EMEND(MC) (aprépitant), un nouvel antiémétique de Merck Frosst visant à prévenir les nausées et les vomissements chez les patients sous traitement de chimiothérapie, maintenant offert au Canada



    EMEND est le premier médicament à avoir été homologué pour prévenir
    les symptômes aigus et à retardement de nausées et de vomissements
    causés par la chimiothérapie.

    MONTREAL, le 16 oct. /CNW Telbec/ - Les personnes atteintes du cancer
bénéficient maintenant d'un nouveau médicament fort efficace administré par
voie orale qui, combiné au traitement actuel(1), contribue à prévenir les
nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie hautement et
modérément émétique. Découvert et mis au point par Merck, EMEND(MD)
(aprépitant) est un nouvel antagoniste des récepteurs de la neurokinine      
1 (NK-1) qui, ajouté à d'autres antiémétiques, aide à protéger les patients de
symptômes aigus et à retardement. EMEND est le premier médicament d'une
nouvelle catégorie indiqué pour prévenir les symptômes aigus et à retardement
de nausées et de vomissements provoqués par la chimiothérapie.
    "Les vomissements étaient de loin pires que ce que je pensais. J'ai perdu
27 livres à force de vomir à répétition pendant la durée de mon traitement de
chimiothérapie", a affirmé William Deschênes, patient anciennement sous
chimiothérapie. "J'ai eu un traitement après avoir pris le médicament EMEND
et, en quatre jours à l'hôpital, je n'ai pas vomi une fois! Je pense qu'avoir
eu cette pilule avant le début du traitement, je n'aurais pas perdu autant de
poids, j'aurais été plus en forme et j'aurais eu l'air moins malade."
    Des recherches antérieures soulignent la nécessité de mieux contrôler les
symptômes aigus et à retardement éprouvés par les patients, même chez ceux
utilisant des antiémétiques avant de recevoir la chimiothérapie(2). Bien que
les médecins, infirmiers et infirmières prévoient avec précision la fréquence
des périodes de symptômes aigus que ressentiront leurs patients, il semble
qu'ils sous-estiment largement les nausées et les vomissements à retardement
dont souffriront bon nombre d'entre eux(3).
    "Les nausées et les vomissements retardés sont des complications
fréquentes de la chimiothérapie contre le cancer et sont souvent
sous-estimés", a souligné Jean Morin, Pharmacien au Centre hospitalier de
l'Université de Montréal et professeur à la Faculté de pharmacie.
"Heureusement, EMEND est maintenant homologué pour son utilisation avec
d'autres antiémétiques afin d'aider les patients à prévenir les effets
secondaires préoccupants et difficiles de la chimiothérapie modérément et
hautement émétisante."
    Dès le premier jour du premier cycle de la chimiothérapie, EMEND est
associé à un traitement antiémétique comprenant un corticostéroide et un
antagoniste des récepteurs 5-HT3 chez les patients sous chimiothérapie
hautement ou modérément émétique(4). La chimiothérapie hautement émétique est
celle qui est la plus susceptible d'entraîner les vomissements chez les
patients s'ils ne prennent pas d'antiémétique avant le traitement. Un
traitement antiémétique est un traitement administré avant la chimiothérapie
afin de prévenir les nausées et les vomissements.

    Les nausées et les vomissements représentent un lourd fardeau pour les
    patients atteints d'un cancer

    "Les nausées et les vomissements font partie des principales
appréhensions éprouvées par les personnes sous chimiothérapie", a soutenu Anne
Dionne, pharmacienne à l'Hôpital Saint-Sacrement de Québec et professeur
agrégé à la Faculté de pharmacie de l'Université Laval. Environ 50 pour cent
des patients recevant un traitement de chimiothérapie hautement émétique
présentent des symptômes de nausées et de vomissements à retardement malgré
l'utilisation des antiémétiques actuellement offerts.
    La prévalence de ces symptômes a été démontrée dans le cadre d'une étude
observationnelle internationale réalisée auprès de 300 patients suivant une
chimiothérapie anticancéreuse et de leurs fournisseurs de soins de santé
(médecin, infirmier ou infirmière)(5). La majorité des patients ayant
participé à l'étude (97 pour cent) ont reçu un antagoniste des récepteurs     
5-HT3 pendant trois jours. Nombre d'entre eux (78 pour cent) ont également
reçu un corticostéroide. A l'aide d'un questionnaire, les praticiens ont été
invités à estimer la fréquence des symptômes aigus et à retardement chez leurs
patients avant que ceux-ci ne commencent le traitement. Pendant cinq jours,
les patients ont rempli un journal dans lequel ils notaient les épisodes de
vomissements et de nausées.

