En tournée dans la région des Bois-Francs - Le président de la CSQ rencontre le personnel de l'éducation et dénonce les suppressions de postes à la Commission scolaire des Bois-Brancs



    VICTORIAVILLE, QC, le 12 mai /CNW Telbec/ - A l'approche d'une nouvelle
ronde de négociations dans le secteur public, le président de la Centrale des
syndicats du Québec (CSQ), M. Réjean Parent, sera dans la région des
Bois-Francs demain pour rencontrer des enseignantes et des enseignants, des
professionnelles et professionnels de l'éducation ainsi que des membres du
personnel de soutien oeuvrant dans les établissements d'enseignement.
    Le président de la CSQ participera à cette tournée régionale accompagnée
de la présidente du Syndicat de l'enseignement des Bois-Francs (SEBF-CSQ), Mme
Nancie Lafond.

    Des conditions de travail qui ne s'améliorent pas

    Cette tournée régionale vise à renforcer la solidarité des membres de la
CSQ et à prendre le pouls du vécu quotidien du personnel de l'éducation dans
la région des Bois-Francs.
    "Depuis les dernières négociations dans les secteurs public et
parapublic, les conditions de travail dans le secteur de l'éducation ne se
sont guère améliorées puisque le gouvernement a préféré adopter une loi
spéciale sous le bâillon en 2005, plutôt que de négocier sérieusement en
tenant compte des difficultés rencontrées quotidiennement par le personnel, ce
qui aurait contribué à améliorer la qualité des services", rappelle M. Réjean
Parent.

    Suppression de 27 postes d'enseignantes et d'enseignants

    Le leader syndical précise que la région Centre-du-Québec n'échappe
malheureusement pas aux sérieuses problématiques auxquelles doit faire face le
secteur de l'éducation.
    "La Commission scolaire des Bois-Francs est aux prises avec une
diminution de 164 élèves du secondaire en septembre prochain. Cela a emmené
les autorités de la commission scolaire à annoncer récemment une suppression
de 27 postes d'enseignantes et d'enseignants", constate M. Parent.

    Une solution simpliste

    M. Réjean Parent déplore qu'une telle mesure ait pour effet d'alourdir la
tâche des enseignantes et des enseignants demeurant en poste, et donc de nuire
à la qualité des services offerts aux élèves.
    "Les autorités de la Commission scolaire des Bois-Francs ont
malheureusement choisi la solution la plus simpliste, en recourant à des
suppressions de postes, sans réfléchir aux impacts qu'une telle décision aura
sur les services directs aux élèves. On ne gère pas des écoles comme on gère
une quelconque usine de production. Les premières victimes de telles
économies, ce seront des élèves pour qui nous avons le devoir de tout mettre
en oeuvre pour faciliter et assurer leur réussite", soutient le président de
la CSQ.

    Une restructuration discutable

    M. Parent soupçonne également la commission scolaire de profiter de
l'occasion et de procéder à des suppressions plus importantes que nécessaires.
    "La disparition de 27 postes d'enseignantes ou d'enseignants du
secondaire, c'est une restructuration majeure. Nous sommes loin d'être
convaincus que la diminution du nombre d'élèves appréhendée justifiait une
mesure aussi forte", questionne Réjean Parent.

    Une organisation syndicale proche de ses membres

    Dans le cadre de cette tournée régionale, qui aura lieu demain, le
président de la CSQ sera donc au Cégep de Victoriaville en avant-midi, à
l'école secondaire Le Tandem boisé à l'heure du dîner et à la polyvalente La
Samare en fin d'après-midi.
    "L'ensemble du personnel de l'éducation au Québec partage bien sûr des
réalités communes dans leur milieu de travail. Cependant, il y a également des
particularités qui varient d'une région à l'autre et que nous voulons
connaître pour mieux défendre les intérêts de l'ensemble de nos membres. Notre
organisation syndicale a toujours été proche de ses membres et cette tournée
régionale confirme la volonté de notre organisation syndicale de le demeurer",
conclut le président de la CSQ, M. Réjean Parent.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente près de 170 000 membres, dont près de 100 000 font
partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus
importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les
secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du
municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, cell.: (514)
237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.