Entreprises d'économie sociale en aide domestique : le ministre fédéral Gordon O'Connor tourne le dos aux personnes âgées



    "Le ministre O'Connor refuse de nous accorder le temps nécessaire pour
    trouver des solutions viables. C'est sa responsabilité de calmer
    l'inquiétude de centaines d'employés et de milliers d'ainés."

    MONTREAL, le 9 oct. /CNW Telbec/ - Après de nombreux appels, fax et
lettres au cabinet du ministre du Revenu national Gordon O'Connor, le
gouvernement fédéral demeure insensible au sort de milliers de personnes âgées
pouvant perdre des services essentiels. Pour sa part, le gouvernement du
Québec ne remet pas en question la mission des entreprises concernées, mais
l'intervention du ministre du Revenu du Québec, Jean-Marc Fournier, auprès du
ministre O'Connor se fait toujours attendre.
    Récemment, l'Agence du Revenu du Canada (ARC) a entrepris une vaste
opération de vérification auprès des entreprises d'économie sociale en aide
domestique enregistrées comme organisme de bienfaisance. Selon l'Agence, la
population de 65 ans et plus ne constitue plus un critère suffisant pour
présumer que ces personnes ont besoin de services de prévention et d'aide en
raison de leur vieillissement. Les organismes concernés devraient donc, à ce
titre, dresser une évaluation de chacun des clients expliquant en quoi les
personnes desservies ont des besoins liés à la vieillesse ou à des problèmes
de santé. Cette évaluation devrait être conciliée au dossier de chaque client,
sans quoi les entreprises se verront dans l'obligation de fermer les dossiers
de toutes ces personnes âgées.
    Les entreprises ciblées par l'ARC, qui ne se conformeraient pas à l'avis
de vérification, feront face à des procédures de liquidation. L'avis de l'ARC
est non seulement en contradiction avec le Programme d'exonération financière
en aide domestique (PEFSAD) du Ministère de la Santé et des Services sociaux,
mais remet aussi en cause les droits fondamentaux des personnes âgées de
65 ans et plus.
    Les entreprises d'aide domestique enregistrées comme organisme de
bienfaisance demandent au gouvernement fédéral un moratoire à l'opération de
vérification de l'Agence de revenu du Canada (ARC) afin de trouver une
solution qui permettra de respecter la loi en vigueur tout en évitant la
fermeture d'entreprises, les pertes d'emplois et l'arrêt d'offres de services
essentiels aux personnes âgées.
    Selon Mme Hélène Paradis, directrice générale de Répit-Ressource de l'Est
de Montréal, "Au-delà des pertes d'emploi et des milliers de personnes âgées
laissées pour compte, l'impact sera majeur sur le système de santé et des
services sociaux québécois déjà largement sollicité. Ces entreprises jouent
non seulement un rôle important de prévention, mais sont aussi un facteur de
désengorgement du système de santé. Nous espérons vivement que le ministre
Fournier interviendra auprès de son vis-à-vis fédéral rapidement."
    "Certaines entreprises font face à la menace de liquidation d'ici
quelques semaines. Il est urgent que le ministre O'Connor intervienne afin
d'empêcher la perte de services essentiels pour plus de 18 000 aînées, la
fermeture de 30 entreprises à mission sociale et la perte de plus de
1700 emplois. Seule son intervention peut rectifier la situation et permettre
la création d'un espace de dialogue pouvant mener à une solution raisonnable
et convenable pour tous. Le ministre O'Connor refuse de nous accorder le temps
nécessaire pour trouver des solutions viables. C'est sa responsabilité de
calmer l'inquiétude de centaines d'employés et de milliers d'ainés" a indiqué
Hélène St-Laurent, directrice générale de Entre-Tiens de la Haute-Gaspésie.




Renseignements :

Renseignements: Jacques Hérivault, Responsable des communications
stratégiques, Chantier de l'économie sociale, (514) 899-9916, poste 236, (514)
992-5603; Hélène Paradis, Directrice générale, Répit-ressource de l'Est de
Montréal, (514) 353-1479 poste 222; Hélène St-Laurent, Directrice générale,
Entre-Tiens de la Haute-Gaspésie, (418) 763-7163

Profil de l'entreprise

Chantier de l'économie sociale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.