Encore du sensationnalisme et du chantage



    QUEBEC, le 14 sept. /CNW Telbec/ - Le président-directeur général du
Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), M. Guy Chevrette, n'a pas
hésité à qualifier de sensationnalisme et de chantage les gestes posés par
Greenpeace au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
    Greenpeace affirme des faussetés quand il parle de destruction de la
forêt boréale. "Comment peut-on parler de destruction quand dans les faits,
seulement 18 % de la forêt boréale est sous aménagement forestier", questionne
le PDG. De plus, Greenpeace souhaite un monopole en ce qui concerne la
certification forestière en ne reconnaissant que la certification du Forest
Stewardship Council (FSC). L'histoire nous a démontré à plusieurs reprises les
dangers d'excès lorsqu'un groupe ou une entreprise possède un monopole.
    Le PDG a tenu à rappeler que le Québec a fait des efforts très
significatifs depuis les 25 dernières années en matière de protection de la
forêt. Que ce soit par la réduction de 23 % de la possibilité forestière, la
création des 22 parcs nationaux provinciaux, de trois parcs fédéraux, de
70 réserves écologiques, de nombreux refuges fauniques et biologiques, etc.
    M. Chevrette a enfin souligné l'irresponsabilité de Greenpeace vis-à-vis
les travailleurs du Québec, le développement économique régional et celui des
communautés locales. "Je demande à Greenpeace de venir s'asseoir avec les
syndicats, les industriels, les coopératives forestières, les entrepreneurs
forestiers et les municipalités. Nous leur démontrerons les faussetés et les
demi-vérités présentées dans leur rapport ainsi que la réalité québécoise", a
conclu le PDG du CIFQ.

    Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Il
représente les entreprises de sciage résineux et feuillu, de déroulage, de
pâtes, papiers, cartons et de panneaux oeuvrant au Québec. Avec ses quelque
300 usines de sciage et déroulage et 63 usines de pâtes, papiers, cartons et
panneaux, l'industrie forestière est au coeur du développement économique et
social des régions du Québec. Elle génère environ 150 000 emplois directs,
indirects et induits, lesquels engendrent des salaires de plus de
trois milliards de dollars.




Renseignements :

Renseignements: Nadia Boutin, Adjointe aux communications, Conseil de
l'industrie forestière du Québec, (418) 657-7916 poste 411,
nadia.boutin@cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.