En 2008, au Québec, trois travailleurs ont été victimes d'électrocution - Une électrocution cause une autre victime: la CSST constate que la planification et l'organisation du travail sont déficientes



    VALLEYFIELD, QC, le 26 août /CNW Telbec/ - Le 8 janvier 2009, M. Michel
Hébert, qui oeuvre chez Les Entreprises MH Télécom inc., est électrocuté alors
qu'il installe du câblage de télécommunications chez Marché Primeau & fils
inc., un supermarché d'alimentation situé à Sainte-Martine, où l'on effectue
des travaux d'agrandissement. Rappelons qu'en 2008, au Québec, trois
travailleurs ont été victimes d'électrocution.

    Un espace de travail restreint dans une zone à risque

    M. Hébert effectue des travaux dans la nouvelle chambre électrique afin
de mettre en place le câblage nécessaire pour relier le système de
télécommunication existant au nouveau. Pour ce faire, il doit acheminer le
câble de télécommunication dans une conduite se trouvant à proximité du
branchement électrique original de l'édifice. L'espace étant très restreint
pour effectuer le travail, M. Hébert ne peut se positionner correctement. Il
doit donc, juché sur un escabeau, se placer face à l'installation de
branchement et tirer sur le câble afin de le faire avancer de la longueur
nécessaire. Le bras de la victime entre alors en contact avec une attache
préformée du branchement électrique qui est sous tension. Un travailleur
aperçoit la victime s'écrouler sur le plancher. Son décès est plus tard
confirmé à l'hôpital.

    Une planification et une organisation du travail déficientes

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer
l'accident. D'une part, l'espace restreint dans la zone de travail fait en
sorte que la victime entre en contact avec une attache du branchement
électrique sous tension. D'autre part, la planification et l'organisation du
travail déficientes font en sorte que des travaux doivent être effectués dans
une zone qui comprend des dangers de nature électrique.

    Les exigences de la CSST

    A la suite de cet accident, la CSST a interdit l'accès à la nouvelle
chambre électrique en raison de la présence d'une pièce sous tension. Lorsque
toutes les pièces métalliques du branchement électrique de l'édifice existant
ont été protégées par le distributeur d'électricité, l'inspecteur a autorisé
la reprise des travaux afin de parachever le nouveau branchement électrique.

    Sur les chantiers : Tout faire pour qu'il n'arrive rien !

    Au Québec, le secteur de la construction demeure l'un des plus touchés
par les accidents et les maladies du travail. Pourtant, ces lésions
professionnelles peuvent être évitées par une gestion permanente de la santé
et de la sécurité sur les chantiers. Pour ce faire, l'employeur, le maître
d'oeuvre et les travailleurs doivent faire équipe et participer à
l'identification et au contrôle des dangers. Bref, il faut tout faire pour
qu'il n'arrive rien ! Le site Web de la CSST (www.csst.qc.ca/construction)
livre des informations supplémentaires sur le plan d'action construction mené
par la CSST.

    
    Source : Ronald Hart
             Direction régionale de Valleyfield - CSST
             Tél. : 450 377-6200
    
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 68




Renseignements :

Renseignements: Ronald Hart, Direction régionale de Valleyfield - CSST,
(450) 377-6200

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.