EROSION DU LITTORAL : QUEBEC ANNONCE 2 M$ POUR LA CREATION D'UNE CHAIRE EN GEOSCIENCE COTIERE A L'UQAR



    RIMOUSKI, QC, le 4 juill. /CNW Telbec/ - Au nom du ministre de la Justice
et ministre de la Sécurité publique, M. Jacques P. Dupuis, la vice-première
ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions et ministre
responsable de la région de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, Mme Nathalie
Normandeau, est heureuse d'annoncer deux projets d'envergure issus de la
volonté marquée du gouvernement d'agir en prévention face à l'érosion du
littoral. Il s'agit de la création d'une chaire de recherche en géoscience
côtière à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) et du dévoilement du
rapport Ouranos sur l'érosion du littoral.

    Chaire de recherche en géoscience côtière à l'Université du Québec à
    Rimouski (UQAR)

    C'est donc dans la technopole maritime du Québec, Rimouski, que la
vice-première ministre a annoncé la création d'une chaire de recherche en
géoscience côtière qui verra le jour à l'UQAR.
    Afin de financer cette chaire, le ministère de la Sécurité publique, par
l'entremise du Cadre de prévention des principaux risques naturels majeurs, et
le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, grâce
au Fonds vert du Plan d'action sur les changements climatiques du Québec,
alloueront 2 millions de dollars sur une période de quatre ans. Les travaux de
cette chaire de recherche, qui sera dirigée par le professeur Pascal
Bernatchez, permettront au gouvernement du Québec de mieux connaître les
risques associés à l'érosion du littoral et, ainsi, d'en mesurer les impacts
sur la côte.
    "Nous sommes fiers d'annoncer cette subvention à l'UQAR pour une chaire
de recherche en géoscience côtière. C'est entre autres par l'apport de
connaissances scientifiques que nous arriverons à trouver les meilleures
solutions qui soient afin de permettre aux populations touchées de s'adapter
aux impacts des changements climatiques", a déclaré la vice-première ministre.
    Quant au recteur de l'UQAR, il s'est dit fier d'accueillir en ses murs
une chaire de recherche qui créera une effervescence dans le développement des
connaissances liées à ces phénomènes. "La création d'une chaire en géoscience
côtière vient confirmer la place de l'UQAR comme chef de file québécois dans
la recherche de solutions préventives pour faire face à l'érosion du littoral,
et contribue aujourd'hui à la fierté de notre institution", a affirmé M.
Michel Ringuet.

    Dévoilement du rapport Ouranos

    Toujours dans la perspective de développer une meilleure connaissance des
risques liés aux changements climatiques, le rapport Ouranos, coordonné par le
ministère de la Sécurité publique, a été mené en collaboration avec des
partenaires du milieu provenant des municipalités et de divers organismes. Ce
rapport dresse le portrait de résultats d'une analyse de risque réalisée sur
le terrain afin de mieux connaître les impacts des changements climatiques sur
notre territoire. L'étude s'est déroulée dans trois sites témoins : Sept-Iles,
Percé et les Iles-de-la-Madeleine. Ces secteurs ont été choisis parce qu'ils
sont représentatifs, chacun à leur manière, de caractéristiques particulières
présentes dans le golfe.
    "C'est notamment par ce type de recherche que nous parviendrons à mieux
documenter la dynamique côtière, pour ensuite trouver les solutions adaptées
pour les populations touchées. Puisqu'on sait que la réponse aux risques de
sinistre constitue un défi collectif, je me réjouis de constater les grands
pas que l'on peut faire grâce au savoir scientifique et à l'essentielle
collaboration entre les divers intervenants", a souligné Mme Normandeau à
l'issue du dévoilement du rapport Ouranos.
    Rappelons, en terminant, que les annonces de la création d'une chaire de
recherche et du rapport Ouranos s'inscrivent dans la volonté soutenue du
gouvernement du Québec d'agir en prévention face aux impacts des changements
climatiques, depuis l'adoption en 2006 du Cadre de prévention des principaux
risques naturels, devenu la référence de l'action gouvernementale en la
matière.
    -%SU: LAW
    -%RE: 35




Renseignements :

Renseignements: Marianne Potvin, Conseillère en communications,
Ministère de la Sécurité publique, (418) 643-3408; www.msp.gouv.qc.ca; Source:
Emilie Rouleau, Attachée de presse, Cabinet du ministre de la Justice et
ministre de la Sécurité publique, (418) 643-2112; Mélanie Fortier, Cabinet de
la vice-première ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions,
(418) 691-2050

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA JUSTICE, MINISTRE DE LA SECURITE PUBLIQUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.