En 2007, au Québec, 16 travailleurs de la construction ont perdu la vie par accident - Frappé à la tête par un bloc de béton, un jeune travailleur perd la vie: la CSST met en cause une méthode de travail dangereuse pour démolir des murs



    SHERBROOKE, QC, le 10 juill. /CNW Telbec/ - Une méthode de travail
dangereuse pour démolir des murs figure notamment parmi les causes qui
expliquent le décès d'un jeune travailleur à l'emploi de Décontamination IGR
de Sherbrooke. Le 21 novembre dernier, M. Michael Sévigny a été frappé à la
tête par un bloc de béton alors qu'il procédait à des travaux d'enlèvement
d'amiante dans l'ancienne usine Olymel à Magog. Pour éviter d'autres accidents
semblables, la CSST demande aux employeurs de mettre en oeuvre les mesures de
prévention appropriées afin de prévenir toute chute de matériaux dans les
zones accessibles aux travailleurs. En 2007, au Québec, 16 travailleurs de la
construction ont perdu la vie par accident.

    Frappé par un bloc de béton

    Le jour de l'accident, M. Michael Sévigny effectue des travaux
d'enlèvement d'amiante dans l'ancienne usine Olymel à Magog. Le journalier est
frappé à la tête par un bloc de béton qui se détache d'un mur partiellement
démoli. Le jeune travailleur est retrouvé mort le lendemain matin par des
collègues. Les secours sont appelés et le décès est constaté sur les lieux de
l'accident.

    Mieux identifier les dangers

    L'enquête a permis à la CSST d'identifier deux causes pour expliquer cet
accident. D'une part, la méthode de travail utilisée pour démolir les murs est
dangereuse, car des blocs de béton laissés en hauteur peuvent tomber à tout
moment. D'autre part, l'identification des dangers, la planification et la
mise en oeuvre des moyens de prévention à la suite de la décision de démolir
des murs sont déficientes.

    La CSST exige une procédure de travail sécuritaire

    Dès son arrivée sur les lieux, la CSST a arrêté les travaux d'enlèvement
d'amiante jusqu'à ce que les lieux soient sécurisés. Les travaux ont repris le
11 décembre 2007 après qu'une procédure de travail approuvée par un ingénieur
ait été mise en place.
    La CSST considère que Décontamination IGR a agi de façon à compromettre
la sécurité des travailleurs. En conséquence, un constat d'infraction lui a
été délivré. L'entreprise s'expose donc à une amende qui peut varier entre
5 000 $ et 20 000 $ pour une première offense et de 10 000 $ à 50 000 $ en cas
de récidive.

    Prévenir les dangers

    Pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise, la CSST demande aux
employeurs qui effectuent ce genre de travaux de s'assurer, lorsqu'il faut
enlever des éléments architecturaux ou structuraux, de planifier et de mettre
en oeuvre les mesures de prévention appropriées afin de prévenir toute chute
de matériaux dans les zones accessibles aux travailleurs. Ces mesures de
prévention, ainsi que leurs modalités de mise en oeuvre, doivent figurer au
programme de prévention de l'employeur.
    Depuis dix ans, la CSST met en oeuvre un Plan d'action construction qui
comporte une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les dangers liés
aux chutes, aux échafaudages inadéquats, aux travaux d'excavation et de
tranchées mal sécurisés, aux travaux près des lignes électriques et à tous les
dangers industriels pour la santé (poussières d'amiante et silice). Le site
Web de la CSST (www.csst.qc.ca/construction) livre des informations
supplémentaires sur le plan d'action et sur les activités de communication
reliées à ce plan d'action.
    -%SU: INF,LAW,LBR
    -%RE: 39




Renseignements :

Renseignements: Lisanne Côté, Direction régionale de l'Estrie - CSST,
(819) 821-5000, poste 5041, 1-800-668-3090

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.