En fermant des lits en CHSLD, le gouvernement désassure des services publics !



    MONTREAL, le 29 oct. /CNW Telbec/ - La volonté du ministre Couillard de
fermer des milliers de lits en centre d'hébergement de soins de longue durée
(CHSLD) dans l'ensemble des régions du Québec s'inscrit d'emblée, pour la
Coalition Solidarité Santé, dans la stratégie gouvernementale de privatisation
des services publics. Cette orientation ne sera pas sans conséquences sur les
conditions de vie des aîné-es en perte d'autonomie, des familles et des
proches aidants.
    La Coalition partage l'avis du Conseil des aînés du Québec : "On constate
clairement par ailleurs un délestage de la prestation des services, de même
qu'une partie du financement du secteur public, vers les secteurs privé et
communautaire. Le réseau public n'accueille plus que les personnes à faible
revenu ou celles qui présentent une perte d'autonomie très importante. L'accès
aux services de longue durée est donc devenu tributaire de la capacité de
payer de la personne âgée en perte d'autonomie". En fait, le gouvernement
québécois est en train de répéter les mêmes erreurs qu'au moment de la
désinstitutionnalisation en santé mentale et du virage ambulatoire.
    Pour la population du Québec, la fermeture de milliers de places en CHSLD
signifie la désassurance de certains services publics aux personnes âgées. En
effet, certains services gratuits offerts en CHSLD devront maintenant être
assumés par les personnes qui seront hébergées dans les résidences privées ou
qui devront demeurer plus longtemps à domicile malgré une perte d'autonomie
grandissante.
    Cette nouvelle réalité pave aussi la voie à la mise en place, par les
compagnies d'assurance, de couvertures spécifiques contre la perte d'autonomie
et la dépendance qui ne seront accessibles qu'aux personnes aux revenus plus
élevés.
    La Coalition Solidarité Santé croit fermement que le gouvernement du
Québec devrait chercher des solutions publiques pour améliorer la quantité et
la qualité des services offerts aux personnes en perte d'autonomie au lieu de
sabrer dans le financement des services publics pour favoriser le
développement de l'hébergement privé. Dans ce sens, la Coalition s'oppose à la
fermeture de lits en CHSLD dans la région de Montréal et en particulier du
Centre Jacques-Viger. La Coalition exige du Ministre Couillard de vraies
solutions qui favorisent la consolidation des places existantes et le
développement de nouvelles ressources publiques adaptées aux besoins des
personnes aînées.




Renseignements :

Renseignements: Robert Théoret, coordonnateur de la Coalition Solidarité
Santé, (514) 825-1448

Profil de l'entreprise

Coalition solidarité santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.