Enthousiasme et déception suite à l'annonce de la réouverture de la scierie de Domtar à Matagami



    MATAGAMI, QC, le 22 oct. /CNW Telbec/ - La Ville de Matagami accueille
avec réserve l'annonce de la réouverture de la scierie de Domtar à Matagami.
Bien qu'il s'agisse d'une bonne nouvelle à court terme, rien n'est réglé pour
l'avenir de l'usine et conséquemment des projets locaux de seconde
transformation.
    "Nous sommes extrêmement heureux de savoir que les travailleurs de la
scierie rentreront bientôt au travail, mais il n'est pas question de
s'endormir sur le dossier de l'approvisionnement de l'usine parce que le
gouvernement du Québec a encore le sort de notre usine entre ses mains!" Ce
fut les premiers mots du maire de Matagami, M. René Dubé suite à l'annonce de
la réouverture de la scierie de Matagami.
    La Ville de Matagami déplore le fait que la question des attributions
forestières n'est pas encore réglée et somme le ministre des Ressources
naturelles et de la Faune d'être conséquent avec les recommandations du
rapport Coulombe ainsi qu'avec ses propres paroles, à savoir de rapprocher
l'approvisionnement des usines et favoriser la seconde transformation. Le
maire rappelle qu'il y a amplement de bois autour de Matagami pour faire
fonctionner la scierie de Matagami et que pour aucune considération le milieu
acceptera de voir des entreprises de l'extérieur venir nous couper du bois
sous le nez. "Si le bois ne peut passer d'une région à l'autre, c'est vrai
dans les deux sens et le bois du Nord-du-Québec n'ira plus en Abitibi! Si le
ministre veut rapprocher le bois des usines, à ce compte nous considérons que
tout ce qui est plus près qu'à mi-chemin entre Matagami et Amos nous
appartient et c'est la même chose pour tout ce qui se trouve au nord de
chez-nous!" a déclaré M. Dubé visiblement exaspéré par la situation qui ne
semble pas vouloir se régler.
    M. Dubé en remet en rappelant que le milieu de Matagami travaille très
activement au démarrage de projets de seconde transformation, mais tous les
projets sont paralysés par l'incertitude qui plane sur l'avenir de la scierie.
"Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune a le pouvoir de créer
plus de 200 emplois permanents à Matagami en accordant les volumes nécessaires
à la scierie. Si la priorité des libéraux est maintenant l'économie, que le
ministre agisse promptement et qu'il cesse de freiner la réorganisation de
l'industrie avec des actions qui sont très clairement dictées par des
considérations autres que le bien-être de l'industrie et des communautés."

    La Ville de Matagami a été fondée en 1963 et doit son origine à
l'industrie minière. Le domaine forestier occupe aujourd'hui une place
importante dans son économie locale et l'industrie touristique y est en forte
émergence. Matagami compte environ 2 000 citoyens et occupe une situation
géographique stratégique au Nord-du-Québec tant pour l'occupation du
territoire que son accès, c'est pourquoi Matagami est la Porte de la
Baie-James.




Renseignements :

Renseignements: M. Pierre Deslauriers, Directeur général, Ville de
Matagami, (819) 739-2541, pierre.deslauriers@matagami.com

Profil de l'entreprise

VILLE DE MATAGAMI

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.