Entente de près de 700 000 $ pour lutter plus efficacement contre la pauvreté et l'exclusion sociale dans la région de la Capitale-Nationale



    QUEBEC, le 12 sept. /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Emploi et de la
Solidarité sociale, M. Sam Hamad, la vice-présidente de la Conférence
régionale des élus de la Capitale-Nationale, Mme Louise Lapointe, le
président-directeur général de l'Agence de la santé et des services sociaux de
la Capitale-Nationale, M. Michel Fontaine, et le président-directeur général
de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, M. Pierre Métivier, ont procédé
aujourd'hui au dévoilement de l'Entente spécifique sur la lutte contre la
pauvreté et l'exclusion sociale. Cette entente, à laquelle sont également
associés le Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale et le Bureau
de la Capitale-Nationale, représente un investissement global de 696 155 $.
    Le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale y injectera ainsi
215 750 $ et l'Agence de la santé et des services sociaux 120 405 $; la
Conférence régionale des élus, Centraide et le Forum jeunesse verseront pour
leur part 120 000 $ chacun dans la réalisation de cet accord d'une durée de
trois ans.
    En unissant leurs forces, les partenaires de l'entente innovent et
souhaitent soutenir les milieux défavorisés de la région de façon à ce que les
organismes qui y interviennent disposent des moyens nécessaires pour
travailler davantage ensemble. Axée sur la mise en place de conditions devant
aider à lutter plus efficacement contre la pauvreté, l'entente devrait
permettre de mobiliser les principaux acteurs des milieux visés autour
d'objectifs communs, d'identifier et de mettre en oeuvre des actions
concertées, d'améliorer les conditions de vie de la population - notamment
celles des jeunes -, ainsi que de renforcer le tissu social dans les
communautés les plus vulnérables.
    "Notre gouvernement est fier d'appuyer des initiatives qui émanent de la
communauté pour faire reculer la pauvreté dans la région de la
Capitale-Nationale. En mobilisant les forces vives des milieux plus touchés
par cette réalité, nous serons en mesure d'améliorer la qualité de vie de nos
concitoyens. Bien que nous ayons enregistré des progrès considérables au cours
des dernières années, nous sommes déterminés à poursuivre sur cette voie pour
faire du Québec l'une des nations industrialisées où l'on compte le moins de
personnes en situation de pauvreté", a souligné le ministre Sam Hamad.
    Pour Mme Louise Lapointe, "l'entente vient confirmer l'engagement de la
Conférence régionale des élus et du Forum jeunesse envers les populations les
plus vulnérables de la région. Elle affirme notre conviction que ces
communautés portent en elles les moyens de briser la dépendance et de sortir
de la pauvreté. Elle innove en mettant des ressources au service de plans
d'action concertés qui répondent à la diversité des réalités territoriales. La
pauvreté urbaine diffère en effet de celle des milieux ruraux, ce qui suppose
que nous devons adapter nos interventions et faire preuve de plus de
souplesse."
    "Malgré l'amélioration de l'état de santé de la population de la région
au cours des dernières années, des inégalités sociales et territoriales de
santé perdurent, voire s'amplifient, a de son côté constaté M. Michel
Fontaine. Les personnes qui vivent dans la pauvreté risquent davantage de
souffrir de différentes maladies, d'en être atteintes plus jeunes et de mourir
plus tôt."
    M. Pierre Métivier a pour sa part rappelé : "Outre l'appui que nous
accordons chaque année à une grande diversité d'organismes qui, par leurs
actions, améliorent les conditions de vie des personnes les plus démunies,
nous explorons constamment de nouvelles avenues en matière de soutien à la
collectivité et de développement des communautés. Etre partenaire d'une
entente comme celle que nous annonçons ce matin constitue pour Centraide une
autre façon d'agir plus efficacement sur la pauvreté."

    Territoires touchés

    Cinq territoires de la région de la Capitale-Nationale ont pour l'instant
été retenus pour bénéficier d'une aide de l'Entente spécifique sur la lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Il s'agit des MRC de Charlevoix-Est
et de Portneuf, de l'arrondissement de Limoilou, ainsi que des quartiers
Giffard-Montmorency et Saint-Sauveur. D'autres territoires présentant un degré
de défavorisation élevé pourraient éventuellement s'ajouter.
    Soulignons, enfin, que l'entente s'inscrit dans le cadre d'une démarche
d'approche territoriale intégrée (ATI). Préconisée par le Plan d'action
gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale,
l'ATI vise l'amélioration des conditions de vie des personnes issues des
milieux défavorisés. Elle mise sur la concertation et sur un meilleur arrimage
des stratégies sectorielles des différents acteurs oeuvrant sur un territoire
donné pour atteindre son but.




Renseignements :

Renseignements: Hélène Lapointe, Conseillère en communication,
Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale, (418) 529-8475;
Alexandre Boucher, Attaché de presse, Cabinet du ministre de l'Emploi et de la
Solidarité sociale, (418) 643-4810

Profil de l'entreprise

Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.