Eolien: dépasser l'immobilisme de Jean Charest



    MONTREAL, le 25 mars /CNW Telbec/ - Au côté du chef Josie Jimiken de la
communauté crie de Nemaska, Françoise David a exigé du gouvernement Charest
qu'il admette son manque de volonté politique en matière de développement
éolien. Elle a saisi l'occasion de la présence du chef Jimiken pour exposer le
modèle de développement de l'éolien que propose Québec solidaire.
    "Jean Charest doit s'expliquer suite à l'article paru dans Le Devoir
hier: pourquoi refuse-t-il de développer l'éolien? La proposition de Siemens
démontre à quel point ce secteur est viable et prometteur. Une seule raison
possible pour son refus : un manque flagrant de volonté pour le développement
de l'éolien. Les libéraux sont obsédés par le développement hydro-électrique,
c'est pour ça que leur plan vert limite le développement éolien à 10% de la
production d'énergie du Québec. M. Charest, l'énergie éolienne
deviendra-t-elle une priorité seulement lorsque que vous aurez harnaché toutes
les rivières du Québec?", d'interpeller Françoise David, porte-parole de
Québec solidaire.
    Le cas présenté par le quotidien montréalais n'est pas le seul exemple du
manque de vision du gouvernement Charest en matière d'éolien. Le chef de la
communauté Nemaska, Josie Jimiken, qui représentait également les communautés
Chisasibi et Waskaganish est venu expliquer comment le gouvernement Charest a
fait la sourde oreille devant leurs projets éoliens alternatifs au
détournement de la Rupert.
    " Devant l'urgence causée par la crise environnementale, harnacher toutes
nos rivières n'est pas une option. Le charbon, le gaz ou le nucléaire non
plus. Une seule direction est possible : consommer moins d'énergie et
consommer une énergie plus verte. C'est à un nouveau projet de société que
nous convions les Québécois et les Québécoises. Grâce à l'Hydro-électricité,
nous sommes arrivés à une certaine modernité, nous avons bâti des écoles, des
routes, des hôpitaux. Le virage éolien nous permettra de créer de la richesse
tout en nous engageant vers une économie respectueuse des gens et de
l'environnement. Cette fois-ci nous le ferons en partenariat avec les
premières nations et les communautés locales du Québec", a déclaré Françoise
David.




Renseignements :

Renseignements: Simon Tremblay-Pepin, Québec solidaire, (514) 984-9366
(Françoise David); Nika Deslauriers, Québec solidaire, (514) 710-6452 (Amir
Khadir).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.