Elections québécoises - Pour un financement public, juste et équitable de l'enseignement supérieur



    MONTREAL, le 6 mars /CNW Telbec/ - A l'occasion du dévoilement de la
plateforme de revendications électorales du regroupement Concertation
jeunesse, la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ)
souhaite appuyer les demandes des jeunes concernant l'accessibilité de
l'éducation en rappelant aux partis politiques l'importance d'un financement
public, juste et équitable de l'enseignement supérieur.
    Même si l'ensemble des partis politiques semble vouloir investir
davantage en enseignement supérieur surtout en cas d'augmentation des
transferts fédéraux, la proposition du Parti libéral du Québec (PLQ) de
dégeler les frais de scolarité a très mal engagé le débat. "Il ne s'agit pas
simplement d'augmenter les transferts fédéraux pour assurer l'accessibilité au
réseau des cégeps et des universités, il faut également maintenir le gel des
frais de scolarité à l'université et la gratuité au cégep, arrêter d'augmenter
indûment les frais afférents et s'assurer de maintenir un système de prêts et
bourses généreux", d'affirmer Mario Beauchemin, président de la FEC. Le
sous-financement récurrent a été estimé à 305 millions de dollars pour les
cégeps et à 375 millions pour les universités.

    L'impact du mode de financement sur l'accessibilité et la réussite

    S'il est vrai qu'il y a un sous-financement des cégeps et des
universités, il n'est pas vrai que les étudiantes et les étudiants doivent
faire leur part au même titre que l'Etat. Selon une récente étude, plus d'un
cégépien sur quatre estime déjà éprouver des difficultés financières.
"L'équité doit être assurée par l'impôt progressif sur les revenus et la juste
imposition des entreprises et non par l'endettement des étudiantes et des
étudiants ou par une bonification du Régime enregistré d'épargne-études (REEE)
qui ne profitera qu'aux mieux nantis", rappelle Mario Beauchemin. Le mode de
financement dépend avant tout d'un choix politique entre un système
d'éducation à financement privé et élitiste ou un système public et équitable.
Il y a une certaine contradiction à investir dans des projets visant à
augmenter la réussite scolaire, comme l'ont fait les gouvernements successifs,
tout en mettant des barrières à l'accessibilité et la réussite via le mode
financement.

    Financer les cégeps et les universités au-delà de la logique marchande

    Au regard des plateformes des principaux partis, on doit également
s'inquiéter du fait que le financement supplémentaire éventuellement accordé
aux cégeps et aux universités serve uniquement à adapter les formations
offertes à l'économie locale. La spécialisation pour le marché du travail, si
elle est nécessaire, est hélas trop souvent synonyme de formations de courtes
durées, de financement provisoire ou privé et de précarité pour le personnel.
Les sommes allouées à l'enseignement supérieur devront prendre ces problèmes
en considération et permettre notamment de mieux financer le perfectionnement
des enseignantes et des enseignants à qui l'on demande de s'adapter en
permanence aux transformations du marché du travail.
    "Il y a des limites à se soumettre à la flexibilité souhaitée par les
entreprises surtout lorsqu'elles sont subventionnées et qu'elles n'ont aucune
obligation de maintenir leurs investissements au Québec", de conclure Mario
Beauchemin. Il faut souhaiter que le rôle primordial qu'ont les établissements
d'enseignement pour le dynamisme culturel et régional, la socialisation et
l'éducation citoyenne soit mieux pris en considération par les partis
politiques.

    Profil de la FEC-CSQ

    La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep est un
regroupement de syndicats d'enseignantes et d'enseignants provenant de
plusieurs régions du Québec. Affiliée à la Centrale des syndicats du Québec
(CSQ), l'organisation syndicale la plus représentative du milieu de
l'éducation au Québec, la FEC a toujours lutté pour que les cégeps aient les
moyens d'offrir aux étudiantes et aux étudiants une formation de qualité,
préparatoire au marché du travail ou à l'université, tout en contribuant au
développement de personnes libres, autonomes et responsables.




Renseignements :

Renseignements: Gabriel Danis, Agent d'information CSQ, Tél. cell.:
(514) 235-5082


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.