Entente entre l'hôpital du Sacré-Coeur et la clinique privée RocklandMD: réactions de la FSSS-CSN



    MONTREAL, le 14 déc. /CNW Telbec/ - "Le gouvernement du Québec et
l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal font le pire des choix en confiant à la
clinique privée RocklandMD les chirurgies d'un jour", affirme Francine
Lévesque, présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux
(FSSS-CSN).
    La présidente de la fédération, qui regroupe 118 000 travailleuses et
travailleurs, s'indigne particulièrement de la conduite de la direction du
centre hospitalier, "qui a fait la sourde oreille et a fait preuve de mépris à
l'endroit des solutions de rechange qu'avaient proposées les syndicats aux
problèmes de pénurie de personnel à Sacré-Coeur."
    "C'est aussi une manifestation de mépris à l'endroit des personnes qui ne
veulent pas le démantèlement du réseau public de la santé", croit également
Francine Lévesque. Signalons que quelque 4000 personnes ont signé une pétition
s'opposant à la privatisation des chirurgies de l'hôpital du Sacré-Coeur.
    La déception des porte-parole de la fédération et des syndicats est
d'autant plus vive qu'encore hier, la direction générale leur affirmait que le
contrat entre l'hôpital du Sacré-Coeur et RocklandMD n'était pas signé.

    Rappel

    Le 6 novembre et à l'occasion de deux autres rencontres demandées par les
syndicats, ceux-ci avaient proposé des solutions alternatives pour que les
chirurgies d'un jour, que l'hôpital projetait de transférer à la clinique
privée RocklandMD, se fassent à Sacré-Coeur.
    Les pistes mises en avant par les syndicats portaient sur la
réorganisation du travail au bloc opératoire, une meilleure coordination avec
le laboratoire, la création d'un service de chirurgie d'un jour, la création
de postes avec des conditions comparables à ce qu'on retrouve à la clinique
RocklandMD et l'arrimage avec les conventions collectives.

    Commentaires des syndicats

    La présidente du Syndicat des professionnel-les en soins infirmiers et
cardiorespiratoires (FSSS-CSN), Lise Therrien, s'est elle aussi dite
extrêmement déçue du comportement de la direction de l'hôpital. "La direction
n'a pas vraiment pris soin d'étudier nos propositions. Nous comprenons que
leur idée de transférer au privé les chirurgies était prise depuis longtemps.
La direction a perdu toute crédibilité à nos yeux." Cette opinion est
également partagée par les représentants syndicaux du personnel paratechnique
des services auxiliaires et de métiers de l'hôpital du Sacré-Coeur (FSSS-CSN).
    Lise Therrien est convaincue que "Loin de permettre la rétention du
personnel infirmier, le recours à RocklandMD va plutôt provoquer le
contraire." Elle trouve paradoxal que la direction de Sacré-Coeur va de
l'avant avec un projet qui "va vider le réseau de son personnel alors que le
ministre Couillard a créé un comité de travail qui vise justement à trouver
des moyens pour retenir le personnel dans le réseau public de la santé et des
services sociaux."

    La FSSS-CSN représente les professionnel-les en soins infirmiers et
cardiorespiratoires, ainsi que le personnel paratechnique des services
auxiliaires et de métiers de l'hôpital du Sacré-Coeur, soit quelque 3200
employé-es.




Renseignements :

Renseignements: Marie Bergeron, conseillère syndicale de la FSSS-CSN,
(514) 207-6232; Michel Crête, CSN-Information, (514) 598-2454, (514) 703-0775;
Source: Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN (FSSS-CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.