Entrepreneuriat : près d'un membre de la relève sur deux projette de créer ou reprendre une entreprise

MONTRÉAL, le 5 mai /CNW Telbec/ - L'enthousiasme de la relève d'affaires quant à la possibilité de se lancer en affaires est manifeste puisque près d'un répondant sur deux a l'intention de créer ou de reprendre une entreprise. La quasi-totalité des répondants envisagent de mettre ce projet à exécution à plusieurs plutôt que seuls, constate-t-on au terme du dévoilement des résultats de la consultation « La relève du Québec inc. s'exprime » conduite par la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) en collaboration avec la firme conseil SECOR.

Parmi les 739 représentants de la relève d'affaires qui ont été consultés, 40 % ont le projet de créer ou reprendre une entreprise. Ce sont 65 % d'entre eux qui se lanceraient dans cette aventure à plusieurs plutôt que seuls. Pour ceux qui ont déjà créé et fermé leur entreprise, la plupart retenteraient l'aventure mais, c'est avant tout l'accès au financement, qui selon les répondants limite l'entrepreneuriat (23 %).

« Il s'agit à mon sens d'une très bonne nouvelle que celle de ce désir exprimé par la relève que de se lancer en affaires et ce, d'autant que le Québec a, depuis plusieurs années, un niveau moins élevé d'entrepreneuriat que la moyenne canadienne. Je crois que ces résultats démontrent que la relève d'affaires a bel et bien l'intention d'entreprendre et qu'il est de notre responsabilité de l'outiller du mieux qui soit afin qu'elle puisse mettre ses projets à exécution et de cette façon contribuer activement à la croissance de notre économie » indique Alexandre Doire, président de la Jeune Chambre de commerce de Montréal.

« C'est doublement une bonne nouvelle, qui va un peu à l'encontre d'autres analyses ou sons de cloche. D'une part la relève veut se lancer en affaires mais elle voit aussi un intérêt à se lancer  à plusieurs. Cela me semble une sage décision. Même si la relève dit vouloir rechercher un projet stimulant (80% des réponses) et une plus grande indépendance (65% des réponses), la complexité du monde des affaires d'aujourdhui et la difficulté à trouver du financement vont dans le sens de la création d'entreprise en équipe… ne dit-on pas que l'union fait la force » commente Philippe Collas, directeur principal chez SECOR et responsable de l'étude.

« Le sens de l'entrepreneuriat, qui a fait la renommée du Québec dans le passé, s'est essoufflé au cours des dernières décennies. Les Québécois sont désormais moins nombreux à se lancer en affaires que dans le reste du Canada. Le fait qu'autant de jeunes soient enthousiastes à l'idée de démarrer un projet d'entreprise est très encourageant. Nous invitons les entreprises et les gens d'affaires qui ont réussi à  les épauler afin de leur permettre, à leur tour, d'obtenir du succès », déclare Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Pour obtenir le rapport détaillé des résultats : http://www.jccm.org/data/releve2011rapport.pdf

Pour une entrevue avec Alexandre Doire, président de la Jeune Chambre de commerce de Montréal ou Philippe Collas, directeur principal chez SECOR, veuillez communiquer avec Noémie Mourot.

Notice méthodologique
Cette étude a été réalisée entre le 25 février 2011 et le 31 mars 2011 par questionnaire électronique auto-administré auprès de 739 actifs âgés de 25 et 40 ans, membres d'une association professionnelle. Une première version de ce sondage avait été administrée en 2008.

À propos de la Jeune Chambre de commerce de Montréal
La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) est un regroupement de jeunes cadres, professionnels, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de 18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd'hui près de 1 600 membres, ce qui en fait le plus grand réseau de jeunes gens d'affaires en Amérique du Nord. Il s'agit d'un lieu incontournable pour le développement de la relève d'affaires de Montréal. La JCCM compte sur l'appui de plusieurs partenaires et gens d'affaires qui ont à cœur la relève. Pour en savoir plus, visitez le www.jccm.org.

À propos de SECOR
SECOR est le plus important cabinet-conseil indépendant en stratégie et organisation au Canada. Depuis 35 ans, SECOR accompagne les équipes de direction dans leur réflexion stratégique et sa mise en œuvre. SECOR possède des bureaux à Montréal, New York, Paris, Québec, Toronto et Vancouver. www.groupesecor.com

COMMUNIQUÉ N°2 - La relève d'affaires considère unanimement le développement durable comme le fondement de la prospérité au Québec

COMMUNIQUÉ N°3 - Départs massifs à la retraite, la relève d'affaires y voit toujours une opportunité pour changer les façons de faire.

SOURCE JEUNE CHAMBRE DE COMMERCE DE MONTREAL

Renseignements :

Noémie Mourot / Responsable des communications
Jeune Chambre de commerce de Montréal
Téléphone : 514 845-4951, poste 24
Cellulaire : 514 571-2810
Courriel : nmourot@jccm.org

Profil de l'entreprise

JEUNE CHAMBRE DE COMMERCE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.