Examen de l'octroi des contrats à Montréal : Le SPVM doit être mis à contribution

MONTRÉAL, le 22 nov. 2011 /CNW Telbec/ - « Le refus de l'administration Tremblay d'examiner la contribution que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) puisse avoir dans l'examen de l'octroi des contrats par la Ville de Montréal est totalement injustifié », a déclaré la chef de l'Opposition officielle et chef de Vision Montréal, Louise Harel, rappelant la proposition de Vision Montréal à cet effet.

« Plusieurs l'ont constaté, seule une poignée de fournisseurs se partagent les contrats octroyés par la Ville de Montréal. D'ailleurs, le quotidien The Gazette indiquait dernièrement que dix fournisseurs parmi les 12 629 faisant partie du registre de la Ville de Montréal ont remporté le quart des contrats de la Ville au cours des cinq dernières années. De plus, un examen de 300 contrats adjugés par la Ville de Montréal dans le domaine des infrastructures (rues, trottoirs, eau) réalisé par l'Opposition officielle révélait une forte concentration territoriale, alors qu'un taux de réussite disproportionné dans certaines parties du territoire pour des entreprises qui, par ailleurs, connaissaient un fort taux d'échec ailleurs sur l'île de Montréal », a poursuivi madame Harel.

« Nous ne comprenons pas l'obstination de l'administration à refuser de reconnaître l'existence d'un réel phénomène de concentration, voire de quasi monopole de certaines entreprises à Montréal », a affirmé le maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard. « Cette proposition a pourtant l'appui des policiers, comme l'a confirmé récemment le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, Yves Francoeur », a-t-il poursuivi.

Rappelons que dans une lettre envoyée au maire de Montréal le 27 octobre dernier, à la suite d'un premier refus de l'administration Tremblay d'aller de l'avant avec cette proposition, monsieur Francoeur écrivait que « […] dans le contexte actuel, toutes les occasions de dégager des voies pour mettre sous pression le crime organisé sont à explorer. […] rejeter du revers de la main une telle proposition nous semble mal avisé, puisque nous sommes convaincus que déterminer les meilleures façons de mettre à contribution l'expertise des policiers de Montréal dans le processus d'octroi de contrat est nécessaire ».

« La commission d'examen des contrats de la Ville de Montréal n'a ni les moyens, ni la capacité d'initiative, ni les moyens technologiques appropriés lui permettant d'examiner les contrats sous l'angle de la concentration. Les Montréalais doivent pouvoir bénéficier de l'expertise du SPVM pour avoir la certitude que l'argent de leurs taxes est correctement déboursé », a conclu monsieur Ménard.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Marie-Hélène d'Entremont
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.