En 2008, 7 342 accidents du travail sur les chantiers de construction



    Perché à près de 100 mètres sur une grue, un travailleur décède : la CSST
    constate qu'un câble de retenue aurait pu prévenir l'accident

    MONTREAL, le 15 juin /CNW Telbec/ - Le point de levage de la grue mobile
décentré et un câble de retenue retiré trop tôt sont à l'origine de l'accident
du travail qui a coûté la vie à M. Patrick St-Amand, le 17 juin 2008 sur le
chantier de construction "Le Vistal" à l'Ile-des-Soeurs. Rappelons qu'au
Québec, en 2008, 14 accidents du travail mortels sont survenus sur un chantier
de construction.

    Rappel des événements

    Le jour de l'accident, M. St-Amand s'affaire au démontage de la grue à
tour de la première phase du projet de construction de tours d'habitation de
25 étages "Le Vistal" en compagnie de six collègues. Le travailleur se trouve
à près de 100 mètres du sol, perché sur la flèche de l'engin, lorsqu'il est
frappé par la section avant de cette dernière, tout juste détachée. Le
travailleur subit un traumatisme crânien sévère et décède des suites de ses
blessures.

    Deux causes expliquent l'accident

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes expliquant
l'accident. D'une part, le point de levage de la grue mobile est décentré par
rapport au centre de gravité de la section de flèche, entraînant un mouvement
de cette dernière en direction du travailleur. D'autre part, le câble de
retenue est retiré avant le dégagement complet des sections de flèche et n'a
pu empêcher le mouvement abrupt de la section avant de la flèche qui a frappé
le travailleur.
    La CSST considère que Ster grue à tour inc. et Grues JM Francoeur inc.
ont agi de façon à compromettre la sécurité des travailleurs. En conséquence,
un constat d'infraction a été délivré à chacun d'eux. Pour ce type
d'infraction, l'amende peut varier de 5 000 $ à 20 000 $ pour une première
offense ou de 10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Prévenir les accidents

    Pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise, la CSST informera les
entreprises oeuvrant dans le montage et le démontage de grues à tour des
conclusions de son enquête afin qu'elles s'assurent de la mise en place des
moyens sécuritaires.

    Sur les chantiers : Tout faire pour qu'il n'arrive rien! Au Québec, le
secteur de la construction demeure l'un des plus touchés par les accidents et
les maladies du travail. Pourtant, ces lésions professionnelles peuvent être
évitées par une gestion permanente de la santé et de la sécurité sur les
chantiers. Pour ce faire, l'employeur, le maître d'oeuvre et les travailleurs
doivent faire équipe et participer à l'identification et au contrôle des
dangers. Bref, il faut Tout faire pour qu'il n'arrive rien! Le site Web de la
CSST (www.csst.qc.ca/construction) livre des informations supplémentaires sur
le plan d'action construction mené par la CSST.

    
    Source :  Julie Melançon
              Direction des communications et des relations publiques -CSST,
              Tél. : (514) 704-4366
              1-866-966-4705
    
    -%SU: LBR
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Julie Melançon, Direction des communications et des
relations publiques -CSST, (514) 704-4366, 1-866-966-4705

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.