Êtes-vous à risque? Voici les principaux risques de chutes chez les personnes âgées selon les physiothérapeutes canadiens

OTTAWA, le 28 févr. /CNW/ - Les physiothérapeutes canadiens ont conçu un nouvel aide-mémoire qui vise à identifier les principaux risques qui rendent les aînés plus susceptibles d'être victimes de chutes.

Les chutes constituent un risque pour tout le monde, sans égard à l'âge, à la condition physique ou au milieu de vie. Or, certains facteurs peuvent en accroître les probabilités chez les aînés, qui courent plus de risques de tomber. L'Association canadienne de physiothérapie (ACP) a donc formulé six questions simples permettant d'évaluer de tels risques.

  1. Avez-vous fait une chute au cours de la dernière année?
  2. Prenez-vous présentement des médicaments d'ordonnance?  
  3. Avez-vous déjà subi un AVC ou souffrez-vous de la maladie de Parkinson?
  4. Éprouvez-vous des problèmes d'équilibre?
  5. Arrivez-vous à vous lever d'une chaise ou d'un fauteuil sans vous aider de vos bras?
  6. Limitez-vous vos activités sociales ou récréatives parce que vous avez peur de tomber? 

Un OUI à l'une ou l'autre de ces questions équivaut à un RISQUE ÉLEVÉ de chutes; TROIS OUI OU PLUS confirment des risques de chutes EXTRÊMES.

« Notre aide-mémoire est un outil pratique pour mettre en place les étapes proactives nécessaires pour prévenir les chutes », souligne Adrian Salonga, physiothérapeute membre de la division Santé des aînés de l'ACP. « Quand on songe à la fréquence des chutes chez les aînés et aux conséquences graves qui peuvent en découler, force est de constater qu'il s'agit là d'un important enjeu de santé publique. »

Environ 30 p. cent des aînés au pays feront une chute au moins une fois par année. De ce nombre, la moitié souffrira d'une foulure ou d'une fracture par la suite. Les blessures résultant de chutes peuvent mener à une incapacité, à de la douleur chronique, à une perte d'autonomie ou rendre la personne qui en est victime réticente à reprendre ses activités habituelles.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des traitements de physiothérapie efficaces pour prévenir les chutes et retrouver une fonction optimale si jamais elles surviennent. Les physiothérapeutes peuvent prescrire des exercices d'équilibre et de renforcement et livrer des conseils de sécurité qui permettront aux aînés de demeurer actifs et autonomes.

Téléchargez les conseils des physiothérapeutes pour la prévention des chutes au www.physiotherapy.ca/PublicUploads/232055Fall%20prevention_Nov_2010.pdf

Pour plus de détails et pour trouver un ou une physiothérapeute, consultez le www.physiotherapiecanadienne.ca

SOURCE Association canadienne de physiothérapie

Renseignements :

Pour plus de renseignements ou pour une entrevue, communiquez avec Kristen Hines, directrice communications externes de l'Association canadienne de physiothérapie au 1 800 387-8679, poste 233, ou par courriel à khines@physiotherapy.ca.  

Profil de l'entreprise

Association canadienne de physiothérapie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.