Enoncé économique de la ministre des Finances - De bonnes mesures, sauf pour le salaire minimum



    MONTREAL, le 14 janv. /CNW/ - Le vice-président, Québec, de la Fédération
canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), monsieur Simon Prévost, a
salué la pertinence de plusieurs des mesures annoncées aujourd'hui par la
ministre des Finances du Québec, madame Monique Jérôme-Forget. "La mise en
place d'un nouveau crédit remboursable pour la rénovation et l'amélioration
résidentielle et le versement d'un montant de 1 milliard de dollars au capital
de la Société général de financement en vue d'investir dans des entreprises
d'ici témoignent d'une préoccupation réelle et soutenue du gouvernement envers
l'économie.", a déclaré monsieur Prévost. "La volonté marquée d'ouvrir
l'espace économique canadien et européen doit également être saluée par les
chefs d'entreprises qui pourront bénéficier de ces ententes.", a expliqué
monsieur Prévost.
    "Cependant, l'augmentation du salaire minimum sera accueillie avec
froideur par des dirigeants de PME de certains secteurs de l'économie, tels
que le commerce du détail, le tourisme et la restauration, à un moment ou un
ralentissement des activités économiques se fait sentir. Il y a des limites à
ce que les PME de ces secteurs peuvent absorber en termes d'augmentation de
leur coût de fonctionnement au moment où les clients vont se faire de plus en
plus rares.", a soutenu monsieur Prévost. Le vice-président, Québec, a
d'ailleurs déploré l'absence de consultation sur cette mesure et l'absence
dans le discours de la ministre de toute référence aux petites et moyennes
entreprises comme élément-moteur d'une relance économique.
    Selon madame Audrey Azoulay, analyste principale des politiques, "Le
gouvernement a négligé de répondre à la demande fondamentale des dirigeants de
PME, à savoir la réduction de leur fardeau fiscal afin d'améliorer leur
compétitivité et ainsi favoriser l'investissement et la création de nouveaux
emplois." a fait valoir madame Azoulay.

    Dans ce contexte, la FCEI entend participer activement aux consultations
    prébudgétaires de la ministre et elle note que madame Jérôme-Forget a
    tout de même reconnu dans son discours l'importance d'une fiscalité
    compétitive pour les entreprises. "Pour créer des emplois, les PME
    doivent pouvoir respirer et c'est par une diminution du fardeau fiscal
    des entreprises que la richesse collective pourra véritablement
    augmenter.", de conclure monsieur Prévost.

    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente
les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 105 000 PME au
Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son financement
provient uniquement de l'adhésion de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Marie Vaillant, directrice des communications, (514)
861-3234, cellulaire: (514) 919-9535


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.