Équipe Canada remporte cinq médailles aujourd'hui à Londres - Grand'Maison déclenche des tonnerres d'applaudissements en décrochant la médaille d'or et en battant le record du monde lors des Jeux paralympiques

Remarque à l'intention des rédacteurs : Des fichiers vidéo et mp3 prêts à être radio-diffusés sont à la disposition des médias qui peuvent les télécharger via SendtoNews : www.sendtonews.com. Des photos sont disponibles à l'adresse http://www.paralympic.ca/banqueimages.

LONDRES, Royaume-Uni, le 7 sept. 2012 /CNW/ - Ce fut une journée productive pour Équipe Canada à Londres aujourd'hui avec trois médailles en athlétisme et deux médailles en natation, dont la médaille d'or remportée par Valérie Grand'Maison (Montréal, QC) dans le 200 m quatre nages individuel avec un record du monde à la clé. Amber Thomas (Drayton Valley, AB) a remporté une médaille d'argent dans le 400 m nage libre féminin.

Le Canada a aussi décroché deux médailles d'argent et une médaille de bronze en athlétisme : Jason Dunkerley et son guide Josh Karanja (tous deux d'Ottawa, ON), et Brent Lakatos (Dorval, QC) ont remporté des médailles d'argent, tandis que Virginia McLachlan (Windsor, ON) a remporté le bronze. Les athlètes qui sont montés sur le podium ont tous battu les records du Canada.

Dunkerley et le coureur-guide Josh Karanja ont gagné l'argent au 5000 mètres masculin T11 pour déficients visuels. Le duo a croisé la ligne d'arrivée en un temps de 15:34,07, un record canadien, retranchant 10 secondes au record précédent.

« Je suis heureux, j'ai bien couru et obtenu un record personnel. Je crois qu'il y a encore plus à venir de nous, spécialement dans cette épreuve. » Dunkerley ajoute : « Josh ne cesse de me pousser, et ceci représente une grande partie de nos succès cette année. »

Dunkerley et Karanja terminent ces Jeux avec deux médailles, ayant précédemment gagné le bronze au 1500 mètres. Jason retournera au Canada un paralympien à quatre reprises, avec cinq médailles à son actif. 

Aujourd'hui, Brent Lakatos a gagné sa troisième médaille d'argent des Jeux, lors du 200 mètres masculin T53 en fauteuil roulant. Lakatos a croisé le fil d'arrivée en 25,85 secondes, un record canadien.

« C'est un grand record personnel pour moi. Je n'ai pas gagné, mais j'ai tout donné. Je suis très content, ce fut des Jeux formidables pour moi, j'ai mes trois premières médailles paralympiques. » 

Virginia McLachlan a commencé la fête des médailles en gagnant le bronze au 100 mètres féminin T35, grâce à un record personnel et canadien de 16,42 secondes.

« Je voulais vraiment rattraper ces deux filles, mais c'est ok, je suis plus que satisfaite avec le bronze. Je suis venu aux Jeux honorée et excitée de représenter le Canada. De monter sur le podium à deux reprises, je ne peux traduire mes émotions en mots. »

McLachlan a terminé ses premiers Jeux paralympiques avec deux médailles de bronze. Elle a gagné le bronze lors du premier jour de la compétition d'athlétisme au 200 mètres T35.

Au 200 QNI féminin S13 pour les nageuses de déficience visuelle, Grand'Maison a terminé en 2:27,64 minutes, éclipsant la marque mondiale précédente de 2:28,15 établie par Chelsey Gotell, d'Antigonish, en N.-É., aux Jeux de 2008.

«Je ne m'attendais pas à un record du monde, a dit Grand'Maison, qui a maintenant trois médailles aux Jeux et neuf en deux Jeux paralympiques. C'est ce pourquoi je m'entraîne. C'est ce pourquoi je travaille si fort et que je fais tellement de sacrifices: pour me surprendre. Cela en vaut vraiment la peine. C'est la meilleure sensation au monde.»

«Je me suis simplement concentrée sur ma course, a dit Grand'Maison, qui a pris la tête lors de la section de la brasse. Je savais ce que les autres filles allaient faire et au 200 QNI je suis dans ma zone de confort. Je savais que je pouvais revenir en force et la foule était derrière moi. Mais je ne réalisais pas que j'allais si vite.»

Rebecca Anne Meyers, des É.-U., a terminé deuxième en 2:30,13 et sa compatriote Kelley Becherer troisième en 2:30,36.

Au 400 libre féminin S11 pour les nageuses aveugles, la détentrice du record du monde Daniela Schulte, d'Allemagne, a remporté la médaille d'or en 5:14,56. Thomas, âgée de 18 ans, a suivi en 5:15,48 et Cecilia Camellini, d'Italie, a terminé troisième en 5:20,27.

«C'est une sensation vraiment excitante, mais j'étais si près de l'or, a dit Thomas, qui a remporté sa première médaille paralympique en carrière. Quand j'ai terminé, j'étais complètement vidée, donc je ne sais pas si j'aurais pu pousser encore plus fort. Mais vous y repensez toujours et il y a de petites choses que j'aurais pu faire mieux. Tout se passe si vite qu'il est difficile de penser quand vous nagez.»

