Fermeture de 10 des 21 CLE de Montréal: "Une catastrophe pour les chômeurs et les personnes assistées sociales", Françoise David, porte-parole de Québec solidaire



    MONTREAL, le 12 fév. /CNW Telbec/ - En point de presse ce matin aux
portes du Centre local d'emploi Ste-Marie/Centre-Sud, la porte-parole de
Québec solidaire Françoise David et la porte-parole du parti pour la région de
Montréal Chantal Michaud ont vivement dénoncé la volonté d'Emploi-Québec de
procéder au regroupement et éventuellement à la fermeture de 10 des 21 Centres
locaux d'emploi (CLE) sur l'Ile de Montréal. De ces 10 CLE , cinq sont situés
dans les quartiers de la Petite-Patrie, Rosemont, Ahuntsic, Parc-Extension et
Ste-Marie-St-Jacques.
    "Les conséquences d'un tel regroupement seraient catastrophiques pour les
chômeurs, les travailleurs et travailleuses occupant des emplois précaires et
les bénéficiaires de la sécurité du revenu. Nous dénonçons le sacrifice des
services de proximité pour de simples considérations budgétaires. D'après les
documents obtenus par Québec solidaire, Emploi-Québec procédera au
regroupement des dossiers de 23 336 personnes assistées sociales ayant des
contraintes sévères à l'emploi en seulement trois points de service
spécialisés situés à Anjou-Montréal-Est, Lachine et au centre-ville." a
indiqué Françoise David.
    La porte-parole de Québec solidaire pour la région de Montréal
Chantal Michaud a dénoncé que "l'ensemble des personnes utilisant les services
d'Emploi-Québec, y compris les personnes ayant des contraintes sévères à
l'emploi, seront encouragées à utiliser les Centres de communication à la
clientèle (CCC) situés à Trois-Rivières et Gaspé pour obtenir des informations
concernant leur dossier. C'est ce qu'Emploi-Québec appelle la "gestion à
distance".
    Par ailleurs, même si la réorganisation vise officiellement à offrir un
continuum de services favorisant l'accès à l'emploi des personnes assistées
sociales sans contrainte à l'emploi, soit 64 000 adultes, Québec solidaire
estime que celles-ci subiront également des conséquences d'un tel regroupement
des CLE. Là aussi, les personnes devront effectuer de plus longues distances
pour avoir accès à un CLE ce qui entraînera pour elles des frais
supplémentaires. "Faut-il rappeler qu'on parle très souvent de personnes qui
ne reçoivent que 551 $ par mois et dont le chèque n'a été indexé qu'à moitié
au cours des dernières années?", a affirmé François Saillant, candidat de
Québec Solidaire dans la circonscription de Rosemont qui ajoute : "En plus,
les frais de transport en commun ne cessent d'augmenter!"
    D'autre part, le regroupement envisagé des CLE affectera de façon
importante les personnes et ménages issus de l'immigration, particulièrement
nombreux dans le centre-nord de Montréal. Selon Ruba Ghazal, candidate de
Québec solidaire dans le comté de Laurier Dorion. "La seule fermeture du CLE
de Parc-Extension forcera près de 4000 personnes, dont la grande majorité sont
nées hors du Canada, à se rendre loin de leur quartier pour obtenir des
services d'Emploi-Québec. Alors que ces personnes font face à des obstacles
majeurs pour se trouver un emploi et vivent un taux de chômage supérieur à la
moyenne montréalaise, le regroupement envisagé des CLE ne fera qu'ajouter des
difficultés à l'intégration à la société québécoise de ces personnes".




Renseignements :

Renseignements: Francis Boucher, responsable des communications, (514)
710-0466

Profil de l'entreprise

Québec solidaire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.