En Ontario, une recherche de calibre mondial stimule l'économie



    Le gouvernement McGuinty crée dès aujourd'hui l'économie de demain

    KINGSTON, ON, le 18 janv. /CNW/ - La recherche menée à l'Université
Queen's pour réduire la quantité d'électricité utilisée par les ordinateurs
est un des 19 projets de recherche avant-gardiste appuyés par le gouvernement
McGuinty, a déclaré aujourd'hui M. John Wilkinson, ministre de la Recherche et
de l'Innovation.

    Les projets font partie du plan de la province destiné à aider les
meilleurs chercheurs et chercheuses de l'Ontario à créer des idées et à les
convertir en produits et en services qu'on peut commercialiser dans le monde.
Les projets de recherche entrepris aux universités, aux instituts et aux
hôpitaux de toute la province consistent notamment à :

    
    -   Réduire la quantité d'électricité utilisée par les ordinateurs
    -   Concevoir les véhicules de l'avenir
    -   Fournir de meilleurs outils de diagnostic et de traitement des
        maladies du coeur.
    

    Le financement de l'Ontario, de 115 millions de dollars, s'assortira d'un
financement équivalent provenant de 107 partenaires, dont l'industrie.
    "En investissant dès aujourd'hui dans la recherche et l'innovation, ainsi
que dans les compétences et les connaissances de notre population, nous
veillerons à ce que l'Ontario reste le meilleur endroit qui soit au monde pour
vivre, travailler et élever une famille, a fait observer M. Wilkinson. Les
Ontariens et Ontariennes bénéficieront de meilleurs services de soins de
santé, de nouvelles technologies, d'un environnement moins pollué et de plus
de possibilités de réussite."
    "Les collectivités de l'Ontario disposent de certains des meilleurs
chercheurs et chercheuses du monde, qui travaillent dans des centres
avant-gardistes, a affirmé M. John Gerretsen, député de Kingston et des Iles.
Je me félicite du fait que nous contribuons à attirer et à conserver de grands
et grandes scientifiques à l'Université Queen's, en renforçant la communauté
et la prospérité à Kingston et dans l'est de l'Ontario."
    "Le gouvernement de l'Ontario comprend que, pour créer une culture de
l'innovation, il est indispensable de disposer de solides partenariats entre
nos meilleurs chercheurs et chercheuses, nos chefs d'entreprises d'envergure
mondiale et le gouvernement, a fait remarquer M. Pat Horgan, vice-président -
Fabrication, développement et exploitation d'IBM Canada. Ce grand
investissement provincial engendre, par effet de levier, des millions de
dollars en investissements du secteur privé et d'importantes retombées. Il en
découlera de nouveaux emplois spécialisés ici même en Ontario, de même que de
nouveaux produits et services qu'on pourra exporter dans le monde entier."
    "L'activité de recherche et de développement, ainsi que de
commercialisation, coûte cher et évolue vite. A eux seuls, l'industrie et les
milieux universitaires ne pourraient pas mener la tâche à bien, a signalé Mme
Karen Hitchcock, directrice et vice-chancelière de l'Université Queen's. Il
nous faut un gouvernement souple et tourné vers l'avenir, qui puisse permettre
de procéder à une excellente recherche et à une excellente commercialisation à
un rythme qui corresponde à celui du monde d'aujourd'hui. L'Ontario comprend
cet aspect de la réalité et collabore avec nous pour que le succès soit au
rendez-vous."
    "L'appui de la recherche de pointe aux universités, aux instituts et aux
hôpitaux de toute la province aboutira à de nouveaux emplois et à une
meilleure qualité de vie pour les familles de l'Ontario," a poursuivi M.
Wilkinson.

    Le Fonds pour la recherche en Ontario n'est qu'une des façons dont le
gouvernement McGuinty renforce l'économie et appuie les familles de l'Ontario.
Parmi les autres initiatives, citons celles qui consistent à :

    
    -   Lancer la Stratégie de commercialisation des idées novatrices, de 160
        millions de dollars, qui appuie les compagnies émergentes, stratégie
        qui inclut le Fonds ontarien de capital-risque
    -   Fournir une réduction de 21 % du taux de l'impôt sur le capital pour
        toutes les entreprises, avec effet rétroactif au 1er janvier 2007, et
        continuer dans cette voie jusqu'à l'élimination intégrale en 2010
    -   Annoncer, dans la déclaration économique de l'automne de 2007, 50
        millions de dollars de plus en investissement stratégique afin de
        renforcer encore plus les milieux de l'Ontario pour la recherche
        scientifique qui conduira à de nouvelles découvertes, à une meilleure
        qualité de vie et à de nouveaux emplois.

    Pour de plus amples renseignements sur le Fonds pour la recherche en
Ontario, veuillez visiter www.ontario.ca/innovation.

    Available in English

                          www.ontario.ca/innovation


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                     FONDS POUR LA RECHERCHE EN ONTARIO

    Par l'intermédiaire du Fonds pour la recherche en Ontario, le gouvernement
de l'Ontario investit 527 millions de dollars en cinq ans pour appuyer la
recherche et l'innovation de pointe dans les universités, les instituts et les
hôpitaux de la province, ainsi que pour obtenir, par effet de levier, un
soutien provenant du gouvernement fédéral et du secteur privé.
    Le fonds est un élément clé du plan de la province destiné à appuyer
l'excellence scientifique qui peut aboutir à des biens et services innovateurs
qui stimuleront l'économie de l'Ontario.

    Le fonds se compose de deux volets :

    -   Le Programme d'excellence en recherche, qui contribue à supporter les
        coûts d'exploitation des projets, comme le traitement des chercheurs
        et chercheuses
    -   Le Programme d'infrastructure de recherche, qui appuie l'acquisition
        de la nouvelle infrastructure de recherche.

