Etudes économiques Scotia: le marché nord-américain de l'automobile déstabilisé



    TORONTO, le 26 févr. /CNW/ - Confrontés à des ventes encore plus faibles
que prévu, les constructeurs procèdent à d'autres réductions radicales de leur
production. Ces mesures conduisent à une capacité inutilisée de près de six
millions d'unités pour l'ensemble de l'Amérique du Nord cette année, soit le
tiers de la capacité d'assemblage du continent selon le dernier rapport sur le
marché mondial de l'automobile publié aujourd'hui par Etudes économiques
Scotia.
    "Nos estimations sont fondées sur les hypothèses suivantes : des ventes
de 11,5 millions d'unités aux Etats-Unis et une production tout juste sous les
11 millions d'unités en Amérique du Nord pour l'ensemble de 2009, un repli
massif comparativement à une production moyenne de 16,1 millions de véhicules
pendant la dernière décennie", remarque Carlos Gomes, économiste principal à
la Banque Scotia et spécialiste du secteur de l'automobile. "Nous croyons
toujours qu'on assistera à une légère amélioration du chiffre des ventes plus
tard cette année avec la réaction des économies américaine et mondiale aux
sommes astronomiques injectées sur le marché et aux incitatifs fiscaux mis en
place depuis septembre dernier. Ces mesures devraient commencer à relancer
l'activité économique pendant les meilleurs mois en ce qui a trait aux ventes
de véhicules", a ajouté M. Gomes.
    Les taux d'utilisation des capacités pourraient être encore plus faibles
puisque les conditions extrêmement volatiles et incertaines qui planent sur
l'économie et la finance ont poussé les constructeurs à réviser à la baisse
les prévisions de ventes pour 2009 aux Etats-Unis, les situant dans une
fourchette modeste de 10,1 à 10,5 millions d'unités.
    Après les dernières annonces de réduction de la capacité de production,
les trois Grands de Detroit afficheront tout de même une capacité de
fabrication de quelque 10 millions de véhicules par année en Amérique du Nord,
soit beaucoup plus que leur production totale de 2008, qui avait atteint 7,2
millions d'unités. La production chutera de plus de 20 % cette année, à moins
de six millions d'unités, ce qui réduira les taux d'utilisation des capacités
des trois Grands à moins de 55 % pour l'ensemble de 2009 alors que ces taux
s'établissaient en moyenne à plus de 80 % pendant la dernière décennie. Même
si la reprise modérée prévue des ventes en 2010 se concrétisait, les taux
d'utilisation des capacités des trois Grands se maintiendront autour de 60 %,
soit beaucoup moins que les 85 % généralement requis pour restaurer la
rentabilité.
    "La forte appréciation du yen japonais au cours des derniers mois a
grignoté la rentabilité des exportations japonaises de véhicules et pourrait
profiter aux usines nord-américaines, si une partie de la production y était
transférée", note M. Gomes. "Un constructeur a annoncé que la vigueur du yen
le poussera à transférer l'assemblage de certaines petites voitures du Japon
vers le Mexique."
    Tout transfert de production vers l'Amérique du Nord aiderait les usines
et les fournisseurs canadiens, américains et mexicains. Le Mexique semble
toutefois mieux placé que ses partenaires de l'ALENA pour tirer parti de ce
transfert. En effet, les constructeurs européens et asiatiques comptent pour
45 % de la capacité totale d'assemblage du Mexique comparativement à 42 % aux
Etats-Unis et à 38 % au Canada.
    La capacité de production des fabricants d'outre-mer récemment implantés
sur le continent se chiffre à 1,3 million de voitures et de véhicules
utilitaires légers au Mexique et à 1,1 million d'unités au Canada. Les
constructeurs automobiles ayant estimé que le Mexique représentait un bon
point de départ pour leurs exportations mondiales, étant donné les nombreuses
ententes de libre-échange conclues par ce pays, la majeure partie de la
capacité d'assemblage du Mexique a été créée au cours des cinq dernières
années.

    Ventes de véhicules à l'échelle mondiale

    Le repli des ventes mondiales de voitures s'aggrave encore. Les achats
ont en effet diminué de près de 30 % d'une année sur l'autre en janvier, et
les ventes continuent de s'effondrer aux Etats-Unis, en Europe de l'Ouest et
au Japon.
    Alors que les achats atteignaient aux Etats-Unis une moyenne de 10,3
millions de véhicules au cours des derniers mois de 2008, ils ont dégringolé
de 40 % le mois dernier en glissement annuel, n'atteignant que 9,5 millions
d'unités annualisées, soit le niveau le plus bas jamais enregistré depuis le
milieu de 1982. Cette diminution s'explique surtout par la perte en glissement
annuel de 60 % des volumes des parcs automobiles, entraînée par l'interruption
générale de production entre la mi-décembre et la mi-janvier.
    Les ventes d'automobiles au Canada ont elles aussi été timides en ce
début 2009. Les achats annualisés ont flotté autour de 1,30 million d'unités
pour le deuxième mois de suite alors qu'ils avaient totalisé 1,64 million
d'unités pour l'ensemble de 2008. Les volumes sont affectés par la crise du
marché du travail, qui a perdu plus de 200 000 emplois au cours des trois
derniers mois.
    Etudes économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie
des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie
mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de
change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie
ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et
gouvernementales.





Renseignements :

Renseignements: Carlos Gomes, Etudes économiques Scotia, (416) 866-4735,
carlos_gomes@scotiacapital.com; Paula Cufre, Relations publiques, Banque
Scotia, (416) 933-1093, paula_cufre@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.