Enoncé économique de Monique Jérôme-Forget: le FRAPRU déçu que le gouvernement Charest ait oublié les locataires



    MONTREAL, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en
réaménagement urbain est déçu que la ministre des Finances, Monique
Jérôme-Forget, ait oublié les locataires qui représentent 40 % des ménages
québécois dans l'Enoncé économique qu'elle a prononcée aujourd'hui. Le FRAPRU
aurait souhaité que le gouvernement en profite pour au moins confirmer
l'engagement pris par le premier ministre Jean Charest durant la dernière
campagne électorale de financer 15 000 logements sociaux additionnels en cinq
ans.
    François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, considère inéquitable d'avoir
privilégié le crédit d'impôt remboursable pour la rénovation et l'amélioration
résidentielles, sans en même temps investir dans des programmes de logement
s'adressant aux locataires qui sont à plus faible revenu : "Le recensement de
2006 montre qu'au Québec, les propriétaires ont un revenu médian de 62 205 $
par année, alors que celui des locataires n'est que de 29 416 $. Qui a le plus
besoin d'aide dans le contexte économique actuel?". Il souligne par ailleurs
que, compte tenu de ce contexte, ce sont les propriétaires les plus fortunés
qui risquent d'avoir recours au crédit d'impôt annoncé par le gouvernement, ce
qui ne sera ni équitable ni efficace en termes de création d'emplois.
    Le FRAPRU se tourne maintenant vers le budget prévu pour le mois de mars
pour qu'il annonce des investissements en logement social, en respectant au
moins l'engagement que le premier ministre Charest a lui-même signé dans une
lettre datée du 18 novembre 2008 à l'organisme Action Plus de Sherbrooke. Il
s'y engageait à ce que son gouvernement annonce "la prolongation du programme
AccèsLogis Québec pour 5 ans à raison d'un minimum de 3000 nouvelles unités
par année pour un total de 15 000 nouveaux logements sociaux et communautaires
destinés aux ménages à revenu faible ou modeste, ou pour des clientèles en
difficulté ayant des besoins particuliers". "Il reste à espérer qu'un
engagement signé de la main même du premier ministre ait autant de valeur que
ceux que la ministre Jérôme-Forget a confirmés aujourd'hui", s'exclame
Marie-José Corriveau, responsable des dossiers québécois au FRAPRU.
    L'organisme demande à la ministre des Finances de l'entendre au cours de
la consultation pré-budgétaire qui s'amorce, ce qu'elle a refusé de faire
depuis son arrivée au ministère des Finances, alors que le FRAPRU avait
toujours été invité par ses prédécesseurs qu'ils soient péquistes ou libéraux.

    Le FRAPRU demande aussi au premier ministre Charest de réclamer des
investissements fédéraux en logement social lors de la rencontre des premiers
ministres canadiens qui se déroulera, vendredi, à Ottawa. L'organisme sera
quant à lui au rendez-vous, en manifestant aux portes de la rencontre à 11
heures.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire); Marie-José Corriveau, (514) 522-1010, (514) 386-1040
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.