Fabrice Rivault fait appel de la décision de la Commission électorale du Parti Liberal du Canada (Québec)



    MONTREAL, le 18 oct. /CNW Telbec/ - L'aspirant candidat dans
Laurier-Sainte-Marie, M. Fabrice Rivault, fera appel de la décision de la
Commission électorale du Parti libéral du Canada (Québec) de rejeter
illégalement sa candidature et contestera dès cette semaine l'investiture
illicite tenue dans ladite circonscription fédérale.
    En effet, la Commission électorale du PLC(Q) s'était réunie le 25
septembre dernier afin de se substituer aux militants de Laurier-Sainte-Marie
et de rejeter la candidature de M. Rivault sans aucune justification -
bafouant ainsi l'ensemble des procédures démocratiques internes au parti. De
plus, le refus du Secrétaire et des Coprésidents de la Commission électorale
de retransmettre à M. Rivault les motifs de cette décision constitue une grave
entrave aux principes élémentaires de justice naturelle, puisqu'il vise à
priver l'aspirant candidat d'un recours devant le Comité d'appel national du
PLC. Finalement, c'est avec la plus grande indignation que M. Rivault a appris
que ladite Commission avait profité de son bref séjour en Europe afin de tenir
hâtivement l'investiture dans la circonscription sans respecter les délais de
convocation minimum prévus par les règlements du parti.
    De toute évidence, les nombreuses irrégularités entourant l'investiture
du candidat désigné par la Commission électorale rendent son "élection" nulle
et non avenue. M. Rivault s'est d'ailleurs dit inquiet de voir "les militants
libéraux et les électeurs de Laurier-Sainte-Marie privés d'un candidat libéral
légitimement élu. Ma sympathie va également envers ce jeune avocat plein de
talents dont les débuts en politique fédérale resteront entachés par les
graves irrégularités qui lui ont été imposées par des officiers et des
employés du parti. C'est franchement pitoyable de ternir la réputation de
quelqu'un de la sorte !", a déclaré M. Rivault.

    Secrétaire national des délégués et Directeur de scrutin adjoint du PLC
lors du Congrès biennal de mars 2005, Fabrice Rivault s'est joint à l'aile
québécoise du parti à titre de Directeur des communications et politiques,
avec pour mission de renouveler la structure, l'image et la vision du PLC(Q)
au lendemain des audiences du juge Gomery. A ce titre, il fit partie du Comité
directeur qui coordonna les travaux de rédaction des nouveaux statuts et
règlements du PLC(Q). Il fut aussi l'instigateur et l'un des principaux
contributeurs à l'élaboration de la résolution politique libérale visant la
reconnaissance de la nation québécoise au sein du Canada, en automne 2006.
M. Rivault est d'ailleurs le dernier de ceux ayant permit cette reconnaissance
malgré les pressions politiques d'un certain establishment à avoir été tout
bonnement écarté.
    "Alors que le Premier ministre conservateur, Stephen Harper, ne cesse de
clamer erronément que c'est son parti qui a reconnu la nation québécoise, je
suis convaincu que le chef du Parti libéral du Canada ne tardera pas à tendre
de nouveau la main aux fédéralistes nationalistes libéraux du Québec qui ont
initié cette reconnaissance historique et qui représentent une opportunité
unique pour le parti de se reconnecter avec l'électorat québécois", a affirmé
Fabrice Rivault. Profondément progressiste, M. Rivault continuera donc à
soutenir la vision libérale d'un Canada plus juste, plus vert et plus prospère
de son chef, l'honorable Stéphane Dion.




Renseignements :

Renseignements: Yann Seillier, (514) 716-7020, yan_seillier@hotmail.com

Profil de l'entreprise

FABRICE RIVAULT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.