    EMEND présente un nouveau mécanisme d'action

    Plusieurs neurotransmetteurs (des substances chimiques qui transmettent
les impulsions nerveuses) jouent un rôle dans les nausées et les vomissements.
Au moyen d'un nouveau mécanisme, EMEND bloquerait les signaux de nausées et de
vomissements envoyés au cerveau par le neurotransmetteur, la substance P.
C'est ce qui le distingue des antiémétiques offerts jusqu'à maintenant.
    En bloquant l'action de ces neurotransmetteurs, un traitement combinant
EMEND à d'autres antiémétiques prévient plus efficacement les symptômes aigus
et à retardement de nausées et de vomissements causés par la chimiothérapie.

    EMEND est maintenant disponible

    EMEND est maintenant offert en emballage pratique de trois contenant la
dose requise pour chaque jour de traitement : une gélule de 125 mg (blanche et
rose) et deux de 80 mg (blanches). Pour les hôpitaux, EMEND est également
offert en dose unitaire de 125 mg et en emballage de deux gélules de 80 mg.
    EMEND(MC) (aprépitant), en association avec un antiémétique de la classe
des antagonistes des récepteurs 5-HT3 et la dexaméthasone, est indiqué pour la
prévention des symptômes aigus et à retardement de nausées et de vomissements
causés par la chimiothérapie anticancéreuse hautement émétique et, chez les
femmes, pour la prévention des nausées et des vomissements associés à la
chimiothérapie anticancéreuse modérément émétique à base de cyclophosphamide
et d'anthracycline.

    Renseignements importants au sujet d'EMEND

    EMEND se présente sous forme de gélules administrées par voie orale. Le
régime posologique recommandé est de 125 mg une heure avant le traitement de
chimiothérapie (jour 1) et 80 mg, le matin des jours 2 et 3. EMEND peut être
pris avec ou sans nourriture. Un traitement continu à long terme avec EMEND
n'est pas recommandé parce qu'une telle utilisation n'a pas été étudiée et que
le profil d'interactions médicamenteuses peut changer en cas d'administration
prolongée.
    EMEND, un médicament sur ordonnance, ne doit pas être pris avec du
pimozide, de la terfénadine, de l'astémizole ou du cisapride. EMEND ne doit en
outre pas être pris par les patients allergiques à tout ingrédient entrant
dans sa composition.
    Les patients doivent informer leur médecin de tous les autres médicaments
qu'ils prennent. L'interaction d'EMEND avec certains médicaments peut
entraîner des réactions graves, voire fatales. Certains médicaments peuvent
influer sur l'action d'EMEND. EMEND peut également influer sur certains
médicaments, notamment les substances administrées dans le cadre de la
chimiothérapie, et modifier leur effet sur l'organisme.
    Les médecins pourraient devoir s'assurer qu'EMEND n'interfère pas avec
les autres médicaments que prennent leurs patients. Les patients suivant un
traitement à la warfarine doivent plus fréquemment subir des analyses de sang,
soit après chaque période de trois jours d'administration d'EMEND, afin de
vérifier leur temps de coagulation sanguine.
    Les patients doivent informer leur médecin de tous les autres médicaments
qu'ils prennent et lui indiquer s'ils ont des problèmes de foie, et, dans le
cas des femmes, si elles sont enceintes ou prévoient le devenir et si elles
allaitent.
    Les femmes prenant des anovulants en même temps qu'EMEND devraient avoir
recours à une méthode contraceptive supplémentaire.
    Avant d'entreprendre un traitement avec EMEND, les patients doivent lire
le document d'information à leur intention puis en prendre de nouveau
connaissance chaque fois que l'ordonnance est renouvelée au cas où des
modifications y seraient apportées.
    EMEND ne sert pas à traiter les nausées et vomissements dont souffrent
déjà les patients. La monographie ci-jointe présente en détail les précautions
et les interactions médicamenteuses relatives à EMEND.

