FAITES ATTENTION À CETTE MAJORITÉ!

OTTAWA, le 5 mai /CNW/ - Des limites bien définies sont imposées au gouvernement majoritaire de Stephen Harper.  Les résultats dramatiques des dernières élections, et plus particulièrement la vague orange, ne sont pas une indication de changements tectoniques sur la scène politique canadienne vers un état deux partis, ce scrutin représente plutôt un événement unique reposant sur une catégorie de circonstances. Voici les principales conclusions tirées de la première étude qualitative pancanadienne des aspirations, des craintes et des attentes des électeurs canadiens à l'égard du nouveau gouvernement et rendues publiques aujourd'hui par Ensight Canada.

Le mardi 3 mai, moins de 24 heures après la fermeture des bureaux de scrutin,  Ensight Canada a réalisé une étude qualitative auprès des électeurs à Halifax, Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver. Les chercheurs ont interrogé de nouveaux Canadiens, des parents, des professionnels en milieu urbain et des membres de la génération des baby-boomers. Pour la première fois, on a également rassemblé des panels de jeunes électeurs et d'électeurs des milieux ruraux d'un bout à l'autre du pays. 

« Les Canadiens ont donné au premier ministre Harper la permission de s'attaquer avec vigueur à la situation économique » a dit Jaime Watt, directeur d'Ensight Canada. « Toutefois, il n'a pas carte blanche pour se lancer dans un programme idéologique. »

Jack Layton a remporté une victoire parce que les électeurs ont rejeté les autres choix. Les électeurs veulent maintenant qu'il se montre digne du poste de chef de l'opposition et ils ne toléreront pas qu'il agisse comme premier ministre qui attend son heure.

Voici d'autres conclusions importantes :

  • Bien que les électeurs désirent fermement que le système public de santé soit maintenu, plusieurs accueillent favorablement la proposition de M. Harper d'examiner la participation du secteur privé dans ce dossier afin de rehausser la qualité des soins et de contenir les coûts. 
  • Contrairement aux élections de 2006 et de 2008, les Canadiens en avaient assez des gouvernements minoritaires cette fois-ci. Ils voulaient un gouvernement stable et des mesures concrètes pour redresser la situation économique. Ils reprochaient à Michael Ignatieff d'avoir déclenché des élections, bien que M. Harper ne s'en soit pas sorti totalement indemne.  
  • La question d'éthique n'a eu que très peu de conséquences électorales, parce que le messager était inefficace et qu'il répétait sans cesse le même message à un électorat qui en avait assez des jeux politiques.  
  • La vague orange est inextricablement liée à la popularité de Jack Layton lui-même, et non pas au programme du NPD, et à la réaction favorable des Canadiens à son message positif et à son ton.
    • Les souvenirs qui se rattachent au gouvernement de M. Rae en Ontario et l'insatisfaction à l'égard du gouvernement NPD actuel en Nouvelle-Écosse ont émoussé la vague orange dans ces deux provinces.
      • Canada à l'égard de la situation économique et veulent que le débat sur la souveraineté se déroule à Québec et non à Ottawa.

      • Les électeurs ne se sont pas « levés ». Michael Ignatieff n'a pas su leur donner une raison de le faire. Le Parti libéral a essuyé un revers mais il est toujours fort; il faut toutefois noter que contrairement à la situation qui prévalait en 2008, personne ne se démarque comme nouveau chef.  

      « Il n'y a jamais eu un manque de tolérance aussi évident pour l'esprit de parti et la méchanceté politique » a dit Peter Landry, conseilleur du cabinet Ensight Canada. « Les Canadiens s'attendent à ce que ce gouvernement majoritaire y mette fin. Ils s'attendent à des changements fondamentaux dans le ton de leurs représentants élus. »

       « Selon certains pontes, ces résultats laissent croire qu'il y aurait polarisation de style américain parmi les Canadiens. Ce n'est pas ce que nous ont dit les électeurs, » a dit Robin Sears, directeur d'Ensight Canada. « Les Canadiens veulent une gestion économique solide et un gouvernement au centre. »  

      Au sujet d'Ensight Canada
      Ensight Canada se spécialise dans les relations gouvernementales et la gestion des intervenants au niveau stratégique. Le cabinet Ensight Canada est issu d'un partenariat stratégique entre Navigator Ltd et Enterprise Canada, deux des plus importantes firmes de relations gouvernementales, de communications stratégiques et de recherche au Canada. Conçue pour servir les clients dans le contexte actuel fortement réglementé, la raison d'être du cabinet Ensight Canada est de donner à ses clients accès à une équipe qui sait produire des résultats à Ottawa et se conformer aux nouvelles exigences relatives à la responsabilité.

      SOURCE Ensight Canada

      Renseignements :

      Chris Eby
      416-642-5000
      ceby@navltd.com

Profil de l'entreprise

Ensight Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.