Fête nationale du Québec - Le Mouvement national des Québécoises et Québécois dresse un bilan positif de l'édition 2008



    MONTREAL, le 25 juin /CNW Telbec/ - Le Mouvement national des Québécoises
et Québécois (MNQ) s'est dit heureux du déroulement des activités de la Fête
nationale 2008, d'autant plus qu'un protocole de trois ans a permis de revenir
aux montants originalement prévus pour 2006 et mis fin à l'incertitude qui
préoccupait l'organisation l'an dernier. Pour la présidente du Mouvement,
madame Chantale Trottier, le succès de cette année démontre bien l'attachement
des Québécois à leur langue, à leur culture, à leur identité. "Le caractère
rassembleur des célébrations ne se dément pas. Le succès de cette édition
témoigne de la volonté de la population de célébrer la fierté d'être
Québécois" ajoute la présidente du Mouvement national des Québécois qui
coordonne les activités de la Fête nationale depuis 1984.
    Trois grands événements nationaux, à Montréal, à Québec et à Gatineau,
vingt-quatre fêtes régionales et quelque 750 fêtes locales ont donc été tenus
les 23 et 24 juin afin de permettre à la population de prendre part aux
célébrations de la Fête nationale 2008. Plus de 20 000 bénévoles, sous la
coordination des mandataires que sont les Sociétés nationales et Sociétés
Saint-Jean-Baptiste, ont travaillé depuis des semaines à l'organisation des
festivités.

    D'une Fête nationale à l'autre

    En 2005, le Mouvement national des Québécoises et Québécois avait
entrepris des démarches pour que les célébrations du 14 juillet 2008, la Fête
nationale des Français, soient teintées aux couleurs du Québec. "Les autorités
parisiennes ont repris la balle au bond et la mairie de Paris accordera à
notre nation les grands honneurs, comme elle l'avait fait il y a quelques
années pour le Brésil" ajoute la présidente du MNQ.

    Les grands événements nationaux

    Pour souligner en grand le 400e anniversaire de la Ville de Québec, la
Société nationale des Québécois et des Québécoises de la Capitale (SNQC) a
assemblé une brochette d'artistes qui ont animé le traditionnel spectacle sur
les plaines d'Abraham, lundi soir. Quelque 250 000 personnes s'y sont massées
pour acclamer les artistes présents et assister à un important rappel
historique interprété avec brio par le comédien Guillaume Lemay-Thivierge,
animateur de la soirée.
    La présidente du MNQ a profité de l'occasion pour saluer le travail
accompli par le Comité de la Fête nationale à Montréal, lequel a piloté le
grand spectacle du parc Maisonneuve et le défilé populaire. La présence des
géants, dont le géant Félix Leclerc parrainé par le MNQ, aura également permis
de rendre hommage aux bâtisseurs du Québec. La marche populaire qui a suivi a
rassemblé avec enthousiasme des milliers de personnes dont plusieurs
dignitaires.
    A Gatineau, une foule considérable s'est rendue à la polyvalente Le
Carrefour. En effet, les organisateurs de la fête ont dénombré presque deux
fois plus de spectateurs que l'an dernier. Ainsi, 35 000 personnes ont célébré
avec Martin Deschamps, Marie-Chantal Toupin et le groupe Châkidor.
    La présidente du MNQ a profité de l'occasion pour souligner qu'aucun
incident déplorable n'avait été relevé ni à Québec ni à Gatineau et que dans
l'ensemble les célébrations s'étaient déroulées dans le calme sur l'ensemble
du territoire québécois.

    De grandes fêtes dans chaque région

    L'édition 2008 confirme l'importance des événements régionaux, réunis par
le segment national présenté le 23 juin dans le cadre du grand spectacle sur
les plaines d'Abraham. Ce segment aura permis de faire chanter tout le Québec
à l'unisson sur l'air de "A la claire fontaine", l'une des plus vieilles
chansons de la langue française.
    Voici les estimations de foule qui ont été fournies par les organisateurs
de spectacles à travers le Québec :

    Anse-aux-Baleiniers, 1 100 personnes;
    Baie-Comeau, 7 000 personnes;
    Beloeil, 15 000 personnes;
    Bonaventure, 500 personnes;
    Drummondville, 8 000 personnes;
    Gatineau, 35 000 personnes;
    Lévis, 15 000 personnes;
    Mercier, 15 000 personnes;
    Mont-Laurier, 6 000 personnes;
    Rimouski, 6 200 personnes;
    Rivière-du-Loup, 9 500 personnes;
    Rouyn-Noranda, 10 000 personnes;
    Saguenay (La Baie), 5 000 personnes;
    Salaberry-de-Valleyfield, 11 000 personnes;
    Saint-Eustache, 15 000 personnes;
    Saint-Georges, 19 500 personnes;
    Saint-Jean-sur-Richelieu, 17 500 personnes;
    Saint-Jérôme, 25 000 personnes;
    Sherbrooke, 4 500 personnes;
    Sorel-Tracy, 12 000 personnes;
    Terrebonne, 40 000 personnes;
    Trois-Rivières, 15 000 personnes;
    Varennes, 20 000 personnes,
    Victoriaville, 12 000 personnes.

    Les fêtes locales et de quartier

    Celles et ceux qui préféraient des célébrations plus intimes ont profité
des nombreuses invitations que plus de 750 comités organisateurs des fêtes de
quartier et de village leur ont lancé. Des feux d'artifice, des feux de joie,
des barbecues, des repas communautaires et des défilés ont offert autant
d'occasions de se rassembler et de célébrer partout au Québec. La
programmation de ces fêtes est venue confirmer le caractère familial de la
Fête nationale et surtout l'enracinement des célébrations dans chacune des
communautés.

    Virage vert

    Les organisateurs de la Fête nationale ont profité de l'édition 2008 pour
amorcer un virage vert dans la gestion des événements. Ainsi, la
quasi-totalité des sites régionaux ont procédé à de la collecte sélective
alors que d'autres ont profité de l'occasion pour sensibiliser le public. "Ce
virage se poursuivra. Nous souhaitons que chacun des événements de la Fête
nationale devienne un modèle de respect de notre environnement pour les
générations futures" a déclaré Chantale Trottier.

    Quatre siècles à célébrer

    Sur le thème "Quatre siècles à célébrer", la Fête nationale a souligné la
fondation de la Ville de Québec ainsi que quatre siècles de présence
francophone en Amérique. C'est donc à un véritable rendez-vous avec leur
histoire que les organisateurs avaient convié les Québécoises et les Québécois
qui ont répondu avec enthousiasme à l'appel.

    Fondé en 1947, le MNQ regroupe 19 Sociétés nationales et Sociétés
Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec et compte
quelque 110 000 membres. Le MNQ coordonne la mise en oeuvre de la Fête
nationale au nom du gouvernement du Québec, en collaboration avec ses
mandataires régionaux, depuis 1984.




Renseignements :

Renseignements: Brigitte Chabot, Brigitte Chabot Communications, (514)
861-7870, bchabotcom@sympatico.ca; Source: Mouvement national des Québécoises
et Québécois, Coordonnateur de la Fête nationale depuis 1984, (514) 527-9891,
www.mnq.qc.ca, www.fetenationale.qc.ca; Julien Baudry, responsable de la Fête
nationale, jbaudry@mnq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Mouvement national des Québécoises et Québécois

Renseignements sur cet organisme

Fête nationale du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.