Fermeture de Cari-All dans l'est de Montréal - "La Caisse de dépôt et de placement nous fait perdre nos emplois" -Les métallos du 7625



    MONTREAL, le 22 janv. /CNW Telbec/ - Le président-directeur général chez
Cari-All dans l'est de Montréal a annoncé cet après-midi la fermeture de ses
deux usines. "Ce sont 400 travailleurs syndiqués qui viennent de perdre leur
emploi. Le plus terrible dans cette fermeture, c'est que ce sont des régimes
de retraite qui nous ferment. L'entreprise québécoise a été acquise par la
Caisse de dépôt et de placement du Québec et Omer, le régime de retraite des
employés municipaux de l'Ontario. Une entreprise allemande et l'ancien
propriétaire sont des actionnaires minoritaires. Cette entreprise québécoise
avait été fondée en 1969. Il y a quelque chose qui cloche au royaume du
Québec", ont déclaré Pierre Arseneau, permanent et Daniel Sylvestre, président
de la section locale composée 7625 du Syndicat des Métallos (FTQ).
    La production sera transférée dans l'autre usine que l'entreprise possède
en Caroline du Nord aux Etats-Unis. "Les entreprises québécoises vont
désormais s'approvisionner en chariots d'épicerie auprès d'une entreprise
québécoise qui produit à partir des Etats-Unis. Nous produisons 90 % des
chariots d'épicerie au Canada. L'entreprise refuse d'ouvrir ses livres. Nous
avons été placés devant un fait accompli. Il n'est même question de les aider
à trouver une solution pour continuer à produire des chariots d'épicerie et
des étagères en sol québécois", a poursuivi Yves Primiano, président de
l'unité chez Cari-All.

    Se tourner vers le Fonds de solidarité

    Le permanent syndical a indiqué que les membres du syndicat local
allaient se tourner vers le Fonds de solidarité. "Bien que l'entreprise doit
fermer en juin, dit-il, les propriétaires sont ouverts à ce que nous
explorions de nouvelles niches pour le fil métallique avec un acheteur
éventuel. L'équipement est payé ainsi que les deux bâtiments, celui pour la
production à Montréal-Est et le centre de distribution à Montréal. Nos membres
ont une expertise qui représente un autre atout non négligeable pour repartir
l'usine". Le Syndicat des Métallos (FTQ) va travailler à la mise sur pied d'un
comité de relance et d'un comité de reclassement.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Arseneau, Syndicat des Métallos (FTQ), (514)
599-2006; Daniel Sylvestre, Syndicat des Métallos (FTQ), section locale
composée 7625, (514) 525-7625; Yves Primiano, Syndicat des Métallos (FTQ),
section locale composée 7625, (514) 640-0999 poste 3229


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.