Fermetures d'écoles à la Commission scolaire Marie-Victorin - Le SEPB dénonce la décision des commissaires



    LONGUEUIL, QC, le 27 févr. /CNW Telbec/ - Le Syndicat des employées et
employés professionnels-les et de bureau section locale 578 (SEPB-578),
affilié à la FTQ, est consterné par la décision du Conseil des commissaires de
la Commission scolaire Marie-Victorin de fermer 3 écoles primaires et ainsi
qu'un pavillon. C'est à la suite d'un long processus de consultation des
parents, des organismes et des syndicats que le conseil des commissaires a
adopté le mardi 24 février par résolutions ces fermetures. Plus de 930 élèves
du primaire seront touchés par des déplacements, 52 éducatrices en service de
garde, 4 techniciennes en service de garde, 4 secrétaires d'écoles, et un
nombre indéterminé de techniciennes en éducation spécialisée.
    "Au SEPB-578 nous avons toujours préconisé le maintien des écoles. Malgré
les nombreuses solutions (telles que : l'ouverture de CPE dans les locaux
vacants, l'intégration des maternelles 4 ans, etc.) que nous avons proposées
aux décideurs politiques, et ce, à tous les paliers, afin d'éviter la
fermeture d'écoles publiques, il apparaît maintenant évident que les
gestionnaires de notre système d'éducation public ne partagent pas notre
vision.", a déclaré la présidente du SEPB-578, Gisèle Dupuis.

    Croissance des écoles privée au détriment des écoles publiques

    "Nous sommes à la croisée des chemins puisque nos impôts servent à
financer le système d'éducation privé pendant que notre système d'éducation
public a un manque criant de financement. Il y a 13 écoles privées sur le
territoire de la Commission scolaire Marie-Victorin qui procèdent ou qui ont
procédé à des agrandissements afin d'accueillir non seulement les meilleurs
élèves du système public, mais également, les élèves handicapés ou en
difficulté d'adaptation et d'apprentissage (EHDAA). Notre système d'éducation
est une richesse que nous sommes en train de dilapider sur le dos de nos
enfants les plus démunis. Depuis de nombreuses années, des campagnes de
dénigrement répétées ad nauseam ont persuadé les parents qu'il valait mieux
pour leurs enfants que ceux-ci fréquentent l'école privée; le résultat c'est
que dans un milieu urbain avec un taux de natalité en hausse grâce au régime
d'assurance parentale (RQAP) l'élite quitte à pleine porte nos écoles et nous
fermons des écoles publiques avec l'argument massue qu'il y aura un déficit
anticipé de 21 millions $ pour l'année 2012 et que l'on nous endort en nous
disant que c'est pour assurer la qualité des services offerts aux élèves.
Pendant ce temps, nous continuons d'accorder des subventions aux écoles
privées à hauteur de 60% et nous fermons des écoles par manque d'argent.
Cherchez l'erreur.", a conclu la présidente du SEPB-578, Gisèle Dupuis.

    Le SEPB-578 est le syndicat des employés de soutien cols blancs de la
Commission scolaire Marie-Victorin. Il représente plus de 2 000 membres.




Renseignements :

Renseignements: Gisèle Dupuis, Présidente, Syndicat des employées et
employés professionnels-les et de bureau du Québec (SEPB-Québec) section
locale 578, (450) 550-6578, (514)  386-3108

Profil de l'entreprise

Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.