Experts à votre disposition à l'occasion de la Journée mondiale du sida

OTTAWA, le 30 nov. 2011 /CNW/ - De la mise au point d'un test simple et rapide sur bandelette permettant de dépister avec précision le VIH au financement de recherches qui ont prouvé l'existence d'une immunité au sida chez une partie des travailleurs du sexe de Nairobi, en passant par les premières découvertes ayant établi un lien entre la durée de l'allaitement et la transmission de la mère à l'enfant, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) a été l'un des premiers bailleurs de fonds internationaux à subventionner la recherche sur la prévalence et la transmission du VIH ainsi que sur la prestation de soins aux personnes aux prises avec cette maladie dans les pays en développement.

Le 1er décembre, la communauté internationale soulignera la Journée mondiale du sida. À cette occasion, trois éminents chercheurs africains subventionnés par le CRDI seront disponibles pour parler d'un large éventail de questions relatives à l'épidémie de VIH/sida en Afrique.

  • Neil Andersson, du CIET, a examiné les liens entre la propagation accrue du VIH/sida et l'augmentation de la violence sexuelle en Afrique du Sud. M. Andersson a aussi travaillé à l'élaboration de stratégies de prévention du sida qui tiennent compte de la situation des femmes dont les choix sont limités, en raison de leur sexe, de leur âge, de leur revenu et de la violence qu'elles subissent.
  • Lara Fairall, du Lung Institute de l'Université du Cap, a veillé au déploiement efficace du traitement antirétroviral dans la province de l'État libre, en Afrique du Sud. Mme Fairall a cerné des goulots d'étranglement dans la prestation des soins, et elle a fait valoir qu'en confiant l'administration du traitement antirétroviral au personnel infirmier, on pourrait accélérer de beaucoup le déploiement de ce traitement.
  • Uta Lehmann, de l'University of the Western Cape, a étudié le rôle des membres du personnel infirmier qui, en Afrique du Sud, sont chargés de prodiguer des soins en première ligne. Mme Lehmann a examiné différentes manières de donner à ces employés la formation et l'autorité dont ils ont besoin pour jouer un rôle crucial dans l'administration d'antirétroviraux et la prestation d'autres services de base aux personnes vivant avec le VIH/sida.

Les journalistes et le grand public pourront participer aux échanges sur Twitter (#CRDI) et sur Facebook.

À propos du CRDI
Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), qui est un élément clé de l'aide internationale du Canada depuis 1970, appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d'y favoriser la croissance et le développement. Il veille aussi à promouvoir la diffusion des connaissances ainsi acquises auprès de responsables des politiques, de chercheurs et de collectivités de par le monde. Il en résulte des solutions locales, novatrices et durables, qui offrent des choix aux personnes qui en ont le plus besoin et font changer les choses.

SOURCE Centre de recherches pour le développement international

Renseignements :

Isabelle Bourgeault-Tassé / +1 613-696-2343 / ibourgeault-tasse@crdi.ca / @IDRC_CRDI


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.