    A propos de Merck Frosst Canada Ltée

    Chez Merck Frosst, les patients passent avant tout. Merck Frosst Canada
Ltée est une société de recherche pharmaceutique qui découvre, met au point et
commercialise une vaste gamme de médicaments et de vaccins novateurs destinés
à améliorer la santé humaine. Le Centre de recherche thérapeutique de Merck
Frosst, l'un des plus importants laboratoires de recherche biomédicale du
Canada, a pour mandat d'élaborer de nouveaux traitements contre les maladies
respiratoires et inflammatoires, le diabète, l'ostéoporose et l'hypertension.
Merck Frosst est l'un des 20 premiers investisseurs en recherche et
développement au Canada ; en 2006, l'entreprise a investi 114 millions de
dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Merck Frosst, veuillez
visiter le site http://www.merckfrosst.com.

    Enoncé prospectif

    Ce communiqué contient des "énoncés prospectifs" (au sens de la U.S.
Private Securities Litigation Reform Act de 1995). Ces énoncés, basés sur les
attentes actuelles de la direction, comportent des risques et des incertitudes
qui pourraient entraîner des résultats différant considérablement des
résultats prévus. Les énoncés prospectifs peuvent porter sur le développement
des produits, leur potentiel ou le rendement financier. Aucun énoncé
prospectif ne peut être garanti, et les résultats réels peuvent différer
sensiblement de ceux qui sont projetés. Merck ne s'engage nullement à mettre à
jour publiquement tout énoncé prospectif, que ce soit en vue de refléter de
nouveaux renseignements, des événements futurs, ou autrement. Les énoncés
prospectifs du présent communiqué doivent être évalués parallèlement aux
nombreuses incertitudes qui influent sur les affaires de Merck,
particulièrement celles qui sont mentionnées dans les avertissements contenus
dans l'Article 1 du Formulaire 10-K de Merck pour l'année s'étant terminée le
31 décembre 2006, et dans ses rapports périodiques du Formulaire 10-Q et du
Formulaire 8-K, que l'entreprise incorpore à titre de référence.

    
    Rouleau B :

    Des rouleaux B en anglais et en français seront diffusés consécutivement
par satellite aux heures suivantes :

    DATE :        Mardi 16 octobre 2007
    HEURE :       0h30 à 11h00 et 14h00 à 14h30 ferme (HNE)
    COORDONNEES : Anik F2, Bande C, Transpondeur 7B@111.1 ouest
                  Polarisation verticale, fréquence D/L 3980MHz
                  Sous porteurs audio 6,8 gauche et 6,2 droite
                  Aussi disponible à Toronto TOC Position du routeur DSI : 42

    ______________________
    (1) Un antiémétique de la classe des 5-HT3 et de la dexaméthasone.
    (2) Grunberg, S. M., R. R. Deuson et autres, "Incidence of Chemotherapy-
        Induced Nausea and Emesis after Modern Antiemetics: Perception versus
        Reality", Cancer, vol. 100, no 10, 15 mai 2004, p. 2261 à 2268.
    (3) Grunberg, S. M., R. R. Deuson et autres, "Incidence of Chemotherapy-
        Induced Nausea and Emesis after Modern Antiemetics: Perception versus
        Reality", Cancer, vol. 100, no 10, 15 mai 2004, p. 2261 à 2268.
    (4) Ou chez les femmes sous chimiothérapie modérément émétique à base de
        cyclophosphamide et d'anthracycline.
    (5) Grunberg, S. M., R. R. Deuson et autres, "Incidence of Chemotherapy-
        Induced Nausea and Emesis after Modern Antiemetics: Perception versus
        Reality", Cancer, vol. 100, no 10, 15 mai 2004, p. 2261 à 2268.

    EMEND(MC) est une marque de commerce de Merck & Co. inc., Whitehouse
    Station, N. J., E.-U.
    




Renseignements :

Renseignements: Alexandra Menear, Edelman, (514) 844-6665, poste 226;
Marlène Gauthier, Merck Frosst Canada Ltée, (514) 726-3057


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.