Emploi-Québec en Montérégie - 362 000 $ de fonds publics gaspillés



    ST-HUBERT, QC, le 22 mars /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction
publique du Québec (SFPQ) dénonce la gestion du programme Solidarité jeunesse
faite par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS). A cet
égard, le Syndicat souligne que des sommes importantes d'argent sont versées à
des organismes à but non lucratif pour offrir des services d'aide à l'emploi
aux jeunes de la région de la Montérégie. Par contre, dans bien des cas, le
nombre de jeunes rencontrés par les organismes est bien en deçà de l'objectif
fixé par le ministère.
    Le SFPQ a effectué une enquête auprès de 14 centres locaux d'emploi (CLE)
de la Montérégie. Cette enquête a permis de constater que, pour les onze
ententes signées pour l'année 2006-2007 avec des organismes à but non lucratif
qui devaient rencontrer 423 jeunes de 18 à 24 ans, seulement 164 jeunes l'ont
été. Le coût total des ententes recensées se chiffre à 592 200 $, soit 1 400 $
par jeune. Il est à noter que le MESS garantit le paiement des contrats, et
ce, même si les objectifs ne sont pas rencontrés. En ce sens, le SFPQ conclut
qu'il y a un gaspillage de fonds publics de l'ordre de 362 600 $ pour l'année
2006-2007, et ce, pour la seule région de la Montérégie.

    LISTES DES CLE RECENSES
    -----------------------
    
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Cible   Résultat
    CLE                              Nombre de  Nombre de
    (Ententes de              Coût   personnes  personnes
    avril 2006 au         1,400 $/      à ren-       ren-     Perte d'argent
    31 mars 2007)         personne     contrer   contrées       pour le MESS
    -------------------------------------------------------------------------
    Valleyfield           67 200 $          48         24           33 600 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Huntingdon            19 600 $          14          6           11 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Vaudreuil             32 200 $          23          6           23 800 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Châteauguay           39 200 $          28         20           11 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    St-Constant           35 000 $          25         14           15 400 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Longueuil
     Est-Ouest           148 400 $         106         20          120 400 $
    -------------------------------------------------------------------------
    St-Hubert             28 000 $          20         12           11 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Boucherville          15 400 $          11          3           11 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    St-Hyacinthe -
     Acton Vale           49 000 $          35         27           11 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    St-Jean-Marieville   105 000 $          75         27           67 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Granby                53 200 $          38          5           46 200 $
    -------------------------------------------------------------------------
    TOTAUX               592 200 $         423        164          362 600 $
    -------------------------------------------------------------------------
    

    "Nous dénonçons ce laxisme dans la gestion des deniers publics, et ce,
d'autant plus que le MESS en Montérégie a émis une directive en décembre 2006
afin de boucler son budget. Cette directive demandait aux agents des CLE de
suspendre différentes mesures destinées aux citoyens. Par exemple, l'émission
de subventions salariales et l'octroi de références à des mesures de formation
pour la période de décembre 2006 à mars 2007", souligne Denise Boileau,
présidente régionale du SFPQ en Montérégie.
    Comment ce ministère peut-il se permettre de gaspiller des fonds publics
quand la situation ne cesse de se détériorer dans les centres locaux d'emploi.
En effet, rappelle le SFPQ, les CLE de la Montérégie ont subi, entre 2001 et
2005, une diminution de 26% des effectifs. Qui plus est, le MESS embauche du
personnel d'encadrement pendant que le personnel dédié aux services directs à
la population est nettement insuffisant.
    Comment un gouvernement responsable peut-il tolérer une telle situation
de gaspillage? s'interroge Denise Boileau. "Nous aimerions entendre les
différents candidats sur cette question et sur les mesures qu'ils entendent
prendre pour assurer des services publics de qualité au MESS. Les citoyennes
et les citoyens qui utilisent les services de la sécurité du revenu et de
l'aide à l'emploi sont des personnes démunies et vulnérables, il faut refuser
qu'on fasse des économies sur leur dos", conclut la présidente régionale du
SFPQ.




Renseignements :

Renseignements: Denise Boileau, Présidente régionale du SFPQ en
Montérégie, (450) 676-3293, Téléavertisseur : 1-800-363-3781


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.