Encore une opération de salissage du journal The Gazette contre une leader souverainiste



    BAIE-SAINT-PAUL, QC, le 23 sept. /CNW Telbec/ - Après les différentes
controverses qu'a suscitées au cours des années le journal The Gazette, le
voilà qui essaie encore une fois d'éclabousser une chef du Parti Québécois,
Pauline Marois, en publiant de fausses allégations de corruption relativement
à l'obtention d'une dérogation pour la construction de sa maison à l'île
Bizard. A travers son mari Claude Blanchet. Tout cela à 2 jours de l'élection
partielle dans Charlevoix. Quelle coincidence!!!
    A la suite de cette vicieuse opération de salissage, The Gazette sera mis
en demeure de se rétracter à la satisfaction de M. Blanchet à défaut de quoi
des poursuites seront intentées contre le journal. Le résultat de la poursuite
serait versé au Conseil de la Souveraineté.
    Quant à l'article paru dans le Journal de Montréal et celui de Québec et
qui fait suite à l'article du journal The Gazette, relativement au fait que le
terrain de Claude Blanchet occuperait le territoire public, les faits sont les
suivants : M. Blanchet a un droit de passage pour se rendre à sa maison. Il a
choisi d'aménager ce terrain à ses frais tout en étant conscient que les
aménagements sont temporaires et que n'importe quand, ils pourraient
disparaître.
    Ce n'est pas un cas unique au Québec. Beaucoup de gens ont des droits de
passage sur des terres publiques et choisissent de les aménager. Pensons par
exemple à la bande de terrains que possèdent les villes dans les rues et les
ruelles et que les gens aménagent. N'importe quand la ville peut décider d'y
effectuer des travaux, et ce, en dépit du fait que ces bandes aient été
aménagées, sans dédommagement pour les travaux effectués. Les choses ne sont
pas différentes dans le cas de Claude Blanchet.
    Il y a des limites à dire n'importe quoi pour faire croire aux gens que
des traitements de faveur sont accordés à certaines personnes et pas à
d'autres. Ce n'est absolument pas le cas.
    En ce qui concerne les allégations de pseudo-corruption, M. Blanchet a
dans les mains les preuves pour contrer ces allégations. Compte tenu de la
probabilité que ce cas se retrouve en cour, il n'y aura pas d'autres
commentaires.




Renseignements :

Renseignements: Manuel Dionne, (514) 207-8303

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.