Fermeture du marché d'alimentation Valu-Mart de Shawville - Le choix du président !

MONTRÉAL, le 27 mai 2011 /CNW Telbec/ - Les syndiqué-es du marché d'alimentation Valu-Mart de Shawville déplorent la fermeture du seul marché d'alimentation de la municipalité outaouaise, qu'ils ont appris par les médias. La fermeture survient à la suite du rejet catégorique (95%) des dernières offres de l'employeur, qualifiées d'insultantes par David Bergeron-Cyr, vice-président de la fédération du commerce à la CSN (FC-CSN).

« On parle ici d'un employeur qui demande, pour la troisième fois de suite, à ses employé-es de se serrer la ceinture sous prétexte que le magasin ne serait pas rentable, souligne le syndicaliste. Tout ça après avoir annoncé des ventes record d'environ 100 000 $ par semaine en novembre dernier. La fermeture de ce magasin-là, c'est le choix du président ! », s'indigne-t-il.

L'offre de l'employeur prévoyait une convention collective d'une durée de sept ans avec moins de 1% d'augmentation annuelle, alors que l'indice des prix à la consommation oscille autour de 3 %. De plus, les salariés dont les postes ne se situent pas sur l'échelle salariale n'ont reçu aucune augmentation salariale en 15 ans. Le seul point positif de l'affaire était la promesse d'investissement de 500 000 $ que l'employeur souhaitait faire dès 2011 pour rénover le magasin.

« Le problème, avec cette promesse, c'est qu'elle a déjà été faite lors de la dernière négociation qui s'est terminée de la même façon que maintenant, soit par un lock-out et une menace de fermeture », souligne Karen Cartman, présidente du syndicat.

Les employé-es du Valu-Mart shawvillite ont subit des reculs dans leurs conditions de travail depuis les trois dernières négociations. En plus de voir réduire le nombre de congés de maladie et de congés mobiles, l'employeur a également diminué le nombre de postes à temps complet.

« Et pour ajouter l'insulte à l'injure, ils demandent que les personnes embauchées après la signature de l'entente aient des conditions de travail inférieures, souligne Michel Quijada, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais. Ça s'apparente à des clauses orphelin et ce type de clause est illégal au Québec! »

Manifestation à Shawville
Les salarié-es du marché d'alimentation appartenant à Loblaw n'ont pas épuisé leurs recours. Après avoir rejeté l'offre de leur employeur vendredi dernier, ils ont demandé la conciliation auprès du ministère du Travail.

Les citoyens et les citoyennes sont invités à manifester avec les syndiqué-es pour contester la décision de Loblaw de fermer le seul marché d'alimentation de la ville, le mercredi 1er juin, de 12 h à 13 h lors d'un BBQ organisé dans le stationnement du Lion's Hall, situé au 215, Lang Street, à Shawville.

La manifestation sera précédée d'un point de presse à 11 h 30, lors duquel le syndicat expliquera plus avant sa position et ses intentions. D'ici là, les syndiqué-es s'abstiendront de tout commentaire.

SOURCE CSN

Renseignements :

Félix Cauchy-Charest, Service des communications de la CSN
Téléphone : 514 212-7383
Courriel : felix.cauchy-charest@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.