 3 790 11 648   18 099 31 893
Charges financières 2 361 4 344   8 860 13 687
Produits financiers (11) (15)   (180) (24)
Perte (profit) sur instruments financiers 8 (94)   (3 549) 3 231
Perte (profit) sur la cession d'immobilisations corporelles 9 8   86 (5)
(Profit) perte sur écart de change (5 350) 2 055   (2 998) 979
Résultat net avant impôt 6 773 5 350   15 880 14 025
(Économie) charge d'impôt sur le résultat - (5)   14 (5)
Résultat net 6 773 5 355   15 866 14 030
Résultat net par action(2)          
- De base 0,05 0,04   0,12 0,14
- Dilué 0,05 0,04   0,12 0,10

 
Situation financière
 
(en milliers de dollars canadiens) En date du
(non audités) 30 septembre 2011   31 décembre 2010
Trésorerie et équivalents de trésorerie 6 812   16 421
Débiteurs 70 806   68 424
Stocks 100 014   77 187
Immobilisations corporelles 369 719   382 609
Total de l'actif consolidé 553 624   555 900
Créditeurs et charges à payer 71 480   56 092
Débentures -   49 609
Facilité de crédit fondée sur l'actif 19 545   -
Dette à long terme 81 458   82 798
Capitaux propres 350 575   335 273

(1) Le terme « BAIIA » désigne le résultat avant amortissement, charges financières et impôts ainsi qu'avant les autres revenus et charges hors exploitation, comme les profits ou les pertes sur instruments dérivés, la cession d'immobilisations et la conversion de devises. Le BAIIA n'est pas une mesure reconnue aux termes des IFRS et ne fait l'objet d'aucune vérification. La direction croit que cette mesure offre aux investisseurs un complément d'information utile sur l'encaisse dégagée avant le service de la dette, les dépenses en immobilisations et les impôts sur le résultat. Toutefois, le BAIIA ne doit pas être pris ni interprété par les investisseurs comme un substitut du résultat net établi conformément aux IFRS à titre d'indication du rendement de Fibrek, ni comme un substitut des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, d'investissement et de financement pour l'évaluation des liquidités et des flux de trésorerie. La méthode utilisée par Fibrek pour calculer le BAIIA peut différer de celle utilisée par d'autres émetteurs. Par conséquent, cette mesure pourrait ne pas être comparable à celle qu'utilisent d'autres émetteurs. Le BAIIA indiqué dans le rapport financier représente le résultat avant dépréciation, charges financières et autres revenus et dépenses hors exploitation.
(2) Au troisième trimestre et durant les neuf premiers mois de 2011, 130 075 556 actions étaient en circulation en moyenne, comparativement à 123 618 570 au troisième trimestre et à 101 642 742 lors des neuf premiers mois de 2010. La différence est attribuable à une émission d'actions ordinaires réalisée en juillet 2010.

SOURCE FIBREK INC.

Renseignements :

Investisseurs et analystes :   Patsie Ducharme     514- 871-0550  
  Vice-présidente et chef de la direction financière
Médias et autres :   Dany Paradis  514-871-0550  
  Vice-président, Gestion du changement et chaîne d'approvisionnement

Profil de l'entreprise

FIBREK INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.