En 2011, des salaires élevés pour tous dans le secteur minier.

L'ensemble des salariés bénéficie de primes généreuses
et des salaires de départ élevés.

MONTRÉAL, le 15 sept. 2011 /CNW/ - Selon le rapport d'enquête Mining Industry Salary Survey réalisé par Coopers Consulting et PwC, l'ensemble des salariés des sociétés minières canadiennes touchent des salaires élevés en 2011, équivalents à l'année record 2010.

« La majorité des salariés des sociétés minières bénéficient encore de la vague de hauts salaires et de primes en espèces, produite par les bonnes performances globales des entreprises et par les prix élevés de certaines marchandises au cours de l'année dernière, » affirme Lou Vujanich, responsable de l'enquête et associé principal chez Coopers Consulting. « À présent, la question qui se pose est de savoir si le niveau de ces salaires et de ces primes, qui est lié aux performances des entreprises et du marché, restera aussi élevé l'année prochaine. »

« Les coûts d'exploitation en hausse ainsi qu'un certain fléchissement des marchés boursiers ont empêché une augmentation importante des rémunérations, » ajoute M. Nochane Rousseau, leader de l'industrie minière pour la région du Québec de PwC. « Bien que l'ensemble du secteur minier canadien soit très stable et en voie de croissance continue, la confusion qui règne sur les marchés boursiers pourrait, en fin de compte, avoir des répercussions sur le secteur et stabiliser les rémunérations. »

En 2011, plus de 80 % des salariés des sociétés minières canadiennes peuvent prétendre à un régime de rémunération incitative, tel que la prime annuelle en espèces, le plan d'intéressement ou le plan d'amélioration de la productivité. Le changement est considérable par rapport à une admissibilité d'environ 59 % seulement en 2002.

« L'admissibilité à un régime de rémunération incitative d'un plus grand nombre de salariés représente un changement de philosophie pour les sociétés minières au Canada, » indique M. Vujanich. « La concurrence féroce pour attirer et retenir des professionnels qualifiés du secteur minier entraîne une hausse des coûts de rémunération des sociétés minières. »

« Pour les professionnels du secteur minier, la concurrence des talents et la hausse des rémunérations donnent une image positive du secteur aux demandeurs d'emploi », explique M. Rousseau. « Pour faire face à la concurrence et pour attirer les talents vers des emplois dans des régions rurales ou éloignées, les entreprises augmentent les rémunérations incitatives destinées aux employés actuels et potentiels, ce qui se traduit souvent par des rétributions financières plus importantes. »

Le rapport indique également que les ingénieurs des mines nouvellement diplômés peuvent raisonnablement s'attendre à un salaire de départ d'environ 70 000 $ - un chiffre qui grimpe à près de 75 000 $ après une ou deux années d'expérience. À l'échelle régionale, l'exploitation minière dans l'Ouest canadien est généralement plus rémunératrice que dans l'Est canadien. Les données sur la rémunération révèlent aussi que de manière générale, les mines de charbon ainsi que les mines industrielles et d'autres minéraux paient des salaires plus élevés que l'exploitation minière des métaux de base.

La méthodologie utilisée pour l'enquête

Cette année, l'enquête menée par Coopers Consulting et PwC porte sur 53 postes de direction, 58 postes de salariés de sociétés minières et 14 postes dans le domaine de l'exploration minière. La base de données de l'enquête Mining Industry Salary Survey de 2011 comprend des informations sur 17 329 personnes - parmi lesquelles 7 800 vivent au Canada et 9 529 aux États-Unis. Au total, 154 sociétés nord-américaines sont représentées (111 de ces sociétés ont fourni des renseignements sur des personnes vivant au Canada tandis que 68 ont fourni des renseignements sur des personnes vivant aux États-Unis). Les chiffres indiqués dans le rapport ont été mis à jour à la fin du deuxième trimestre de 2011.

Pour obtenir plus de renseignements sur les résultats de l'enquête, communiquez avec Lou Vujanich à l'adresse suivante : lou.vujanich@coopersconsulting.com.

Suivez PwC sur Twitter : @PwC_Canada_LLP, et sur Facebook à l'adresse suivante : http://www.facebook.com/pwccanada.

À propos de Coopers Consulting
Coopers Consulting Ltd. est une société à responsabilité limitée enregistrée en Colombie-Britannique, constituée en 2002 par l'ancien directeur national et les trois directeurs du groupe Conseils en gestion minière de PwC. Les directeurs de Coopers Consulting possèdent une vaste expérience dans le secteur minier et offrent une grande gamme de services de consultation en gestion à la collectivité mondiale du secteur minier.

PwC
Les cabinets du réseau de PwC fournissent des services de certification, de fiscalité et de conseils dans divers secteurs d'activité afin d'apporter une valeur ajoutée à ses clients. Dans les 154 pays où sont répartis les cabinets membres du réseau de PwC, plus de 161 000 personnes mettent en commun leurs idées et leur expérience pour trouver des solutions, présenter une perspective nouvelle et donner des conseils pratiques. Au Canada, PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, et ses entités liées comptent plus de 5 700 associés et employés. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

« PwC » est la marque sous laquelle les cabinets membres de PricewaterhouseCoopers International Limited (PwCIL) exercent leurs activités et offrent leurs services. Ensemble, ces cabinets forment le réseau PwC. Chaque cabinet du réseau est une entité distincte sur le plan juridique, qui n'agit pas à titre de mandataire de PwCIL ni de tout autre cabinet membre. PwCIL ne fournit pas de services aux clients. PwCIL n'est pas responsable des actes ou des omissions de la part de ses cabinets membres, et n'a aucune obligation à cet égard. PwCIL n'a aucun contrôle sur l'exercice du jugement professionnel au sein de ses cabinets et ne peut les lier de quelque manière que ce soit.

Note aux rédacteurs : La société PricewaterhouseCoopers a adopté la nouvelle désignation « PwC » à l'automne 2010. « PwC » s'écrit avec un « P » et un « C » majuscules. Le logo de la société, qui représente les initiales PwC en lettres minuscules, est la seule exception à cette règle d'écriture.

Dans le présent document, « PwC » s'entend de PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l'Ontario, membre de PricewaterhouseCoopers International Limited, chaque société membre étant une entité distincte sur le plan juridique.

SOURCE PwC

Renseignements :

Dominique De Lierre
Tél. : 514 205-2001, poste 2178
Courriel : dominique.de.lierre@ca.pwc.com
OU :
Jessica Draker
Tél. : 613 755-8706
Courriel : jessica.l.draker@ca.pwc.com

Profil de l'entreprise

PwC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.