    Le Fonds pour la recherche en Ontario est conçu pour offrir un guichet
pour le financement de la recherche. Les propositions de financement sont
évaluées suivant un processus compétitif d'examen par des pairs. Pour obtenir
de plus amples renseignements, veuillez visiter le site à
www.ontario.ca/innovation.

    Programme d'excellence en recherche - Série 2
    ---------------------------------------------

    L'annonce d'aujourd'hui se rapporte à la seconde série de financement qui
relève du Programme d'excellence en recherche. Dans cette série, le
gouvernement fournit 114 709 614 $ pour appuyer 19 projets. Ce financement
sera complété par un apport correspondant de 107 grands partenaires de
l'industrie et autres qui participent aux projets.

    La recherche va :

    -   Appuyer un environnement plus propre et plus écologique
    -   Appuyer une meilleure santé chez les Ontariennes et Ontariens
    -   Appuyer une science de calibre mondial dans plusieurs domaines, comme
        l'informatique et l'astrophysique.

    Si l'on compte la présente série de financement, le Fonds pour la
recherche en Ontario aura investi au total 230 millions de dollars pour 45
projets et obtenu, par effet de levier, 460 millions de dollars provenant de
280 partenaires de l'industrie et autres.

    Available in English

                          www.ontario.ca/innovation


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

           KINGSTON RECOIT 23 MILLIONS DE DOLLARS POUR LA RECHERCHE

    L'annonce d'aujourd'hui se rapporte à la seconde série de financement qui
relève du Programme d'excellence en recherche du Fonds pour la recherche en
Ontario. Dans cette série, le gouvernement fournit 23 513 474 $ pour appuyer
deux projets de classe mondiale à l'Université Queen's, à Kingston. Le
financement s'assortira d'un financement correspondant en provenance de six
partenaires de l'industrie et autres qui participent aux projets.

    Projets de physique des astroparticules au SNOLAB
    Découvrir la nature de l'univers
    Chercheur principal : M. Anthony J. Noble
    Coût total du projet : 53 923 170 $
    Financement provincial : 17 974 390 $

    Partenaires clés du secteur privé :
    Vale-INCO

    Les chercheurs et chercheuses de l'Université Queen's, en collaboration
avec l'université Carleton et l'université Laurentienne, se proposeront de
confirmer des questions de tous les temps sur l'univers, touchant par exemple
sa genèse et son mode d'évolution.
    Pendant toute l'exécution du projet, les chercheurs et chercheuses
créeront les conditions idéales d'observation des particules invisibles de
matière noire (vestiges de l'explosion originelle) qui, sait-on, constituent
environ 25 % de la masse de l'univers, mais au sujet desquels les
scientifiques ne savent presque rien. La recherche sera menée au SNOLAB,
nouveau centre international de physique des astroparticules, le plus bas des
centres de recherche sur la radioactivité qu'on ait jamais créés. Dans ce
milieu ultra-propre unique en son genre situé à deux kilomètres au-dessous du
sol dans une mine de Vale-Inco de Creighton située à Sudbury, on peut prendre
des mesures qu'il serait impossible d'effectuer ailleurs, ainsi qu'observer
les phénomènes scientifiques rares, mais fondamentaux, qui surviennent
seulement quelques fois par an.

    Technologie d'énergie et d'efficacité énergétique, exempte d'émissions de
    gaz à effet de serre
    Concevoir des technologies écologiques pour alimenter les systèmes
    d'information
    Chercheur principal : M. Praveen Jain
    Coût total du projet : 16 617 243 $
    Financement provincial : 5 539 084 $

    Partenaires clés du secteur privé :
    Cistel Technology Inc, Eion Wireless, IE Power, Nortel Networks

    Le recherche menée à l'Université Queen's pourrait aboutir à la création
de systèmes informatiques supérieurs à l'échelle mondiale, très éconergétiques
et ménageant beaucoup l'environnement.
    L'objectif du projet consiste à augmenter l'efficacité de 15 à 20 % au
cours des cinq prochaines années et à créer des systèmes d'énergie
renouvelable commercialement viables, pour le TI, notamment les systèmes
fondés sur le vent et le soleil. Par la même occasion, les chercheurs et
chercheuses comptent réduire par des millions de tonnes par an les émissions
de gaz à effet de serre. A l'heure actuelle, les centres de traitement de
l'information (CTI) consomment de grandes quantités d'énergie pour
l'exploitation et l'entretien des systèmes informatiques, des serveurs et des
éléments correspondants. Combien y a-t-il d'électricité? Comment peut-on la
fournir de façon fiable et continue? La réponse à ces questions intéresse
beaucoup les propriétaires de CTI, leurs ingénieurs, leurs fournisseurs, leurs
investisseurs et leurs services publics.

    Programme d'excellence en recherche du Fonds pour la recherche en Ontario
    -------------------------------------------------------------------------

    Cette seconde série de financement, qui relève du Programme d'excellence
en recherche, investira 114 709 614 $ pour appuyer 19 projets de classe
mondiale à neuf universités, instituts et hôpitaux de l'Ontario. Le
financement sera complété par un apport identique de 107 grands partenaires de
l'industrie et autres qui participent aux projets.
    Pour de plus amples renseignements sur le Fonds pour la recherche en
Ontario, veuillez visiter www.ontario.ca/innovation

    Available in English

                          www.ontario.ca/innovation
    




Renseignements :

Renseignements: Perry Blocher, Ministère de la Recherche et de
l'Innovation, (416) 326-7717; Sandra Watts, Bureau du ministre, (416)
314-7067

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.