Étude sur le CHSLD en PPP à Saint-Lambert : le gouvernement doit revenir au bon sens

LONGUEUIL, QC, le 20 avril /CNW Telbec/ - À la lumière des conclusions dévastatrices de l'étude sur le premier CHSLD en partenariat public-privé (PPP), à Saint-Lambert, rendue publique aujourd'hui par la CSN, la Coalition Montérégie sans PPP demande une nouvelle fois au gouvernement de revenir au mode public pour la réalisation de trois centres d'hébergement attendus sur le territoire des CSSS Haut-Richelieu-Rouville, Jardins-Roussillon et de la Haute-Yamaska.

Cette étude indépendante confirme ce que la Coalition avance depuis le début : les PPP sont plus coûteux pour les contribuables. En effet, selon les auteurs de l'étude, le CHSLD en PPP Saint-Lambert-sur-le-Golf coûtera 287 millions de dollars sur 25 ans au lieu des 203 millions annoncés. L'étude révèle notamment qu'avec l'aggravation à prévoir de la pénurie de main-d'œuvre les salaires augmenteront. En mode public, grâce entre autres au contrôle étroit des coûts et du savoir-faire du personnel du CSSS Champlain, le même projet aurait coûté 60 millions de dollars de moins, soit 227 millions de dollars.

En outre, les fameuses économies promises par les promoteurs et le gouvernement avec la construction en mode PPP sont basées sur des salaires bas. Dans ce contexte, l'instabilité liée à un roulement élevé de personnel menacera la qualité des soins et des services et les premiers à payer seront les clients de l'établissement. Par ailleurs, la hausse des coûts liés à la main-d'œuvre ou à des imprévus de toutes sortes sera nécessairement refilée à l'État et, en bout de ligne, aux contribuables. Enfin, il apparaît clairement que le nombre d'employés jugés requis pour répondre aux besoins croissants de cette clientèle en lourde perte d'autonomie a été sous-évalué dans le contrat, ce qui risque d'augmenter le temps d'attente pour les soins et l'assistance. En clair : à la population d'assumer les risques en terme de coûts et de soins, et au promoteur privé - le groupe Savoie - d'encaisser les profits.

Devant cette preuve de l'inefficacité des PPP, les membres de la Coalition demandent au gouvernement d'ouvrir enfin les yeux et de faire preuve de bon sens en apportant des solutions durables au manque criant de places d'hébergement dans la région. Il n'est pas trop tard pour annuler les appels d'offres en cours et revenir au mode conventionnel, qui a fait ses preuves depuis fort longtemps. La population de la Montérégie mérite mieux que des projets coûteux et mal planifiés.

À propos de la Coalition Montérégie sans PPP

Les membres de la Coalition Montérégie sans PPP sont : la Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie (TROC), la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ, l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ), le Syndicat des enseignants du Haut-Richelieu (CSQ), la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGF-M), l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-Montérégie).

SOURCE COALITION MONTEREGIE SANS PPP

Renseignements :

Caroline Valiquette, Communications FIQ 514 796-5012

François Forget, conseiller à l'information FSSS-CSN : 514 949-1430

Francis Boucher, conseiller aux relations publiques, APTS : 514 609-2906

Sébastien Goulet, Information SCFP, 438 882-3756

Profil de l'entreprise

COALITION MONTEREGIE SANS PPP

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.