"En avoir pour notre argent, mais l'argent de qui ?"



    QUEBEC, le 19 fév. /CNW Telbec/ - La Coalition des tables régionales
d'organismes communautaires (CTROC) oeuvrant en santé et services sociaux et
qui regroupe plus de 2 800 organismes impliqués dans ce secteur au Québec
réagit fortement aux recommandations du rapport Castonguay. "Les citoyens et
citoyennes que nous côtoyons au quotidien seront les exclus du système proposé
par le rapport Castonguay" affirme M. Patrick Pilotte, porte parole de la
CTROC.
    La Coalition revendique l'arrêt de la privatisation, de l'intrusion du
secteur privé et de la marchandisation des services offerts par le réseau
public. Le décloisonnement de la pratique médicale proposée par le rapport
Castonguay, entre la pratique privée et publique des médecins est
inacceptable. Il entrapînera la perte de ressources humaines, accentuant du
même coup les problèmes déjà présents, risquant ainsi de brimer les droits des
citoyennes et citoyens à recevoir des soins de qualité. Ce décloisonnement
vise l'enrichissement d'une minorité d'entrepreneurs privés et non le
sauvetage de notre système public.
    L'imposition d'une franchise ou d'une cotisation pour fréquenter des
cliniques de santé est également inacceptable. Elle ouvre la porte aux
inégalités entre les citoyens et les citoyennes du Québec. Notre système doit
s'appuyer sur des valeurs et des principes fondés sur le bien commun et ne pas
oublier que mauvaise santé et l'espérance de vie diminuée riment trop souvent
avec pauvreté.
    Ouvrir la porte aux assurances privées tout azimut inquiète profondément
le milieu communautaire. Les gens s'endetteront davantage pour avoir accès aux
assurances alors qu'ils contribuent déjà largement par leurs impôts. On ouvre
ici la porte au fait que rapidement, ce sont les compagnies d'assurances qui
détermineront les soins auxquels leurs assurés auront droit et qui empocheront
des profits énormes sur le dos des québécoises et des québécois.
    La Coalition revendique une approche proactive par l'injection de fonds
publics supplémentaires dans le réseau de la santé et des services sociaux,
plus particulièrement dans les budgets octroyés à la prévention et à la
promotion de la santé. La vision du communautaire dans le rapport Castonguay
où nous sommes considérés uniquement comme des distributeurs de services ne
correspond aucunement aux actions quotidiennes des 2800 organismes
communautaires autonomes que la CTROC représente. La CTROC sera attentive aux
gestes que le Ministre Couillard posera suite au dépôt de ce rapport.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Pilotte, Porte parole de la CTROC, (514)
882-9978, (514) 927-3155

Profil de l'entreprise

COALITION DES TABLES REGIONALES D'ORGANISMES COMMUNAUTAIRES DU QUEBEC (CTROCS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.