Thomas a participé à cinq épreuves jusqu'à maintenant aux Jeux et s'est qualifiée pour quatre finales. En plus de sa médaille d'argent de ce soir, elle a aussi terminé quatrième au 100 libre, cinquième au 100 brasse et sixième au 50 libre.

«Je ne me suis jamais sentie aussi nerveuse avant une course que pour celle de ce soir, a dit Thomas. J'ai acquis un peu de confiance à la suite de la ronde préliminaire, mais pas autant que ce dont j'avais besoin.»

ATHLÉTISME

Earle Connor, de Calgary, Alb., s'est classé quatrième du 100 mètres masculin T42, en 12,65 secondes. « Ceci n'est pas la fin du récit; j'aurais bien voulu ramené une médaille d'or au Canada. » 

Lors de la finale féminine du 1500 mètres T54 en fauteuil roulant, Diane Roy, de Sherbrooke, Qué., a terminé quatrième en 3:37,17. La dernière épreuve de Diane aux Jeux paralympiques sera le marathon de dimanche. Lors de la même finale, Keira-Lyn Frie, de Saskatoon, Sas., s'est classée huitième en 3:38,58.   Frie s'alignera demain dans les séries du 100 mètres à 11 h 33 heure locale (06 h 33 heure de l'est). 

Lors de la session matinale de la journée, Éric Gauthier, de St-Faustin Lac-Carré, Qué., a terminé cinquième de sa série du 200 mètres T54 en fauteuil roulant, en 28,26 secondes, et n'est pas passé à la finale. 

Brandon King, de Brampton, Ont., et le coureur-guide Andrew Heffernan, de Peterborough, Ont., ont croisé la ligne d'arrivée du 200 mètres masculin T11 pour déficients visuels en un temps de 24,29 secondes, leur meilleure performance de la saison, mais ne sont pas passés aux demi-finales.

CYCLISME

Robert Labbé a roulé vers la sixième place de la catégorie H1 aujourd'hui à Londres que les Jeux paralympiques de 2012 se sont poursuivis avec la deuxième journée de courses sur route.

Labbé, de Québec, QC a terminé la course de 48km en 1:59.44, qui a été remportée par Mark Rohan de l'Irlande avec un temps de 1:53.09. Suisse Tobias Fankhauser a pris la deuxième place, tandis que Wolfgang Schattaur de l'Autriche a franchi la ligne en troisième position.

« J'ai été dans le peloton lors des deux premiers tours. Ça très bien parti. Mes bras étaient au rendez-vous. J'ai eu une baisse d'énergie en mi-parcours, mais j'ai bien terminé. Aujourd'hui il y avait du vent, et 48km c'est une bonne ride et je devais de bien gérer ça. J'adore le parcours. Ma force n'est pas les virages, et il y avait beaucoup de virages, » a commenté Labbé, après la course. « Ce que j'aime, ce sont les côtes. Tout le monde peut gagner sur un parcours plat, mais dans les côtes on peut voir ceux qui sont forts. Je n'oublierai jamais la fin de cette course, avec la foule qui applaudissait. »

Mark Beggs a quant à lui terminé au dixième rang de la catégorie H2 après 1 :52.12 de courses. « J'ai l'impression d'avoir fait tous mes devoirs comme il le fallait, et d'avoir poché l'examen. J'ai donné tout ce que j'avais et je suis resté accroché quelques tours, mais j'ai été largué. J'ai décidé de me battre jusqu'à la ligne, et je n'ai aucun regret. »

Mark Ledo, de Maple, en Ontario, a été contraint à l'abandon souffrant de spasmes musculaires.   Les épreuves de cyclisme aux Jeux paralympiques de 2012 se terminent demain avec la dernière journée de compétition, mettant en vedette les excitantes courses de tandem.

NATATION

Le Canada a terminé septième au relais 4X100 QN féminin avec la quadruple médaillée Summer Mortimer, d'Ancaster, en Ontario, Morgan Bird, de Calgary, Katarina Roxon, de Stephenville, à T.-N.-L., et la double médaillée d'argent Brianna Nelson, de Victoria.

«Nous avons fait une excellente course, tout le monde a nagé vite et a tout donné pour le Canada», a dit Mortimer.

Après neuf jours de compétition, les paranageurs canadiens ont remporté quatre médailles d'or, neuf d'argent et deux de bronze.

La compétition de natation se terminera samedi.

BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT

L'aventure paralympique de l'équipe canadienne féminine de basketball en fauteuil roulant est désormais terminée, après la défaite concédée face à la Chine 73-70 vendredi matin. Les Canadiennes terminent à la sixième place.

