Enoncé économique - Un simple exercice de relations publiques



    QUEBEC, le 14 janv. /CNW Telbec/ - "Nous savions déjà que le premier
ministre avait convoqué les parlementaires à un simple exercice de relations
publiques. Après avoir pris connaissance des documents, nous constatons que
c'est pire que nous le pensions", a indiqué la députée de Charlevoix et chef
de l'opposition officielle, Pauline Marois, qui réagissait à l'énoncé
économique déposé aujourd'hui par la ministre des Finances.
    "Nous constatons avec étonnement que les mesures concernant la formation
de la main-d'oeuvre ne s'y retrouvent pas alors que tous les experts
s'entendent pour dire qu'il s'agit d'une priorité dans un contexte de
récession", a affirmé la chef de l'opposition officielle. Non seulement le
gouvernement n'en fera pas plus que prévu pour les travailleurs, il ne fera
rien! C'est inacceptable!"
    "Vous aurez remarqué que l'argent promis pour le capital de risque est
également absent. Concrètement, ce que ça veut dire, c'est que des
entrepreneurs ne seront pas équipés pour profiter de la reprise économique
lorsqu'elle se produira et c'est pourtant un élément crucial dans une
stratégie économique digne de ce nom", a ajouté Mme Marois.
    "Il n'y absolument rien non plus pour soutenir nos entreprises
stratégiques dans ce contexte de crise. Nous avions une belle occasion de
permettre à nos fleurons québécois d'écarter les pertes d'emplois et, au
contraire, de se retrouver en position de force par rapport à leurs
compétiteurs et de cimenter les bases de notre économie", a poursuivi la chef
de l'opposition officielle.
    Le Parti Québécois a proposé que le gouvernement procède immédiatement
avec une bonification exceptionnelle du crédit pour la TVQ indiquant que c'est
une mesure éprouvée qui a donné d'excellents résultats en 2001. "Nous
constatons plutôt que le gouvernement ne présente rien pour soutenir la
consommation dans l'immédiat. Les gens pourront réclamer le crédit d'impôt
pour la rénovation domiciliaire dans un peu plus d'un an alors qu'ils
rempliront leur déclaration d'impôt 2009. Le problème c'est que la plupart des
gens n'ont pas encore rempli la déclaration de... 2008", constate Pauline
Marois.

    Régimes de retraite
    -------------------

    Le Parti Québécois était d'accord avec le principe du projet de loi parce
que nous croyons que la priorité en ce moment est d'éviter des fermetures
d'entreprises. Les assouplissements contenus dans le projet de loi accordent
un peu de répit aux entreprises qui devront recapitaliser leur régime de
retraite. Par contre, ils viennent transférer le risque sur les retraités.
    "Nous avons donc fait une proposition formelle au gouvernement qui vise à
prémunir les retraités contre les effets indésirables du projet de loi et nous
attendons toujours de savoir si le gouvernement y souscrira. Il est par
ailleurs assez étonnant que le gouvernement n'ait pas cru bon consulter les
retraités sur la question, je pense que c'est regrettable. Vous aurez constaté
qu'il n'y aura même pas de vote sur le plan soumis par le gouvernement. C'est
la preuve que le gouvernement n'avait absolument pas besoin de tenir une
élection pour aller de l'avant avec son plan économique", a conclu Pauline
Marois.
    -%SU: CPN,TAX
    -%RE: 37,1




Renseignements :

Renseignements: Pascal Monette, Directeur des communications, Aile
parlementaire du Parti Québécois, (418) 643-2743

Profil de l'entreprise

Cabinet du chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.