Fermeture temporaire des scieries AbitibiBowater - L'aide du fédéral plus nécessaire que jamais



    MONTREAL, le 1er fév. /CNW Telbec/ - Le Syndicat canadien des
communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) déplore l'annonce de la
compagnie AbitibiBowater de fermer temporairement ses scieries de Comtois en
Abitibi ainsi que celle de Maniwaki. "Déjà les communautés sont extrêmement
touchées en région par les différentes fermetures. Il est plus que temps que
le gouvernement fédéral réagisse et mette en place une réelle stratégie
d'intervention pour aider l'industrie et surtout nos travailleurs", a commenté
Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec.
    "La situation ne fait qu'empirer et les pronostics pour l'année 2008 ne
sont guère plus rassurants. C'est clair et évident que tout le monde doit
mettre l'épaule à la roue afin de faire face à la pire crise que le secteur
forestier n'a jamais connue", a indiqué M. Gagné. Depuis des mois voire des
années, le SCEP-FTQ réclame une intervention musclée pour faire face à la
crise de la part des gouvernements. "Le seul pallier de gouvernement qui ne
réagit pas, c'est le fédéral qui n'a rien trouvé de mieux que de faire
l'annonce d'un programme nettement insuffisant et conditionnel à l'appui des
partis d'opposition, c'est scandaleux", a déclaré M. Gagné.
    Au nombre des interventions concrètes demandées par le SCEP dans le cadre
d'une intervention globale mentionnons :

    
    - De l'aide aux travailleurs âgés afin de permettre à ceux qui le
      peuvent de prendre leur retraite plus tôt;
    - La prolongation et la bonification des prestations d'assurance-emploi
      assortie de formation professionnelle;
    - Des crédits fiscaux pour les entreprises qui investissent dans leurs
      équipements afin de les maintenir à la fine pointe de la technologie;
    - Des programmes de recherche et développement et d'aide à
      l'implantation pour les entreprises de deuxième et troisième
      transformation.
    - Un sommet pancanadien sur la crise forestière avec tous les
      intervenants concernées.
    

    "Il est primordial que le gouvernement Harper agisse au plus vite car des
emplois sont en jeu et risquent de disparaître encore", a conclu M. Gagné.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, représentante nationale, SCEP,
(514) 916-7373

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.