En 2007, 11 travailleurs sont décédés des suites d'une chute. Un émondeur inexpérimenté fait une chute mortelle: la CSST constate une formation inadéquate et une méthode de travail dangereuse.



    SAINT-HYACINTHE, QC, le 27 janv. /CNW Telbec/ - Jacques Cloutier est mort
au travail le 18 août 2008 alors qu'il oeuvrait pour l'entreprise entretien
Hugo Chagnon. Lors d'un déplacement dans un arbre pour atteindre des branches
plus hautes, le travailleur perd l'équilibre et fait une chute mortelle. Il
procède alors à des travaux d'émondage sans formation préalable, ni
encadrement de l'employeur. Il n'a pas de protection antichute adéquate, ni
les équipements de travail requis.

    Une chute mortelle
    ------------------

    Le jour de l'accident, l'employeur utilise les services d'un travailleur
occasionnel pour l'aider à réaliser un contrat visant l'abattage d'un arbre.
Le travailleur coupe d'abord les branches basses de l'arbre en utilisant une
échelle. Ensuite, il coupe les branches plus hautes en montant dans l'arbre.
Il attache les branches et les redescend à l'aide d'un câble. L'employeur est
au sol pour recevoir les branches et un troisième travailleur les range dans
une remorque. Lors d'un déplacement dans l'arbre, le travailleur perd
l'équilibre et tombe d'environ 6,4 mètres. Le décès de M. Jacques Cloutier est
constaté à l'hôpital.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer
l'accident. En premier, la méthode utilisée pour se déplacer dans l'arbre est
dangereuse. Ainsi, pour effectuer ses déplacements dans l'arbre, le
travailleur n'utilise qu'une ceinture de positionnement et des "grimpettes"
non-conçues pour les arbres. Pour accéder aux branches les plus hautes, le
travailleur se retrouvait donc sans protection antichute. Puis, la supervision
et la formation concernant l'abattage d'arbres sont déficientes. En effet, ni
le travailleur ni l'employeur ne possédaient de formation en émondage/abattage
et aucun encadrement n'a été fait pour s'assurer que les travaux seraient
réalisés sans dangers.

    La CSST interdit tout travail d'émondage/élagage et de coupe d'arbres
    ---------------------------------------------------------------------

    A la suite de cet accident, la CSST a interdit tout travail
d'émondage/élagage et de coupe d'arbres à l'entreprise Entretien Hugo Chagnon,
tant qu'une méthode de travail sécuritaire pour la réalisation des travaux
n'aura pas été approuvée et que les travailleurs n'auront pas reçu la
formation nécessaire.

    Un guide de prévention disponible
    ---------------------------------

    En collaboration avec le Comité paritaire de prévention en arboriculture,
la CSST a produit un guide de prévention intitulé "Pratiques de travail
sécuritaires en arboriculture-élagage". Ce guide traite des responsabilités de
l'employeur et du travailleur, des équipements de protection, de
l'organisation du travail, des outils et équipements de travail, des
techniques de travail à privilégier et des réseaux électriques aériens. Il est
disponible gratuitement sur le site web de la CSST au www.csst.qc.ca de même
que dans tous les bureaux régionaux.

    
    Source : Claude Trudelle
             Direction régionale de la Yamaska - CSST
             Tél. : 450 771-3900 poste 3960
    
    -%SU: LBR,LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Claude Trudelle, Direction régionale de la Yamaska -
CSST, (450) 771-3900 poste 3960

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.