En 2007, 13 travailleurs sont décédés à la suite d'accidents de transport - Un éboueur est mortellement coincé sous son camion: la CSST constate que les freins désengagés permettent au camion de dévaler la pente



    SAINT-ROMUALD, QC, le 17 sept. /CNW Telbec/ - Les freins désengagés
comptent parmi les causes qui expliquent le décès de M. Denis Auclair, éboueur
employé par Sanibelle de Saint-Nicolas. Le 18 mars dernier, le travailleur est
écrasé sous les roues arrière de son camion de collecte d'ordures ménagères en
tentant d'en reprendre le contrôle dans une rue en pente. Afin d'éviter
d'autres accidents semblables, la CSST demande à Sanibelle d'assurer
l'application d'une procédure de sécurité.

    Ecrasé par son camion
    ---------------------

    Le jour de l'accident, M. Denis Auclair commence la collecte des ordures
ménagères. Vers 9 h, il arrête son camion et descend pour ramasser deux sacs
d'ordures. Il lance un sac, puis glisse et met un genou au sol. Pendant ce
temps, le camion avance. M. Auclair se relève et court vers le camion. Dans sa
course, il trébuche. Une résidente voit la scène et se dirige vers le camion.
Elle constate que M. Denis Auclair est coincé sous les roues arrière du
camion. Les ambulanciers transportent M. Auclair à l'hôpital où son décès est
constaté.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer cet
accident. D'une part, les freins désengagés permettent au camion de dévaler la
pente. D'autre part, le travailleur se fait écraser en tentant de reprendre le
contrôle du camion.

    La CSST interdit l'utilisation du camion
    ----------------------------------------

    Dès son arrivée sur les lieux, la CSST a interdit l'utilisation du camion
impliqué dans l'accident. Une expertise mécanique du fonctionnement des freins
a été effectuée. Par la suite, la CSST a autorisé l'employeur à utiliser le
camion puisqu'il n'y avait aucune défectuosité liée au système de freinage. De
plus, la CSST a exigé de l'employeur qu'il s'assure de l'utilisation d'une
procédure de sécurité, notamment, l'application du "frein temporaire" avant de
descendre du camion lors de la collecte des ordures ménagères. Sanibelle s'est
conformé à cette exigence en réitérant cette consigne de sécurité.

    Rappel des mesures préventives
    ------------------------------

    La CSST rappelle aux employeurs de ce secteur d'activité l'obligation
qu'ils ont de former et d'informer les travailleurs de la nécessité
d'appliquer le frein temporaire à l'aide du commutateur à bascule (flip) lors
de l'arrêt du camion. Elle tient également à ce que les travailleurs
s'assurent que celui-ci est bien enclenché afin, non seulement, de garantir
leur propre sécurité, mais également celle des autres usagers de la route.
    -%SU: LBR,SAN,LAW
    -%RE: 64




Renseignements :

Renseignements: André S. Résendes, Direction régionale de la
Chaudière-Appalaches - CSST, (418) 839-2500 poste 2577, 1-800-668-4613

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.