Etude des articles des projets de loi 6 et 7 - La CSN craint toujours un désengagement de l'Etat



    MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - A l'aube de l'étude, article par
article, des projets de loi 6, Loi instituant le fonds de soutien aux proches
aidants des aînés, et 7, Loi instituant le fonds pour le développement des
jeunes enfants, la CSN craint toujours un désengagement de l'Etat.
    "Nous reconnaissons qu'il y a des besoins à combler, mais les projets de
loi 6 et 7, dans leur forme actuelle, constituent une intrusion directe du
privé dans le champ du social. Ces nouveaux fonds mixtes ont en commun d'être
constitués grâce au mécénat privé et à la contribution du gouvernement. Ils
visent des objectifs et des groupes cibles différents, mais ont des liens de
parenté avec le fonctionnement opaque des partenariats public-privé, les PPP,
qui se développent au Québec et dans divers pays, a déclaré la vice-présidente
de la CSN, Denise Boucher.
    "Pour la CSN, cette intrusion du privé dans le champ social soulève des
doutes que, sous le masque de l'innovation, nous assistions à une
transformation du rôle de l'Etat et à son désengagement de ses responsabilités
d'améliorer et de consolider les services publics ainsi que le fonctionnement
de l'Etat."
    Selon la vice-présidente, "aucune mesure de protection, aucune règle de
gouvernance, aucune règle éthique, aucune obligation ne sont édictées, on
laisse place au développement en silo de ces fonds."
    Dans leur forme actuelle, ces fonds, dans lesquels des sommes importantes
d'argent public sont investies, échappent à une reddition de compte véritable
devant l'Assemblée nationale et devant le Vérificateur général. De plus, ils
s'inscrivent en parallèle des actions gouvernementales et visent des besoins
extrêmement ciblés. Le gouvernement, élu par la population, doit demeurer
maître d'oeuvre des politiques publiques et de leurs orientations. Il ne doit
pas permettre à des sociétés privées de lui dicter ses actions. Il doit
également s'assurer que ses politiques n'excluent personne.
    Pour Denise Boucher, "l'Etat abdique ses responsabilités au profit du
privé !"

    Revendications

    Pour la CSN, des modifications substantielles doivent être apportées à
ces projets. La centrale syndicale souhaite, entre autres, un débat public
large sur la pertinence de tels fonds mixtes public-privé complémentaires aux
programmes et aux politiques publiques et la suspension de leur création
jusqu'à la publication d'un bilan mi-parcours de ceux existant.
    L'étude des deux projets de loi se fait devant la Commission des affaires
sociales du Québec.

    La CSN représente plus de 300 000 travailleuses et travailleurs, et ce,
tant dans les secteurs privé que public.




Renseignements :

Renseignements: Michel Crête, CSN-Information, (514) 598-2454, cell:
(514) 703-0775


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.