Est-ce que les Américains en savent assez au sujet du Canada?



    OTTAWA, le 4 juin /CNW Telbec/ - Alors que le tourisme est un important
marché d'affaires au Canada et une force motrice principale à la croissance
économique, plus doit être fait pour capté l'intérêt de sa plus grande source
de visiteurs, d'après un nouveau rapport sur les perceptions que les voyageurs
américains ont du Canada, publié en conjonction avec la Semaine du tourisme au
Canada (du 4 au 10 juin 2007).
    L'étude, publiée par Deloitte et l'Association de l'industrie touristique
du Canada (AITC), cite plusieurs facteurs qui affectent les choix de voyages
des Américains, dont la valeur croissante du dollar canadien, l'économie
américaine lente, les prix élevés du carburant, la confusion concernant les
exigences du passeport et le déclin en intérêt et en connaissance du Canada en
tant que destination. Par conséquent, le Canada doit cibler clairement des
voyageurs différents et les éduquer sur ce que le Canada a à offrir.
    "Le Canada est perçu comme étant un endroit accueillant, pratique,
traditionnel et sécuritaire, mais il n'inspire pas le sentiment d'excitation
que les Américains recherchent, indique Ryan Brain, partenaire et chef des
services professionnels du secteur de tourisme, accueille et loisir de
Deloitte au Canada".
    "Dans un marché touristique global de plus en plus compétitif, le Canada
perd du terrain, explique Randy Williams, président-directeur général de
l'Association de l'industrie touristique du Canada (AITC). Plusieurs de ces
facteurs sont indépendants de la volonté de l'industrie, donc comprendre les
voyageurs américains et comment piquer à nouveau leur intérêt à venir voyager
au Canada est d'autant plus important".
    Le rapport, intitulé "Destination Canada : En faisons-nous assez?",
identifie les différences géographiques, de genre et entre les générations des
perceptions du Canada. Voici quelques-unes des conclusions clés :

    
    Les Américains qui vivent le plus près de la frontière canadienne ont une
    bonne connaissance des produits et services touristiques offerts au
    Canada. Cependant, ces visiteurs sont les plus sensibles aux changements
    économique et politique et prévoient visiter le Canada moins souvent dans
    les années à venir, ce qui représente un signal d'alarme pour
    l'industrie.

    Les activités de plein air, tel que le ski, la planche à neige, la
    motoneige et le bateau, avec lesquelles les Canadiens s'identifient
    fortement, ne sont pas très bien connues auprès de plusieurs Américains.
    Près de 40 pour cent des répondants disent ne pas avoir une très bonne
    connaissance de ces activités offertes.

    En général, les hommes voyagent plus que les femmes et savent plus au
    sujet des services et expériences de voyages canadiens. Ceci peut être
    attribué au fait que le Canada est vu comme une destination plus
    masculine que féminine. Ce n'est pas surprenant, puisque plus de
    répondants ont décrit le Canada comme étant plus "masculin" que
    "féminin".

    Les personnes de la génération du baby-boom et leurs aînés ont tendance à
    avoir une impression plus favorable du Canada comparativement à ceux des
    générations X et Y, qui voient le Canada comme une possibilité de voyage
    moyenne et même ennuyante.
    

    "L'âge est de loin le plus grand facteur, avec des différences distinctes
dans les expériences, les attitudes et les perceptions de chaque génération,
explique M. Brain. La seule similarité qui existe est le désir ferme pour des
expériences et des aventures de voyages nouvelles et excitantes".
    "Si les consommateurs ne sont pas au courant, ils n'achèteront pas,
soutient M. Williams. Nos publicités doivent être présentes lorsqu'ils
prennent leurs décisions de voyages. Le Canada doit être une notoriété".
    Combattre le déclin en visites américaines est le défi majeur auquel les
offices de commercialisation touristique (OCT) doivent affronter. La bonne
nouvelle est que 68 pour cent des OCT ont rapporté l'introduction de nouveaux
produits et services dans les secteurs d'agrotourisme, la réjuvénilisation de
secteurs riverains, la croissance de vinerie, l'expansion de terrains de golf,
services de santé et de bien-être et le tourisme culturel. "Le Canada doit
ajouter plus de plaisir et plus d'aventure à son image, souligne M. Brain de
Deloitte. Nous avons besoin du bon produit - les bonnes visites guidées et
expériences d'aventures. Et plus importants encore, nous devons les
promouvoir".
    Malgré un déficit de voyage de plus en plus grand, grâce à une baisse de
34 % de visites américaines en 2006 comparativement à 2000, les Canadiens
voyagent à l'intérieur du pays plus que jamais. Alors que l'industrie se
prépare pour une saison touristique estivale occupée, la Semaine du tourisme,
organisée par l'AITC sous le thème de "Le tourisme, le passeport du Canada
vers la prospérité", est une occasion parfaite pour les Canadiens et leurs
gouvernements d'en apprendre plus au sujet de l'importance socio-économique de
cette industrie de 66,9 milliards de dollars.
    Bien que le secteur touristique emploie 10,6 % de la main-d'oeuvre
canadienne, appuie les développements économiques dans les communautés qui ne
peuvent plus se fier sur les industries dépendantes des ressources naturelles
traditionnelles, et génère environ 18 milliards de dollars en revenus fiscaux
pour tous les paliers gouvernementaux, sa valeur est beaucoup plus que
seulement économique.
    Le tourisme appuie une panoplie d'expériences culturelles, de
possibilités d'apprentissage et d'activités récréatives qui permettent aux
Canadiens d'explorer ce magnifique pays et tout ce qu'il a à offrir et de
connaître des Canadiens d'autres régions. Au-delà de nos frontières, le
tourisme apporte le monde au Canada. Il nous rassemble globalement et présente
notre identité nationale.
    "Le Canada à la chance d'avoir déjà en place une industrie touristique
bien établie, souligne M. Williams. Cependant, alors que la compétition pour
les visiteurs internationaux augmente sur le marché global, les Canadiens et
leurs gouvernements ne doivent pas faire l'erreur de le prendre à la légère".

    L'Association de l'industrie touristique du Canada est l'organisme
d'intervention national pour l'industrie touristique de 66,9 milliards de
dollars. Elle joue un rôle crucial et unique pour s'assurer que les
entreprises et l'environnement politique canadien travaillent pour le
tourisme, en communiquant son importance aux Canadiens et aux Canadiennes,
encourageant des mesures positives et en exerçant des pressions
gouvernementales pour de l'action.




Renseignements :

Renseignements: Chris Jones, vice-président des Affaires publiques,
Association de l'industrie touristique du Canada, (613) 238-7557, Cellulaire:
(613) 668-3588, cjones@tiac.travel

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DE L'INDUSTRIE TOURISTIQUE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.