Une fois encore, Janet McLachlan (Vancouver, C.-B.) a pris la direction des opérations pour le Canada en marquant 22 points et en ajoutant 17 rebonds, son septième double double du tournoi. Katie Harnock (Elmira, ON) et Cindy Ouellet (Québec, QC) ont toutes deux contribué à hauteur de 14 points, tandis que Tracey Ferguson (Holland Landing, ON), qui signait sa sixième participation aux Jeux paralympiques, en a ajouté huit. Les deux équipes étaient à égalité parfaite à la mi-temps (29-29).

La Chine a commencé à prendre l'avantage dans le troisième quart-temps en marquant 18 points contre seulement 13 pour le Canada. Le Canada a réussi à revenir à la marque en fin de quatrième période et a même réussi à mener de trois points à trois minutes de la fin, mais une série de lancers francs réussis au moment crucial par les Chinoises leur ont assuré la victoire et la cinquième place.

Le tournoi féminin est maintenant terminé, mais dans le tableau masculin, le Canada affrontera l'Australie demain en finale. Le match pour la médaille d'or commencera à 21 h 15, BST.

RUGBY EN FAUTEUIL ROULANT

Le Canada a su contenir les efforts de la Suède aujourd'hui et avance en demi-finale du tournoi de rugby en fauteuil roulant où il se mesurera aux États-Unis. Les deux équipes ont été nez à nez pendant la majorité du match dont l'issue a été déterminée par la possession du ballon au dernier coup de sifflet.

Le Canada a affronté la Suède pour la dernière fois en Coupe du monde plus tôt cette année. Comme aujourd'hui, le match s'était terminé avec une différence d'un point. Les deux équipes et leurs partisans massés au pavillon de basketball du parc olympique savaient que la lutte s'annonçait chaude.

« Nous savions que ce serait un match difficile, dit Trevor Hirschfeild. Les dernières fois que nous les avons affrontés, la Suède s'est avérée un farouche adversaire et nous savions que ce ne serait pas facile, mais nous voulions vraiment les battre et à la fin, nous avons eu le dessus. »

Lors des dernières minutes du match, le Canada avait une avance d'un point et Mike Whitehead a fait une longue passe à Trevor Hirschfield. Le ballon a raté un joueur suédois de peu et Trevor a sprinté pour l'attraper et a traversé la ligne une fraction de seconde avant le coup de sifflet. Le Canada a ainsi obtenu une avance de deux points au moment le plus important du match.

Avec 10 secondes restant à l'horloge, le vétéran Garett Hickling a été pris à part par trois joueurs en tentant d'éviter un entre-deux. Ce faisant, il a atteint un des joueurs suédois au visage et ils ont tous deux été punis pour faute technique. Avec quatre secondes à faire, le jeu était maintenant de trois contre trois dans l'une des fins de match les plus spectaculaires des Jeux paralympiques.

« Nous pensions que le vent tournerait pour nous en troisième ou quatrième période avec tout le travail que nous avons fait sur la force et la forme physique, affirme l'entraîneur en chef Kevin Orr. Les gars sont restés maîtres d'eux-mêmes et je suis fier de la façon dont ils ont joué. On peut jouer pour ne pas perdre, mais on peut jouer pour gagner et je suis fier de la façon, ils s'en sont sortis. »

Le Canada affrontera sa rivale de toujours, l'équipe américaine, en demi-finale demain. Contrairement au célèbre match de 2004 immortalisé dans le documentaire Murderball, le Canada essaiera de vaincre le numéro un mondial pour avoir une chance de décrocher la médaille d'or.

« Notre force est équivalente à celle des États-Unis, ajoute l'entraîneur Orr. Ils ont une bonne équipe, un bon entraîneur, mais nos chances sont bonnes. Nous avons une équipe solide et équilibrée et nous avons un jeune joueur qui fait toute la différence. Nous n'avons rien à perdre sur ce point. Les États-Unis ont tout à perdre et nous avons tout à gagner. Nous sommes ici pour la médaille d'or. »

À propos du Comité paralympique canadien

Le Comité paralympique canadien est un organisme privé à but non lucratif comprenant 46 organisations sportives membres ayant pour vocation d'améliorer le Mouvement paralympique. Sa vision est d'être au premier rang mondial en tant que nation paralympique. Sa mission est de développer un système sportif durable pour permettre aux athlètes canadiens de monter sur le podium des Jeux paralympiques. En appuyant les athlètes paralympiques canadiens et en faisant la promotion de leur réussite, le CPC incite tous les Canadiens qui ont un handicap physique à pratiquer des sports au moyen des programmes offerts par nos membres.

Suivez votre équipe :
www.paralympique.ca/londres2012
www.facebook.com/CDNParalympics
www.twitter.com/CDNParalympics #Londres2012 #GoCanadaGo
www.youtube.com/CDNParalympics

SOURCE : COMITE PARALYMPIQUE CANADIEN (CPC)

Renseignements :

Alison Korn
Chef de presse
Équipe paralympique canadienne
Londres  : 07510 875 867
akorn@paralympic.ca 

Judy Joseph-Black
Chef de presse adjointe
Équipe paralympique canadienne
Londres  : 07510 875 869
jjoseph-black@paralympic.ca

Profil de l'entreprise

COMITE PARALYMPIQUE CANADIEN (CPC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.